SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
26/10/2010

Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace


Si la fabrication de la bière à Hochfelden est ancestrale, la brasserie devient une entreprise commerciale en 1640 mais ne sera baptisée brasserie Meteor qu’en 1925.



Un héritage familial depuis 1640

Depuis sa création, 7 générations de brasseurs se succèdent et se transmettent leur savoir faire.

En effet, en 1898, le mariage de la petite fille de Martin Metzger (propriétaire de la brasserie depuis 1844) et de Louis Haag, fils d’une lignée de brasseurs à Ingwiller, donna naissance à la Brasserie Metzger et Haag, dont les descendants président toujours aux destinés de la société.

On ne saurait compter l’histoire de Meteor sans parler d’une de ses figures légendaires : Louis Haag, qui en 1927, lança le 1er en France, la fameuse Pils, brassée à partir des houblons de Saaz et d’Alsace.

Michel Haag dirige la Brasserie Meteor et Yolande Haag est la Directrice des Relations Publiques
Michel Haag dirige la Brasserie Meteor et Yolande Haag est la Directrice des Relations Publiques
Michel Haag dirige depuis 35 ans la Brasserie Meteor, cette entreprise authentiquement alsacienne, familiale et indépendante.

Sa production annuelle, de plus de 520 000 hl, la place aujourd’hui au 1er rang des brasseries indépendantes de France et emploie près de 200 personnes.


Meteor aujourd’hui en quelques chiffres :

Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace
Forme juridique : société anonyme 100 % familiale

Capital : 1 million d’euros

Chiffre d’affaires en 2009 : 45 millions d’euros

Production : 520 000 HL annuels environ

Effectifs : 200 salariés dont 170 à la brasserie et 30 à la filiale de distribution MDB – (Meteor Distribution Boissons)


Marché national : CHR : 35 % du volume, dont 95 % à la pression GMS : 60 % du volume, dont 10% en bouteilles consignées

Marché international : 5% du volume en Grande- Bretagne, Suisse, Italie, Grèce, et Etats-Unis.


Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace

La modernité et l’innovation, des valeurs fortes chez Meteor

Recherche & Développement et Environnement

Meteor dispose d’un service R & D qui travaille constamment au développement d’innovations.
La Brasserie Meteor emploie des outils modernes au service de la tradition
Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace

Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace

Méteor s’engage pour l’environnement

Le consigné, c’est économique et écologique

Economique, le verre consigné permet au consommateur d’acheter sa bière au juste prix, sans avoir à supporter le coût de l’emballage.

Ecologique, chaque bouteille vide est ensuite récupérée par la brasserie, lavée puis remplie à nouveau de bière avant d’être remise sur le marché. L’eau utilisée pour le lavage de cette bouteille est elle-même recyclée dans notre propre station d’épuration. Cette bouteille sera réutilisée plus de vingt fois avant d’être détruite et recyclée dans les fours des verriers.

Consciente des enjeux écologiques de demain, la brasserie Meteor perpétue à travers son parc consigné, une démarche responsable d’économie d’énergie et de protection de l’environnement.
Meteor : le savoir-faire brasseur en Alsace

Un comportement eco-responsable

La totalité des déchets de la brasserie est triée et valorisée via des filières agréées : Carton / Plastique / Métal / Verre.

500 à 600 tonnes annuelles de CO2 (gaz carbonique) produites par la fermentation de la bière sont récupérées par liquéfaction.

Une consommation d’eau en diminution de 30 % sur 20 ans.

La brasserie est la première à disposer du nouveau dispositif de filtre Pall qui participe à l’économie de consommation d’eau.


La brasserie dispose d’une station d’épuration performante de type BIOSEP* (filtration des particules les
plus fines). Cette installation traite la totalité de son effluent et permet le rejet d’une eau limpide en milieu naturel et la production de boues valorisées en milieu agricole. Chaque année, ces boues à haute valeur agronomique sont répandues sur 9 exploitations agricoles de la région de Hochfelden en remplacement d’une partie des engrais chimiques.

Principe du BIOCEP : un traitement totalement aérobie qui se distingue d’un traitement classique par filtration à 0.2 micron de la totalité de l’effluent avant envoi au milieu naturel.


www.brasserie-meteor.fr

Lire également Meteor, la magie de Noel dans une bière unique



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires