SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
16/11/2010

Livre : "Pains d'épices" par FORTWENGER


Il y a tout juste un an, la Maison FORTWENGER, la plus ancienne fabrique de pains d’épices d’Alsace, ouvrait " le Palais du Pain d’épices" à Gertwiller (67), qui accueille les visiteurs pour un parcours ludique et interactif de 800m².

Pour fêter ce premier anniversaire, un ouvrage documenté et richement illustré est paru récemment, simplement intitulé "Pains d'épices". Un livre aussi appétissant qu'instructif.



Pour fêter la 1ere année d'ouverture du Palais du Pain d’épices, Fortwenger publie un ouvrage dédié..
Pour fêter la 1ere année d'ouverture du Palais du Pain d’épices, Fortwenger publie un ouvrage dédié..
Le pain d'épices n'aura plus de secrets pour vous, de sa longue et riche histoire jusqu'aux méthodes de fabrication.

Une trentaine de recettes viennent agrémenter l'ouvrage :
des recettes de bases (proportions pour mélange d'épices, confit d'écorces d'orange, glaçages), des gâteaux individuels (Mandelbrot, pains au miels, Pfeffernusse ou petites noisettes au poivre) mais aussi des recettes plus innovantes qui revisitent les classiques (croque‐monsieur de pain d’épice au roquefort et au jambon cru, escalope de foie gras poêlée aux griottes sur pain d’épices ou encore tiramisu au pain d’épices).

Un peu d'histoire; en Alsacien, "Labküeche" signifie "pain de vie".

Le pain au miel était déjà connu sous l'Antiquité et était offert aux Dieux en guise d'offrande. Les épices seront introduites plus tard, rapportées d'Orient par les croisés. Le gingembre et l'anis sont les premières épices utilisées. Puis viendront, au 16ème siècle, la cannelle, la girofle, le poivre ou encore la muscade. Au Moyen-Âge, le pain d'épices est considéré comme un médicament, voire comme un remède miracle : le miel était censé apporter la longévité et les épices, guérir les maladies.
Bienvenue à la Boutique Fortwenger à Gertwiller (67)
Bienvenue à la Boutique Fortwenger à Gertwiller (67)

D'abord fabriqués dans les couvents, les pains d'épices seront peu à peu réalisés par des boulangers, puis par des "pains d'épiciers", véritable profession à part entière. À partir du 18ème siècle, on assiste à une industrialisation des procédés de fabrication et à une évolution de la composition : on y ajoute des noisettes, des amandes, des agrumes confits, des oeufs...

C'est à cette période, en 1768, que le maître boulanger Charles FORTWENGER ouvrit son atelier à Gertwiller, niché au pied du mont Sainte‐Odile. Ce petit village deviendra progressivement le principal dépositaire de la tradition alsacienne du pain d'épices et comptera jusqu'à 9 fabricants dans les années 1900, le métier se transmettant généralement de père en fils.

FORTWENGER est aujourd'hui l'une des deux maisons qui continuent à faire rayonner cette spécialité et à aider Gertwiller à conserver le titre de "capitale du pain d'épices", dans le respect de la tradition.
Un concours du meilleur pain d'épices alsacien, ouvert à tous les amateurs, a été créé, appelé aussi Trophée FORTWENGER
FORTWENGER, spécialiste du pain d'épices depuis 250 ans
FORTWENGER, spécialiste du pain d'épices depuis 250 ans

Le pain d'épices a longtemps été un cadeau lié aux fêtes, religieuses ou païennes. On les offrait aux Saints, mais également aux démons, pour les apaiser. Le don de pain d'épices était également un usage servant à entretenir de bonnes relations entre voisins et proches. Il servait aussi à démontrer sa position sociale. Ainsi, les plus riches se faisaient représenter sur les moules. Sa longue conservation était très appréciée pour faire face aux périodes de disette. En Alsace, les enfants recevaient – et reçoivent encore – des pains d’épices le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas, patron des écoliers.

Ce mets délicat et chargé de symboles est toujours aussi populaire en Alsace, ravissant les palais des petits et des grands. Il évoque particulièrement la période de Noël et ses douceurs. L’ouvrage retrace l’évolution des recettes et des techniques de fabrication de ce gâteau pas comme les autres.


"Pains d'épices" par Laurence Dalon, Ed. Saep, 2010
Photographies : Jean-Luc Syren et Valérie Walter pour SAEP et Henri Parent
94 pages 7,40 €


FORTWENGER
Le Palais du Pain d’épices

144 route de Strasbourg
67140 GERTWILLER
Tél. : 03 88 08 96 06
www.lepalaisdupaindepices.com
www.fortwenger.fr


RELIRE

Trophée Fortwenger

Monique Leibel remporte le Trophée Fortwenger

Recette : Pain d’épices aux éclats de chocolat (à paraitre)

Recette : Pain d’épices aux fruits secs (à paraitre)
Décoration de Noël en pain d'épices
Décoration de Noël en pain d'épices


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires