SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
20/02/2012

Les brèves du jour, tout juste sorties du four ! (15)


Dans cette rubrique, un condensé des dernières ou récentes actualités "vues, lues, entendues" et/ou qui ont rassemblé des professionnels autour d’un événementiel.

Une trilogie de nouveautés, un triptyque anecdotique : c'est la minute de l'info en quelques mots avec ou sans photo, avec pour mots clés : Manou Massenez, Maxime Wucher, Alain Ducasse, le Parc à Obernai, Tomi Ungerer, Laurent Kehne, Restaurant Windhof, eaux de vie, inauguration, cuisine "live", distillerie, Raymond Waydelich.


Merci de faire parvenir vos "brèves" à direction@julienbinz.com



Nouveauté : La boutique "Miss Massenez "

Décembre 2011, la distillerie alsacienne G.E.Massenez a inauguré sa nouvelle boutique "Miss Massenez". Ce lieu de vente, résolument moderne, met en avant tous les produits Massenez et se situe au cœur de la distillerie.

Fondée en 1870, la distillerie s’est singularisée par son Eau-de-Vie de Framboise, dont le parfum très fruité ne pouvait qu’annoncer les prémices d’une identité de marque féminine.

Manou Massenez est  l'ambassadrice de la marque
Manou Massenez est l'ambassadrice de la marque
Aspect féminin qui s’impose à la fois par la tendance actuelle des cocktails réalisés à base d’Eau-de-Vie de fruits, Crèmes et Liqueurs de fruits et par l’importance de Manou Massenez, véritable ambassadrice de la marque familiale dans le monde entier ! Ces influences féminines, tant historiques qu’économiques ont conduit à l’émergence du concept Miss Massenez : derrière ce nom se cache non seulement une boutique mais aussi un concept, véritable véhicule d’appropriation de la marque.

La boutique Miss Massenez
BP 90010
67220 Villé France
Tél : 33 (0) 388 85 62 86
www.massenez.info/
Fermée le lundi

RELIRE

Une médaille d’Or pour la "Poire Williams" de la Distillerie GE Massenez



Jeudi 17 février, inauguration de la salle Tomi au Parc à Obernai

Marc et Maxime Wucher ont inaugué la salle Tomi avec la présence "amicale" d'Alain Ducasse
Marc et Maxime Wucher ont inaugué la salle Tomi avec la présence "amicale" d'Alain Ducasse
L'événement de la semaine dernière est l'inauguration de la salle Tomi (ndlr Ungerer) au Parc à Obernai (67) avec la présence amicale d'Alain Ducasse, mais pas seulement ! De nombreux chefs ont fait le déplacement pour découvrir la nouvelle salle des petits-déjeuners et son concept de cuisine live, bien équipée. Émile Jung, Hubert Maetz, Marc Haeberlin, Fernand Mischler, Maurice Roeckel, Nicolas Stamm et Serge Schall, Patrick Fritz, (entre autres) ont répondu présents à l'invitation de la famille Wucher au Parc à Obernai.(67)

Tous les matins, de 7h à 10h, les chefs cuisinent en "live" des bons produits régionaux et pour la plupart, issus de l’agriculture raisonnée. Des œufs de la ferme Koerckel à Saint-Léonard, aux yaourts au lait de chèvre du Bambois à Lapoutroie, ajoutant ceux au lait de brebis de la bergerie du Draimont à Fesse sur Moselle, sans oublier les confitures artisanales de Falch à Schagffersheim, du bon pain, le miel des ruches Heydmann à Nordheim, savourant aussi l’assortiment des plateaux de charcuteries et de fromages.

Les brèves du jour, tout juste sorties du four ! (15)
L’univers de Tomi Ungerer est omniprésent avec des tableaux et objets de déco. Après le bar Raymond Waydelich (ses aqua-gravures, girouettes, sérigraphies, assiettes en trompe-l’œil et la fameuse fresque exhumée en 3790 après Jésus-Christ), les portrait animaliers de Michel Charvet, la marqueterie de Spindler et les aquarelles de Charly Barat, c’est un condensé d’Art alsacien qui se décline et s’apprécie au Parc à Obernai.
Une inauguration soulignée par la présence de Raymond Waydelich, Marie-Reine Fischer, Vice-Présidente du Conseil régionale et de la Commission Tourisme, de Marc Levy, directeur de l'ADT et de Bernard Fischer, maire d'Obernai.

Le Parc
169 Route d'Ottrott
67210 Obernai
03 88 95 50 08

RELIRE

Avec l'ADT 67, projecteur sur les hôtels qui montent en gamme



Laurent Kehne, nouveau chef de cuisine au Windhof à Burbach

Le 1er mars 2012, tel un retour aux sources, Laurent Kehne reprend en co-gérance, les rennes de la cuisine du restaurant familial, tenu par ses parents Alice et Bernard Kehne.

A 33 ans, Formé dans les plus belles maisons étoilées alsaciennes : chez Michel Husser "Au Cerf" à Marlenheim, chez Emile Jung "Au Crocodile" à Strasbourg, chez Marc Haeberlin à "l’Auberge de l’Ill" à Illhaeusern ou encore auprès de François Paul au "Cygne" à Gundershoffen, il fait étape au Windhof, repart aux Violettes à Jungholtz (68) avant de revenir durablement dans l’établissement créé par son grand-père en 1959.

Les brèves du jour, tout juste sorties du four ! (15)
Son expérience et son appétence de cuisine contemporaine vont assurément inspirer un changement sur la carte des mets. Le chef saura préserver les plats qui ont fait le succès du Windhof et conjuguer tradition et modernité pour surprendre la fidèle clientèle, et simultanément, attirer une nouvelle.

Au Windhof.
67260 Burbach
03 88 01 72 35
www.windhof.fr


RELIRE

A la table de Laurent Kehne au "Jardin des Violettes"


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires