SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/02/2012

M. Haeberlin, O. Nasti et N. Stamm; membres du Collège Culinaire de France


Lundi 20 février 2012 à l'occasion de la soirée "un grand chef interprète une tarte flammée" qui s'est déroulée au Flamme & Co à Strasbourg (67), Olivier Nasti, Meilleur Ouvrier de France 2007, le Chambard (1* Michelin) à Kaysersberg (68) et Nicolas Stamm, La Fourchette des Ducs (2* Michelin et membre des Grandes Tables du Monde) à Obernai (67) ont annoncé qu'ils devenaient membres officiellement du " Collège Culinaire de France".

Le Collège Culinaire de France est une prestigieuse association fondée par 15 chefs d’exception : Marc Haeberlin, Yannick Alléno, Paul Bocuse, Alain Ducasse, Alain Dutournier, Gilles Goujon, Michel Guérard, Régis Marcon, Thierry Marx, Gérald Passédat, Laurent Petit, Anne-Sophie Pic, Joël Robuchon, Guy Savoy, Pierre Troisgros, et se donne pour finalité de promouvoir et transmettre l’identité de la cuisine française, valoriser et encourager sa diversité, sa tradition et sa capacité d’innovation.



Olivier Nasti et Nicolas Stamm. ©JulienBinz
Olivier Nasti et Nicolas Stamm. ©JulienBinz
Son ambition est d’affirmer la dynamique, l’image et la réalité de ce que représente la gastronomie.
Le Collège Culinaire de France veut devenir l’interlocuteur privilégié des gouvernants, des institutions et des collectivités politiques, sociales et économiques.

5 valeurs réunissent les chefs du Collège Culinaire de France et lui confèrent sa raison d'être

C’est d’abord l’unité. La Solidarité. Le Respect.
Dans une société mondialisée, elle est un puissant facteur d’AFFIRMATION DE NOTRE IDENTITE culinaire.
Elle implique solidarité et respect entre nous, bien sûr, au sein du Collège, mais aussi et surtout avec tous les professionnels de l’art culinaire.


C’est ensuite la transmission. Le PARTAGE.
Elle fait partie des gènes de notre métier. Chacun d’entre nous est le fruit d’une transmission. C’est une culture et un comportement que nous devons assumer à tous les niveaux de notre profession.


• C’est aussi l’engagement. La RESPONSABILITE.
Le Collège Culinaire Français en est la vivante illustration. Nous considérons que nous avons une responsabilité collective pour faire gagner " l’équipe France" dans l’univers qui est le nôtre. Nous avons la responsabilité de nous engager à promouvoir toutes les composantes de la gastronomie française qui contribuent à la richesse de la France sur le plan économique, social et culturel, de soutenir les produits de qualité et de donner leur chance aux jeunes professionnels qui ont du potentiel.


Mais c’est également l’ouverture. Le DYNAMISME.
Nous sommes dans un monde définitivement ouvert. Nous devons affirmer collectivement le dynamisme de la gastronomie française tout en reconnaissant et en accompagnant le développement du niveau de qualité de la gastronomie mondiale


C’est enfin l’excellence. La RIGUEUR.
L’Exemplarité. Parce que nos métiers exigent de la rigueur, du sérieux et un engagement de tous les jours

Les membres fondateurs du Collège Culinaire de France. ©Guillaume Petit
Les membres fondateurs du Collège Culinaire de France. ©Guillaume Petit
Mais plus concrètement, il s'agit de promouvoir la gastronomie en mettant en valeur sa réalité et ses enjeux économiques, sociaux et culturels.


Nos métiers représentent une force vive de la nation. Le chiffre d’affaires de notre secteur d’activité était de 50 milliards d’euros en 2009, entraînant derrière lui des entreprises aux métiers divers comme l’industrie agro-alimentaire, les équipementiers, la viticulture, l’agriculture ou encore les arts de la table.

Notre secteur professionnel est le recruteur le plus actif du pays en 2010 mais aussi le 4ème employeur privé de France.
 Avec moins de dix salariés employés dans la quasi-totalité des entreprises de notre profession, c’est tout le tissu social français qui est représenté.


M. Haeberlin, O. Nasti et N. Stamm; membres du Collège Culinaire de France
Tous, chacun dans nos domaines, nous travaillons à représenter les valeurs d’un art de vivre à la française, de la terre jusqu’aux recettes. Ces entreprises réalisent en moyenne près d’un quart de leur chiffre d’affaires à l’export. Ces données permettent de mieux faire comprendre l’impact de nos métiers au niveau mondial.

Parce que la France est encore le premier pays touristique du monde avec 77 millions de touristes par an, il ne faut pas sous estimer le pouvoir d’attraction du tourisme gastronomique.

Beaucoup d’autres pays semblent déjà l’avoir mieux compris que nous. Notons que cette année, à l’occasion du Bocuse d’Or à Lyon, la grande messe de la gastronomie mondiale, ce sont la Norvège, la Suède et le Danemark qui sont montés sur les trois premières marches du podium.


www.college-culinaire-de-france.fr/


RELIRE

Nicolas Stamm, un grand chef interprète une tarte flammée


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires