SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
12/10/2010

Philippe Bohrer, chef de l'année du PUDLO Alsace 2011


Ce lundi les professionnels hôteliers, restaurateurs et artisans des métiers de la bouche se sont réunis autour du critique gastronomique Gilles Pudlowski, à l'occasion de la sortie de son nouveau guide, le PUDLO Alsace 2011.
C'est dans un lieu inédit et plein de charme, au Manoir du Contades à Strasbourg, que le Palmarès a été présenté.



Les lauréats du PUDLO 2011 réunis autour de Gilles Pudlowski dans le parc du Manoir du Contades
Les lauréats du PUDLO 2011 réunis autour de Gilles Pudlowski dans le parc du Manoir du Contades
Dans la préface de son nouveau guide PUDLO 2011, Gilles Pudlowski interpelle le lecteur  :

" Imaginez un voyageur revenant en Alsace après 20 ans d’absence et demandant les noms des chefs du Crocodile, du Buerehiesel ou du Cheval Blanc (…)". Puis d’évoquer "ceux qui nous ont quittés", Jean Schillinger et Paul Haeberlin, ou ceux "qui ont changé de cap" (Philippe Gaertner, Père Floranc, Michel Orth) pour en tirer le constat suivant : " On se rend compte que le paysage gastronomique alsacien a été bouleversé. Mais que la relève est grandement assurée ( …) et les chefs en vogue se nomment aujourd’hui Nicolas Stamm, François Paul, Philippe Bohrer ou Pascal Bastian".

Le guide PUDLO 2011 rend justement compte de cette cartographie culinaire en mouvement

G.Pudlowski entouré de l’outsider de l’année Pascal Bastian (à sa Gauche) et du chef de l’année Philippe Bohrer.
G.Pudlowski entouré de l’outsider de l’année Pascal Bastian (à sa Gauche) et du chef de l’année Philippe Bohrer.
Cela fait 35 ans que la critique gastronomique parcourt notre région. L’Alsace est " son terroir" . Il la raconte avec passion dans son Dictionnaire Amoureux de l’Alsace.

Chaque année le palmarès s’impose comme une évidence : " Il y a de nombreuses promotions dans l’édition 2011", se réjouit Gilles Pudlowski. " Je crois que le PUDLO est un guide juste, qui procède chaque année à un réajustement et répare la bêtise des autres " ( des autres guides, ndlr).

Un guide qui valorise " des amis de 20 ans, des coups de cœur, des découvertes ", mais souhaite avant tout remercier les acteurs de " ces émotions gourmandes". Ceux qui font partager " i[leur passion du métier". ]

Philippe Velten, hôtelier de l’année (Lion d’or), Gilles Pudlowski et Philippe Bohrer
Philippe Velten, hôtelier de l’année (Lion d’or), Gilles Pudlowski et Philippe Bohrer
Après avoir rappelé que le 1er guide pudlo Alsace date de 1984/85, soit presque un quart de siècle de visites gourmandes alsaciennes, Gilles Pudlowski a annoncé le Palmarès 2011, en appelant près de lui, un à un, les nouveaux lauréats.

Ainsi, le Fromager Jacky Quesnot, en pleine préparation du MOF, le boulanger Marc Rinaldi, " amateur de bon pain", Thierry Mulhaupt "qui sort un livre préfacé par Marc Haeberlin", Julien Schroeder," un jeune épatant à soutenir", Sandrine Huguonot "qui a transformé un hôtel de chaîne en hôtel de charme", Philippe Velten, représentant la 7eme génération du Lion d’Or, une manière de rendre hommage à son père récemment disparu, Patrick Fritz, " l’aubergiste à l’ancienne qui pratique une cuisine fine régionale", Yasuaki Sato, chef japonais, offrant une "cuisine de vérité", et enfin François Morabito "qui nous bluffe tous les jours avec son menu sur ardoise".

Révélation de l’année, Mike Germershausen ( et son épouse), Auberge de la Ferme Hueb, Marckolsheim (67
Révélation de l’année, Mike Germershausen ( et son épouse), Auberge de la Ferme Hueb, Marckolsheim (67
Pour remettre le trophée de la révélation de l’année, Gilles Pudlowski appelle à ses côtés, Marc Haeberlin, le chef de l’auberge de l’Ill à Illhaeusern et président des Grandes Tables du Monde, qui lui a permis de découvrir Mike Germershausen. Anciennement chef de l’auberge Blanche-neige, il a repris une auberge dans le Ried pour en faire "la maison de son cœur et du nôtre".

Pour récompenser Pascal Bastian, l’outsider de l’année, le critique gastronomique s’est entouré des personnes qui ont compté dans la réussite de "ce grand chef d’Alsace" : Fernand Mischler (Auberge du Cheval Blanc), Cathy Klein (l’Arsbourg), ainsi que François Paul (Le Cygne, un voisin et ami ).

Ce trophée prime le courage du couple Carole et Pascal Bastian dans la reprise d’une telle institution celle du Cheval Blanc.

Philippe Bohrer, chef de l'année du PUDLO Alsace 2011
Pour consacrer le chef de l’année du PUDLO Alsace 2011 Philippe Bohrer, l’auteur du guide a demandé à Émile Jung, " le joyeux retraité" de venir lui remettre le trophée.
" Cette récompense lui est attribuée, notamment pour le challenge de la reprise de cette grande maison qu’est le Crocodile. On espère que cela va lui porter chance dans l’avenir " a lancé Gilles Pudlowski avant d’inviter l’assemblée à déguster les préparations gourmandes des chefs et partenaires de la journée, en déambulant dans les multiples pièces du manoir du Contades à Strasbourg.


Julien Binz

PUDLO Alsace 2011, Par Gilles Pudlowski, ED. Michel Lafon, oct 2010, 12€


RELIRE


" Dictionnaire amoureux de l’Alsace " par Gilles Pudlowski

"Bohrer, le petit Ducasse d’Alsace" par Gilles Pudlowski

Carole et Pascal Bastian prennent les rênes du Cheval Blanc

Du coté de chez MIke par Gilles Pudlowski

Mike Germershausen reprend la ferme Hueb à Marckolsheim

L'atelier du gout, à la table du bon sens

PALMARES DU PUDLO ALSACE 2011

Chef de l’année : Philippe Bohrer, Au Crocodile Strasbourg (67)

Outsider de l’année, Pascal Bastian, Le Cheval Blanc, Lembach (67)

Révélation de l’année, Mike Germershausen, Auberge de la Ferme Hueb, Marckolsheim (67)

Bistrot moderne de l’année, François et Esther Morabito, L’Atelier du Goût, Strasbourg (67)

Bistrot classique de l’année, Philippe et Juliette Breitenstein, Jules, Mulhouse / Zimmersheim (68)

Table étrangère de l’année, Yasuaki Sato, Au Soleil Levant, Colmar (68)

Aubergiste de l’année, Patrick Fritz, A l’Ami Fritz, Ottrott (67)

Hôtel de l’année, Philippe Velten, Au Lion d’Or, La Petite-Pierre (67)

Accueil de l’année, Sandrine Hugonot, Sofitel, Strasbourg (67)

Winstub de l’année, Julien Schroeder, La Petite Venise, Colmar (68)

Pâtissier de l’année, Thierry Mulhaupt, Jean par Thierry Mulhaupt, Colmar (68)
Thierry Mulhaupt, Strasbourg (67)

Boulanger de l’année, Marc Rinaldi et Philippe Lledo, Côté Four, Colmar (68)

Fromager de l'année, Jacky Quesnot, Fromagerie Saint-Nicolas à Colmar (68)




A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires