Sandrine Kauffer "Ca vaut le détour" sur France Bleu Alsace


Invitée par Thierry KALLO et Jean-Philippe PIERRE dans l'émission "Ca vaut le détour" sur France Bleu Alsace, Sandrine Kauffer a raconté son parcours, narré la genèse du journal de Julien BInz, son développement avec Les Nouvelles Gastronomiques d'Alsace , les Nouvelles Gastronomiques de Paris et les Nouvelles Gastronomiques de Touraine.
L'émission "Ca vaut le détour" est à l'antenne du lundi au vendredi à 17h10 et met à l'honneur les personnalités qui font rayonner l'Alsace. Lire le portrait brossé par Jean-Philippe PIERRE : "qu’est-ce que c’est que ce Binz ?"


Sandrine Kauffer "Ca vaut le détour"  sur France Bleu Alsace
Voici le portait signé Jean-Philippe PIERRE

"Ce serait une faute professionnelle si je ne la faisais pas avec vous : Sandrine Kauffer, qu’est-ce que c’est que ce Binz ?...
Oui, car vous êtes la fondatrice et directrice du Journal de Julien Binz, un médium consacré à l’actualité gastronomique alsacienne. Et pourquoi Julien Binz ? Tout simplement, il est cuisinier et, pour la petite cuisine interne, votre compagnon.

Alors, voilà : Sandrine Kauffer, qu’est-ce que c’est que ce Binz ? En plus, vous faites cela avec un clavier… Oui, un clavier d’ordinateur.
En revanche, vous n’êtes pas comme ces visiteurs que l’on trouve aux tables des restaurants, les critiques gastronomiques, puisque vous ne vous considérez pas comme une critique gastronomique mais comme une journaliste. Vous dites : « Je fais de l’info-com ». Pour être précise, vous vous présentez comme « directrice/ rédactrice/ photographe/ webmaster/ communityManager du webjournal ». En clair, vous êtes la personne ad hoc puisque vous êtes comme ces robots et autres ustensiles que l’on trouve en cuisine : multifonction…

Contrairement aux apparences, votre parcours était tout tracé. Bon, déjà, vous vous appelez Kauffer : on rajoutait une apostrophe et un S, vous seriez spécialisée dans les biscuits apéritifs et les tartes flambées congelées… Côté étude, à Strasbourg, vous avez fréquenté le lycée Marie Curie. Et un curry, bien préparé, c’est très bon. Puis, à Paris, vous avez obtenu un diplôme à Sciences Po. Quelle section ? Sciences Pot-au-feu ou Sciences petit Pot à la crème ?...

Bon, vous avez quand même été conseillère principale d’éducation au lycée hôtelier de Strasbourg, vous vous êtes occupée de la réception à l’Auberge de l’Ill, avez travaillé au Martinez (Yes, you Cannes !…), avant d’être chef de rang à l’Auberge d’Artzenheim…

Et puis, vous n’arrêtez pas de recevoir des prix : celui du « rayonnement gastronomique de l’Alsace à travers le monde » ou la médaille d'honneur de la Fraternelle des Cuisiniers d'Alsace sur le Trophée Henri-Huck.

En revanche, là où j’ai des doutes, c’est quand vous êtes intronisée honoris causa dans la « commanderie des cordons bleus de France section Alsace ». Oui, honoris causa des cordons bleus alors que vous avouez ne pas aimer cuisiner. Ne m’en voulez pas : dans ce parcours, il fallait quand même trouver une chose où vous traînez une casserole. Et en plus, elle est vide !...

Jean-Philippe PIERRE


Ecouter l'émission enregistrée le lundi 23 mai 2015

CLIQUER SUR LE VISUEL POUR RÉÉCOUTER L'ÉMISSION

<iframe src=" class="image" /> " target="_blank">









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 56

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires