SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
04/12/2013

Vidéo: Régis Marcon présente son livre Champignons; prix Bohrer 2013


Lundi 2 décembre 2013, Le restaurant Au crocodile à Strasbourg a réceptionné dans ses salons, la seconde édtion du prix Bohrer 2013, récompensant le meilleur livre de cuisine de l’année.

Créé par Philippe Bohrer, -chef du restaurant éponyme à Rouffach (1* Michelin), propriétaire du Crocodile (1* Michelin) et d’une dizaine d’autres adresses réunies sous la bannière "Alsace Booking"-, le Prix Bohrer 2013 a été remis à Champignons de Régis Marcon, Philippe Barret (photos) éditions de la Martinière, sous la présidence du jury, d’Eric Briffard, Meilleur ouvrier de France et chef étoile du restaurant George V à Paris.

Dans ce bel ouvrage, Régis Marcon, chef triplement étoilé du Clos des Cimes, à Saint-Bonnet-Le-Froid (Haute-Loire) depuis 2005, nous apprend tout sur les champignons, comment les éplucher, les cuire et les conserver, avant de nous livrer ses recettes.



En 1979, il reprend l’hôtel-restaurant familial et y perpétue les traditions d’accueil que sa mère avait instaurées. Il reçoit sa première étoile en 1990, sa deuxième étoile en 1997. Travailleur acharné et doué d’un talent incomparable, Régis Marcon fait vivre le village Saint-Bonnet-Le-Froid en créant une boulangerie, un musée, un bistrot... En 2008, il ouvre son nouveau restaurant gastronomique avec une vue à incomparable. Son fils, Jacques Marcon assure déjà la relève.

"Mon histoire avec les champignons remonte à mon enfance. Ici, à Saint-Bonnet-le-Froid, entre Velay et Vivarais, les occupations étaient rares et, comme tous les garçons du village, je vivais au rythme des saisons." raconte Régis Marcon dans sa préface. "L’hiver, on se faisait des étrennes en poussant les voitures bloquées dans la neige. Au printemps, on cueillait des jonquilles, des narcisses, on vendait les fleurs d’ortie blanche à la pharmacie... En été, c’était le ramassage des myrtilles.
Ces petits revenus constituaient notre argent de poche. Et, à l’automne, on allait tout naturelle- ment aux champignons. Le village est entouré de forêts et de prairies. L’initiation à la cueillette se faisait par le père, la mère, le grand frère ou la grande sœur. Il faut dire qu’à cette époque les gens savaient prendre leur temps. Je me souviens que mon père, qui était alors marchand de vin, n’hésitait pas pendant ses tournées à garer de temps à autre sa « Prairie » sur le côté de la route pour aller aux champignons. C’était sa façon à lui d’apporter un bouquet de fleurs à ma mère. Comment voulez-vous que, dans cette ambiance, on n’aime pas les champignons ? Les odeurs de champignons ont toujours fait partie de ma jeunesse. Je garde le souvenir de l’ome- lette aux mousserons que nous préparait Marie Dantresangle, qui était un peu notre grand-mère à tous. On allait chez elle entre copains. On mangeait directement dans le plat et l’on buvait de grandes rasades de vin coupées d’eau. Comble du luxe, on terminait ce casse-croûte par des cigarettes au serpolet. (...) Pour moi, le ramassage des champignons est avant tout un plaisir solitaire. Pas plus de deux ou trois dans la forêt avec, au retour, le plaisir de découvrir de nouvelles espèces, de montrer fièrement la cueillette et de la faire partager à ses proches. (...) Comme le veut la tradition, j’ai transmis à mes enfants cette passion de la cueillette des champi- gnons. Mon fils Jacques est maintenant à mes côtés depuis 8 ans, et c’est ensemble que nous vou- lons inventer encore de bons moments de gourmandises à l’affût de nouvelles découvertes.
Nous avons voulu que notre maison soit pour vous un lieu de rencontre avec la nature et avec cet univers mycologique. Et nous souhaitons avec cet ouvrage vous faire partager notre passion !"

Dans cet ouvrage "Champignons", Régis Marcon livre tout son savoir-faire, remarquablement illustré et mis en scène par Philippe Barret (photos) et Nathalie Nannini (Stylisme : )

Structure du livre :
• 65 planches de champignons avec leurs caractéristiques (130 pages).
• environ 120 pas à pas pour les techniques de préparation, de cuisson.
• 100 recettes toutes photographiées (hors d’œuvre, entrées chaudes, entrées froides, potages, légumes, pâtes/féculents, poissons/crustacés, viandes/volailles, desserts) (200 pages)
• Petite épicerie (recettes de champignons séchés, bocaux, condiments…) (10 pages)


"Champignons" de Régis Marcon - Photographe : Philippe Barret - Stylisme : Nathalie Nannini
Editions la Martinière - 45 euros
www.editionsdelamartiniere.fr/

RELIRE

Le Prix Bohrer 2013 est décerné à Régis Marcon "Champignons"

Vidéo: Régis Marcon présente son livre Champignons; prix Bohrer 2013

Le Prix Bohrer 2013 est décerné à Régis Marcon "Champignons"

VIDEO : Strasbourg dans les coulisses du PRIX BOHRER 2013

Régis Marcon présente son livre en vidéo


double page extraite du livre "Champignons"

Vidéo: Régis Marcon présente son livre Champignons; prix Bohrer 2013

double page extraite du livre "Champignons"

Vidéo: Régis Marcon présente son livre Champignons; prix Bohrer 2013


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires