SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
11/08/2018

Les nouvelles Chambres et Suites de Charme chez Claudine et Yannick Germain

Publi-reportage


En septembre 2018, Claudine et Yannick Germain propriétaires de l’auberge au Bœuf située à Sessenheim (67) vont inaugurer 5 chambres et suite de Charme. «L’auberge va retrouver ses fonctions historiques de gite et de couverts», sourit Yannick Germain.

"Nous repartons sur les traces de notre histoire et de celle de notre village puisque chacune des chambres va rendre hommage au célèbre poète Johann Wolfgang Goethe, et son amoureuse Frédérique Brion, la fille du Pasteur du village".



Sous cette Gloriette, Goethe et Frédérique Brion se rencontraient
Sous cette Gloriette, Goethe et Frédérique Brion se rencontraient
"Nous sommes les gardiens de ce patrimoine historique et romantique, puisque le restaurant abrite le musée de Goethe, qui réunit son œuvre complète et un certains nombres de documents originaux. C’est le seul musée privé en France et nous sommes labellisés "Maisons des illustres", explique Yannick Germain. "Autrefois 3 bus de touristes venaient chaque jour à Sessenheim pour le visiter pour s’attabler à l’auberge au bœuf. "

"Cette idylle est une version contemporaine de Roméo et Juliette", mentionne Claudine Germain. "Elle sera le thème et le fil conducteur des chambres et Suites de Charme, décorées en partie avec des reproductions d’objets et extraits de poèmes empruntés au musée Goethe".
"Les racines alsaciennes, ses valeurs et son artisanat font partie intégrante de notre démarche", poursuit Yannick Germain. "Nous avons à coeur de promouvoir notre histoire, notre savoir-faire et de le faire savoir. Les chambres sont baptisées "La muse", "L’idylle", "L’atelier d’Henri" ou encore "le refuge de l’écrivain". Le nom de la 5ème et dernière Suite sera une surprise".

Claudine et Yannick Germain, sur les traces de la romance entre Goethe et Frédérique Brion
Claudine et Yannick Germain, sur les traces de la romance entre Goethe et Frédérique Brion
"Avec Claudine, nous nous sommes imprégnés de leur histoire d’amour, nous avons retracé leur parcours, sinuant amoureusement sur le sentier de Goethe, faisant étape sous la gloriette, à l’orée du village pour se ressourcer et y puiser notre inspiration. Les chambres et suites seront conçues dans des matériaux naturels, minéraux, du bois, de l’argile, du brut, des galets, de la pureté, de la douceur, une belle luminosité et des décorations en fer forgé. Nous avons sollicité des artisans locaux notamment un ferronnier d’Art (No limit) et l’ébéniste Raugel."

"Nous invitons les clients à séjourner chez nous à la maison, à découvrir notre univers puisque la maison familiale a été distribuée en chambres et suites. Chacune dispose d’une vue sur le bassin de carpes Koi dans le jardin. Ce jardin bucolique, empreint de sérénité, a bercé toute mon enfance", sourit Yannick Germain. " J’ai toujours aimé jardiner, m'occuper de notre collection d’érables, arroser et entretenir les graminées et les hortensias. Ce jardin est un havre de paix".

les travaux sont en cours. A partir de la Mi-septembre les chambres seront disponibles à la réservation
les travaux sont en cours. A partir de la Mi-septembre les chambres seront disponibles à la réservation
"Les chambres seront très bien équipées", explique Claudine Germain. "Certaines auront un sauna privé, d’autres une balnéothérapie, une large baie vitrée donnant sur le jardin avec un jacuzzi privatif, une terrasse et toutes auront une literie haut de gamme."


5 chambres et Suites de Chambres vont compléter l'offre gastronomique de l'auberge au Boeuf
5 chambres et Suites de Chambres vont compléter l'offre gastronomique de l'auberge au Boeuf
Venir à L'auberge au boeuf, c'est avant tout découvrir la table de Yannick Germain étoilée Michelin, l'univers cosy et boisé de Claudine et Yannick Germain, où s’entremêlent le charme de l’authenticité, l’accueil chaleureux, la bienveillance du service, la douceur de vivre, l’élégance des arts de la table et le respect des traditions.

L’auberge au bœuf incarne la vision d’une belle transition, jouant de modernité avec subtilité, préservant l’âme de la maison. De l’œil de bœuf à l’effigie de Goethe, des vitraux à l’intime table "le boudoir de Charline", des armoires anciennes, au confiturier actuel, on puise de l’existant, tout en allant de l’avant, pour subjuguer le regard des arrivants.
Claudine et Yannick Germain ont cultivé le respect des traditions d’une demeure centenaire, projetée dans une conception contemporaine d’un restaurant du 21ème siècle, reposant sur des fondations solides, familiales et Alsaciennes.

A partir de mi-septembre 2018, les fins gourmets auront le plaisir de prolonger leur séjour par une nuitée dans cette maison romantique. A découvrir ou re-découvrir.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos Mike Weiss


Réservations 03 88 86 97 14

L’Auberge au Bœuf
1 rue Église
67770 Sessenheim
03 88 86 97 14
www.auberge-au-boeuf.com

RELIRE




A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires