SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
30/09/2018

Marc Haeberlin capitaine du 11 de départ de " Femmes de Foot"


Vendredi 28 septembre 2018, l’occasion d’Octobre rose, l'association Femmes de Foot, fondée et présidée par Sabryna Keller, a organisé un évènement pour soutenir la lutte contre le cancer du sein au restaurant Julien Binz à Ammerschwihr (68).

Avec la complicité du célèbre pâtissier Christophe Felder, un macaron inédit a été créé, exclusivité savoureuse aux couleurs de Femmes de foot, que l’on retrouvera dans les 11 restaurants qui forment le 11 de départ, sélectionnés du Nord au Sud de l’Alsace pour participer à l'opération.

Marc Haeberlin, célèbre chef de l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern (3* au Michelin) a accepté pour Femmes de Foot d’être le « capitaine » de cette « sélection des restaurateurs ».



Sabryna Keller, présidente de Femmes de Foot, entourée de Marc Haeberlin (le capitaine) et Christophe Felder (créateur du macaron) ©Vincent Muller
Sabryna Keller, présidente de Femmes de Foot, entourée de Marc Haeberlin (le capitaine) et Christophe Felder (créateur du macaron) ©Vincent Muller
C’est en présence de Marc Haeberlin, Christophe Felder, Kader Mangane, coordinateur sportif du Racing Club de Strasbourg Alsace et Parrain de l’association Femmes de Foot, de Partenaires officiels de l’association Femmes de Foot, du Professeur Carole Mathelin, chef de service de l'unité de sénologie du CHU de Strasbourg, Olivier Nasti, Mariella Kieny, Claudine Germain, Fabien et Laure Mengus, Thomas Limmacher, Catherine et François Golla, Mouna Mannani, Nicolas Decker, Sandrine Kauffer et Julien Binz, que Sabryna Keller a décliné ces 4 événements au bénéfice d’octobre rose et de la lutte contre le cancer du sein.

L’un d’entre eux, et pour la première fois, va réunir une équipe de restaurateurs, associant sport et gastronomie.

assis de G à D : Catherine Golla, Professeur Mathelin, Laure Mengus, Mouna Mannani, Marie-Paule Sutter. Debout de G à D : Bruno Cutrupi, Sabryna Keller, Kader Managen, Marc Haeberlin, Sandrine Kauffer, Christophe Felder, Claudine Germain, Julien Binz, Fabien Mengus, Mariella Kieny, Thomas Limbacher, Olivier Nasti et Nicolas Decker
assis de G à D : Catherine Golla, Professeur Mathelin, Laure Mengus, Mouna Mannani, Marie-Paule Sutter. Debout de G à D : Bruno Cutrupi, Sabryna Keller, Kader Managen, Marc Haeberlin, Sandrine Kauffer, Christophe Felder, Claudine Germain, Julien Binz, Fabien Mengus, Mariella Kieny, Thomas Limbacher, Olivier Nasti et Nicolas Decker
Épouse de Marc Keller, président du Racing Club Strasbourg Alsace, Sabryna Keller, à l'initiative de l'évènement annuel «J'peux pas j'ai Racing» a fondé l'association Femmes de Foot en 2017. Elle est chroniqueuse sur Alsace20 pour l'émission 24H en Alsace, dans laquelle elle présente ses coups de cœur, au titre de présidente de Femmes de Foot.


Cette association s'est donnée pour mission de créer des passerelles entre le sport, les femmes et le civisme. Ses actions contribuent notamment à favoriser la féminisation des stades, impulser l'entraide et la solidarité au quotidien et développer un esprit de communauté entre ses membres.

En 2017, les actions Femmes de Foot ont été récompensées par le FondaCtion du Football dans le cadre des trophées Philippe Seguin, par la fondation d'entreprise Aquatique Show et le Prix LFP «Expériences Femmes».

En lui remettant l'écharpe, Sabryna Keller, fait de Marc Haeberlin un capitaine de coeur
En lui remettant l'écharpe, Sabryna Keller, fait de Marc Haeberlin un capitaine de coeur
«J’ai fondé l’association femmes de foot en 2017 avec pour vocation de féminiser les stades de foot (tarif spécial, kop’ in "J’peux pas j’ai Racing”), mais aussi créer des actions caritatives et solidaires uniques pour des causes majeures. “Femmes de Foot profite au maximum de la visibilité́ et de la popularité́ d’un sport et d’un club, pour transmettre des valeurs fortes et l’entraide en direction des femmes et des enfants en difficultés.



le professeur Carole Mathelin insiste sur la prévention et le dépistage
le professeur Carole Mathelin insiste sur la prévention et le dépistage
En 2017, nous avons mené de nombreuses actions pour la lutte contre le cancer du sein, récoltant 20 000€ pour financer le développement d’un brassard connecté pour le dépistage et la prévention des œdèmes lymphatiques, par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, ainsi qu’une année de « suivi bien-être » pour les femmes suivies dans ce même hôpital.
Nous avons financé une salle multi-activités au centre de réadaptation Clémenceau de Strasbourg, et avons créé la Boîte à Rêves. Ce qui est formidable c’est de voir certains joueurs du RCSA participer à certaines actions sur la base du volontariat. »
.

11 restaurateurs sélectionnés pour le macaron d’octobre rose

« Le 11 de départ », c’est une équipe footballistique historique et inédite de 11 restaurateurs qui a accepté de soutenir l’une des actions de Femmes de Foot.

Durant le mois d’octobre rose, ils vont servir à leurs clients des macarons roses signés par Christophe Felder, pâtisserie Oppé à Mutzig et l’école Felder à Strasbourg. Christophe Felder formé chez Fauchon et Guy Savoy avant de rejoindre le Crillon à Paris pendant 15 années. Elu Meilleur pâtissier en 1995, il a accepté de créer une recette spéciale et exclusive pour Femmes de Foot.


Christophe Felder "Il est primordial de soutenir et de promouvoir de telles actions"
Christophe Felder "Il est primordial de soutenir et de promouvoir de telles actions"
« J’ai accepté de participer car c’est primordial de soutenir et de promouvoir de telles actions. Dans nos métiers, on perd parfois le sens des réalités. Octobre rose est une piqûre de rappel qu’il faut toujours se mobilier pour lutter contre cette maladie. Mes parents et ma grand-mère avaient l’habitude de faire des dons, c’est dans les gènes de la famille. Il est normal de s’impliquer et j’ai accepté par amitié », dit-il citant les babas au rhum qu’il avait réalisé pour l’anniversaire de Marc Keller.

« Le choix de macaron est un symbole optimiste. Il est coloré, mignon et aussi féminin. Parfumé à la framboise d’Alsace, il est aux couleurs de l’association "Femmes de Foot" et d’octobre rose. Associé au citron vert qui lui donne du peps, le basilic, quant à lui appelle les odeurs du jardin. »

Marc Haeberlin "En acceptant d’être le capitaine, je pense beaucoup à papa"
Marc Haeberlin "En acceptant d’être le capitaine, je pense beaucoup à papa"
Cette équipe a trouvé son capitaine naturel : Marc Haeberlin, célèbre chef triplement étoilé à Illhaeusern, maison emblématique, membre des Grandes Tables du Monde.

« Quand Sabryna m’a sollicité, j’ai accepté avec grand plaisir, déjà par amitié pour elle et pour Marc Keller, mais aussi pour saluer son engagement solidaire et son humanisme. Je soutiens "Femmes de Foot" et les actions caritatives qu’elle entreprend. D’ailleurs à l’auberge de l’Ill nous étions les premiers à acheter le Crémant rosé "Femmes de Foot" (maison Dopff au Moulin) et nous l’avons servi pour les 50 ans des trois étoiles Michelin à tous les gens du village.


Olivier Nasti, Marc Haeberlin et Christophe Felder dégustent le Crémant Rosé Femmes de Foot
Olivier Nasti, Marc Haeberlin et Christophe Felder dégustent le Crémant Rosé Femmes de Foot
« Je suis doublement heureux d’être capitaine car papa (ndlr Paul Haeberlin) était un grand fan de foot. Je me souviens qu’il appelait Marc Keller après les matchs pour avoir des commentaires. Il quittait très peu Illhaeusern sauf pour partir en voiture aller voir des matchs à St-Etienne, Marseille ou Lille et s’arrêter dès que possible chez son ami Paul Bocuse. En acceptant d’être le capitaine, je pense beaucoup à papa et me disant qu’il aurait été fier de moi……», conclut-il en souriant.

Les partenaires et les membres de Femmes de Foot sont arrivés avec le bus officiel du racing
Les partenaires et les membres de Femmes de Foot sont arrivés avec le bus officiel du racing
Le lancement officiel s'est déroulé chez Julien Binz à Ammerschwihr 1* Michelin. Ce Maître Cuisinier de France, ancien second de Marc Haeberlin a ouvert son restaurent éponyme en 2015 avec son épouse Sandrine Kauffer-Binz.

Sandrine Kauffer "Apporter notre pierre à l’édifice nous réconforte dans l’idée qu’on ne reste pas les bras croisés"
Sandrine Kauffer "Apporter notre pierre à l’édifice nous réconforte dans l’idée qu’on ne reste pas les bras croisés"
«Je suis membre de l’association "Femmes de foot", souligne Sandrine Kauffer-Binz, également fondatrice du journal Les Nouvelles Gastronomiques. «J’ai adhéré aux valeurs défendues par Sabryna Keller et à ses actions. Cette opération réunit les acteurs de la gastronomie au profit d’octobre rose et de la lutte contre le cancer du sein. Toutes les femmes sont concernées par le dépistage et la prévention et tout un chacun est amené à être touché par cette maladie. Hélas, elle emporta mon père à 46 ans. J’en avais 22, avec déjà la certitude qu’il fallait soutenir la recherche. Apporter notre pierre à l’édifice nous réconforte dans l’idée qu’on ne reste pas les bras croisés. Quand une femme est atteinte par la maladie, c'est toute une famille qui est touchée, le mari, les enfants, les amis. Elle n'épargne personne. Fils, frères, père, époux, amis, il faut motiver celles que vous aimez pour aller consulter, se faire dépister. Octobre rose est une piqure de rappel, sur la vigilance et la prévention à mettre en place toute l'année. Mais, dans nos métiers, qui a du temps à consacrer pour fédérer et organiser de telles initiatives ? Heureusement que d’autres le font pour nous. Merci Sabryna ! .»

Mariella Kieny "Il faut que la bataille humaine et médicale l’emporte et enraye cette maladie"
Mariella Kieny "Il faut que la bataille humaine et médicale l’emporte et enraye cette maladie"
Mariella Kieny Maison Kieny à Riedisheim (1* Michelin) fait partie de l’équipe.
Son engagement rend hommage à la disparition récente de son mari cuisinier Jean-Marc Kieny. Ensemble, ils avaient repris le restaurant familial il y a 30 ans, le portant au firmament. Aujourd’hui, elle poursuit l’œuvre de son mari, porte-parole de ses valeurs. Un trophée Jean-Marc Kieny verra sa première édition en 2019 sur le thème de la cuisine revisitée. «Il aurait été tout de suite partant. Ma maman et mon papa sont décédés d’un cancer et j’ai aujourd’hui une cousine et une amie proche sont touchées par cette maladie. C’est important d’aider quand on est en bonne santé. Il faut que la bataille humaine et médicale l’emporte et enraye cette maladie. En offrant les macarons, j’aurai l’occasion de présenter l’association et ses actions et de sensibiliser au message d’octobre rose. Peut-être eux aussi, comme nous, aussi voudront-ils faire un don ? »

Marie Paule Sutter "Le professeur Mathelin a sauvé ma maman du cancer du sein"
Marie Paule Sutter "Le professeur Mathelin a sauvé ma maman du cancer du sein"
Marie-Paule Sutter, propriétaire du restaurant de cuisine traditionnelle «Au bœuf » à Plobsheim a accepté par amitié pour Sabryna et Marc Keller qui sont clients de leur établissement. En cuisine, son mari Vincent (passé par l’auberge de l’Ill) et son fils Sébastien sont des « footeux ». «C’est un honneur qu’elle m’ait sollicitée, je suis fière et heureuse. Ma maman a été soignée d’un cancer du sein par le professeur Mathelin, je me sens donc très concernée mais aussi redevable et c’est une façon supplémentaire de la remercier, par le biais de l’action caritative de "Femmes de foot". C’est une occasion de contribuer à la recherche et se sentir utile pour les autres femmes, mamans, épouses, sœurs, amies, filles, voisines, nous avons tous dans notre entourage une personne atteinte du cancer.»

Laure Mengus "je dédie mon engagement à ma cousine et à mon amie de 34 ans"
Laure Mengus "je dédie mon engagement à ma cousine et à mon amie de 34 ans"
Pour Laure Mengus, qui a repris avec son époux Fabien Mengus le célèbre restaurant l’Arnsbourg à Baerenthal (1* Michelin), convertissant le restaurant le Cygne à Gundershoffen, dont ils sont aussi propriétaires, en table bistronomique, la participation était une évidence.

«Cela fait quelques mois que j’observe l’association femmes de foot et j’avais envie de la rejoindre et de m’engager. Je suis heureuse que Sabryna Keller mette son énergie pour lever des fonds et soutenir la recherche contre le cancer. J’ai une cousine et une amie de 34 ans qui sont touchées. Je leur dédie mon engagement, c’est elles qui me donnent des leçons de force, de courage, de vie et d’espoir. »


Mouna Mannani "cette maladie porte atteinte à notre féminité
Mouna Mannani "cette maladie porte atteinte à notre féminité
Mouna Mannani vient d’adhérer à l’association "Femmes de Foot". C’est tout naturellement que Sabryna Keller a pensé à elle pour faire partie de cette équipe. Elle est propriétaire avec Emmanuel Guth du Steack House District situé dans l’ancien bistrot des Romains à Strasbourg converti en restaurant à viandes faisant la part belle aux races Simmenthal, Aubrac ou Salers. Elle vient aussi d’acquérir la boutique Gross en 2018.
«Je suis touchée de près par cette maladie qui porte atteinte à notre féminité. Je suis fière d’avoir été sélectionnée et heureuse. Je n’ai pas réfléchi une seule seconde et j’ai dit oui. On joue le jeu et on participe. C’est notre manière de soutenir la recherche et de militer contre le cancer. »

Olivier Nasti (à droite) "J'ai le devoir de transmettre les gestes de prévention à mes 4 filles"
Olivier Nasti (à droite) "J'ai le devoir de transmettre les gestes de prévention à mes 4 filles"
Olivier Nasti, la table d’Olivier Nasti, (2* Michelin) et Meilleur Ouvrier de France à Kaysersberg a accepté, entouré de son épouse Patricia, de s’engager dans cette belle cause caritative.

« Nous sommes tous concernés et tous touchés par cette maladie. J’ai 4 filles et avec mon épouse nous souhaitons qu’elles soient vigilantes et sensibilisées, nous avons le devoir de transmettre les gestes de prévention. La santé c’est une bonne hygiène de vie, fondamentalement liée à l’activité physique. L’association "Femmes de foot" véhicule à la fois les valeurs sportives et les actions caritives. J’aime cet esprit et cette vision globale et je salue l’engagement de la présidente. Alors quand nous pouvons mettre notre image et notre notoriété au service d’une cause et d’un combat, on n’hésite pas un seul instant et on y va. »


Nicolas Decker "Nous sommes tous concernés par le cancer du sein pour les femmes que l’on aime"
Nicolas Decker "Nous sommes tous concernés par le cancer du sein pour les femmes que l’on aime"
Nicolas Decker, propriétaire de la Cheneaudière, Hôtel-Spa Relais & Châteaux à la Colroy-la Roche est ravi de faire partie de cette équipe. « Je suis heureux d’avoir été appelé. Je suis fan de foot inconditionnel et fervent supporter de "Femmes de foot". C’est la seule association de ce genre en France et je dis bravo à Sabryna Keller. J’ai suivi son développement et cette cause me parle. La Cheneaudière est fière de s’y associer. Nous sommes vraiment tous concernés par le cancer en général et le cancer du sein pour les femmes que l’on aime en particulier. Je suis très enthousiaste et je suis prêt à soutenir les personnes qui ont le courage et l’audace d’entreprendre. »


Claudine Germain "Ma maman a été soignée par le Professeur Mathelin"
Claudine Germain "Ma maman a été soignée par le Professeur Mathelin"
Claudine et Yannick Germain ont repris le restaurant l’auberge au bœuf à Sessenheim (1* Michelin) qu’ils viennent d’agrandir avec de belles chambres et suites de charmes. Ils s’unissent d’une seule voix pour apporter leur soutien à "Femmes de Foot" et Octobre rose. « Nos deux mamans ont eu un cancer. Au-delà de la maladie, il reste aussi l’angoisse. Ma maman a été soignée par le Professeur Mathelin. Quand j’ai appris que son service était bénéficiaire du chèque de 11000€, nous avons souhaité de tout cœur y participer. Nos mamans vont être touchées par notre démarche, c’est aussi pour nous une façon de leur dire qu’on les soutient, qu’on les aime et qu’on essaie de les aider indirectement en apportant notre contribution à la recherche. On ne sait pas toujours vers qui se tourner pour faire un don, je sais aujourd’hui avec qui et où iront les fonds ».

Francois Golla "faire partie du 11 de départ est un honneur"
Francois Golla "faire partie du 11 de départ est un honneur"
Catherine et François Golla hôtel-restaurant le Bœuf rouge à Niedershaeffolsheim ont trouvé l’idée séduisante d’associer sport et gastronomie au service de la lutte contre la maladie. « J’aime les valeurs d’humilité, d’humanité, de travail et d’abnégation, mais aussi de partage, de solidarité et de fédération que véhiculent le Racing et l’association "Femmes de foot". Contribuer au mois d’octobre rose et l’opération lancée par Sabryna Keller me fait immédiatement penser à maman, et c’est bien toutes les femmes que nous avons envie de soutenir. En tant qu’ancien gardien de but et grand fan de foot, faire partie du 11 de départ est un honneur »


Thomas Limmacher "Le cancer est la maladie du 21ème siècle"
Thomas Limmacher "Le cancer est la maladie du 21ème siècle"
Esther et Thomas Limmacher ont repris la maison familiale, l’auberge Baechel-Brunn à Merkwiller-Pechelbronn. « J’ai deux bonnes raisons d’avoir immédiatement eu envie de rejoindre cette équipe», précise le Maitre Cuisinier de France. « Je suis un footeux, j’ai joué pendant 30 ans dans les buts au plus haut niveau régional, en division d’honneur et j’ai été touché de très près dans ma famille. Le cancer est la maladie du 21ème siècle. C’est un honneur que d’avoir été appelé et de pouvoir apporter mon soutien ».


Bruno Cutrupi "La lutte contre le  cancer nous implique en mémoire de ceux que nous avons perdus"
Bruno Cutrupi "La lutte contre le cancer nous implique en mémoire de ceux que nous avons perdus"
Bruno Cutrupi le chef du restaurant italien La Fontana à Ernolsheim-sur-Bruche s’exprime :
« Nous avons toujours participé voire organisé des actions caritatives », dit-il citant le récent banquet de la fête de la gastronomie en faveur de l’association "Une étoile pour Inès". C’est une fierté de donner du temps et de l’amour à Inès et sa maman Aurélie a été la première invitée de Sabryna Keller dans son émission sur Alsace 20. J’ai observé et apprécié le parcours et l’engagement des "Femmes de Foot "et mon fils Antonio est un grand fan de foot. Nous sommes en complète adéquation avec les valeurs de l’association. Le cancer nous implique et nous engage en mémoire de ceux que nous avons perdus. Ma belle-mère est décédée à 42 ans, mon beau-frère à 44 ans, mais chez nous la solidarité et l’entraide sont un esprit de famille, c’est naturel. J’ai dit spontanément Oui. Ces actions m’apportent aussi du bonheur et sans doute un réconfort intérieur. Je dis Bravo Madame Keller de mettre votre notoriété au service de votre prochain.»


Kader Mangane est le parrain de l'association Femmes de Foot
Kader Mangane est le parrain de l'association Femmes de Foot
Enfin Cédric Kuster, restaurant la Casserole à Strasbourg a demandé à sa pâtissière Eva Schmitt de réaliser quatre desserts sur la thématique d’octobre rose, dont le bénéfice des ventes va être reversé à "Femmes de Foot". « Nous allons promouvoir ces 4 desserts "Femmes de Foot /octobre rose", en baissant le prix (12€ au lieu de 16€) en expliquant notre action caritative à nos clients et en les sensibilisant à la cause. Ainsi, du grand macaron rose-litchi, à la pêche pochée à l’hibiscus, en passant par la déclinaison en texture autour du coing et à la framboise façon mojito, il y aura quatre créations sucrées, dont l’intégralité des bénéfices va être reversée à l’association présidée par Sabryna Keller. J’ai toujours été concerné par cette maladie, j’ai plusieurs amies touchées par le cancer du sein et je me demandais comment à mon niveau, je pouvais apporter ma contribution ».

les acteurs de la gastronomie et du sport s'engagent ensemble dans la lutte contre le cancer du sein
les acteurs de la gastronomie et du sport s'engagent ensemble dans la lutte contre le cancer du sein
Tout le mois d’octobre rose, Christophe Felder va livrer les 11 établissements ainsi que l’auberge de l’Ill pour transmettre un message de solidarité, d’engagement et pourquoi pas mobiliser la clientèle des restaurants à répondre à un appel aux dons.

En conclusion, le Professeur Carole Mathelin a félicité Sabryna Keller pour son optimise et son dynamique dans ce combat et d'avoir réuni les acteurs de la gastronomie et du sport. " Savez-vous que les deux raisons principales pour lesquelles une femme va développer un cancer du sein sont la sédentarité et l'alimentation. Alors quelle belle idée d'avoir réuni les sportifs pour encourager la pratique d'une activité physique et les cuisiniers/ pâtissiers pour préparer des plats équilibrés et transmettre les bons gestes d'une cuisine saine et équilibrée."

Par Sandrine Kauffer-Binz
Crédit photos ©Vincent Muller


Plus d'informations et appels aux dons www.femmesdefoot.com/


Cliquer sur le visuel pour voir plus de photos



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires