Livre : La table & le droit - Décisions de justice gourmandes


Voici un angle bien particulier d'un livre de "cuisine" ô combien utile rédigé par Jean-Paul BRANLARD Maître de conférences à Paris La Sorbonne, Membre de l’Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du Vin et Responsable pédagogique & Conférencier à l’Institut des Hautes Etudes du Goût de la Gastronomie et des Arts de la Table (IHEG)

Au sommaire, il est question de l'Addition, du droit de Bouchon, de la stricte règlementation du Camemberg, la Carafe d’eau, des animaux, de la Gifle, de la tenue du cuisinier, du Pourboire, de la Religion et ses pratiques incompatibles avec le métier de cuisinier ou encore du Voiturier et ses liens juridiques l’unissant au restaurateur. Voilà les ingrédients de cet ouvrage qui invite à réfléchir sur la relation existante entre le palais de la bouche et le palais de la Justice. Il est conçu, tant pour les professionnels que pour les étudiants, que pour tous ceux qui s’intéressent aux "Monuments culinaires de l’Humanité".


Livre : La table & le droit - Décisions de justice gourmandes
Pourquoi embarrasser les cours et tribunaux de telles broutilles, quand ils sont déjà encombrés d'affaires autrement sérieuses ?

Le droit alimentaire, culinaire et de la gastronomie est un domaine du droit peu connu, voire méconnu. Trop longtemps ignoré des Facultés de droit, pour ne pas dire méprisé, naguère art "féminin", il était temps de s’intéresser à ce sujet de bouche. Le rôle de la jurisprudence est, à cet égard, primordial.

Dépassant les traditionnels clivages entre le droit privé et le droit public, cet ouvrage regroupe nombre de décisions pertinentes. De l’Organe de règlement des différends de l’OMC, à la Cour de justice de l’Union européenne, en passant par la Cour de cassation, les cours d’appel et jusqu’au plus humble de nos tribunaux de première instance, tout intéresse les magistrats : la source de chaleur utilisée, les casseroles, la fraîcheur, l'origine des ingrédients de la recette, voire l'humeur de celui qui cuisine ou qui apporte les plats. L’évolution s’est accélérée ces dernières années. L’inflation réglementaire donne aux mangeurs Français, chicaneurs par tradition et réputation, procéduriers par tempérament, des occasions de multiplier les procès. Devant pareil affolement, des arrêts sont plus heureux que d’autres. L’exception jurisprudentielle française ne cache-t-elle pas, finalement, une viscérale obsession pour la nourriture que chacun de nous intègre dans un Art de vivre à la française.

La table & le droit - Décisions de justice gourmandes :
50 commentaires, Editions LexisNexis, Collection Les beaux livres, octobre 2014
Prix 45€
COMMANDER ICI

Jean-Paul BRANLARD

Maître de conférences, enseignant-chercheur à la Faculté de droit Jean-Monnet (Université Paris-Sud 11), chargé d’enseignement de Droit alimentaire à l’Université Paris IV - Sorbonne, rattaché au Centre d’études et de recherche en droit de l’immatériel (CERDI). « Produit » de l’Université Panthéon-Assas (Paris II), il est docteur d’État, diplômé de l’Institut d’études judiciaires et lauréat de l’Institut de criminologie. Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages pédagogiques en Droit des affaires et de l’entreprise et d’un grand nombre d’articles à caractère juridique.

Sur le plan de la gastronomie, Jean-Paul BRANLARD a signé des chroniques dans de nombreuses revues : Gault & Millau Magazine, le BID du Service de la répression des fraudes, La Vie judiciaire, Chocolat et Confiserie Magazine, Option Qualité, Cuisine collective... Il est rédacteur en chef de plusieurs bulletins associatifs et membre d’un grand nombre de confréries. Il est membre actif de l’Association professionnelle des chroniqueurs et informateurs de la gastronomie et du vin (www.apcig.org), Responsable pédagogique et conférencier à l’Institut des Hautes Études du Goût – IHEG (www.heg-gastronomy.com).










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 65

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires