SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
29/07/2018

Les Sheds plus qu’un restaurant, une épicerie et un marché paysan !


Les Sheds, en quelques mots ? Un lieu qui accueille une épicerie, un marché paysan, des animations et un restaurant. Rien que ça.

L’association Les Sheds c’est l’aboutissement d’une idée, celle d’une bande d’amis qui souhaitait donner une nouvelle vie à la friche industrielle de Kingersheim (68). De cette volonté de préservation a découlé l’envie de créer un lieu qui favoriserait le lien social. Cette notion de « bien vivre ensemble » sera le lancement d’une belle aventure.



l’ancienne usine textile transformée en restaurant
l’ancienne usine textile transformée en restaurant
La mairie de Kingersheim a entièrement adhéré au projet. Elle achète en 2010 l’ancienne usine textile située au cœur de la ville et la met à disposition de l’association Les Sheds.

Fin 2014, le restaurant ouvre ses portes, « pour créer du lien social, cela se passe autour de l’assiette » certifie Michaël Horn responsable administratif, financier et de la communication.


L'équipe du Sheds
L'équipe du Sheds
Un restaurant dans une ancienne usine textile, apporte un cachet qui attire le regard. Tout a été pensé de manière à donner une nouvelle vie aux objets, les tables sont d’anciennes estrades d’école, mises sur roulettes pour être déplacées plus facilement. Le mercredi après le service du midi, elles sont poussées pour laisser place au marché paysan. D’ailleurs, ce marché alimente aussi le restaurant, ainsi tout le monde y trouve son compte.

Plus qu’un restaurant, Les Sheds se veulent être un lieu de réflexions et d’échanges, tout au long de l’année des conférences sont organisées, mais aussi des dîner-spectacles, en octobre un pianiste suisse Gilles Landini s’installera sur la petite scène. «Nous ne cherchons personne, ce sont les gens qui viennent à nous. Quand le client vient ici, il se projette et c’est comme ça qu’un événement nait » explique Michaël HORN.



la salle du restaurant qui se transforme en salle de conférence, spectacle et marché paysan
la salle du restaurant qui se transforme en salle de conférence, spectacle et marché paysan
La cuisine est bio et locale. A sa tête, Camille Martin. Ce jeune chef de 33 ans a fait ses armes dans différents pays notamment le Canada, l’Irlande et la Suisse.

En 2014, il revient se poser en Alsace et trouve dans Les Sheds une philosophie partagée, celle du respect des produits et des producteurs.

Le caractère social du restaurant a également intéressé le chef, en intégrant la cuisine, Camille Martin a aussi formé le personnel. Olga était banquière aujourd’hui elle maîtrise parfaitement la pâtisserie quant à Mara, de postière elle est devenue commis de cuisine, un choix qui l’épanouit pleinement.

Les Sheds prônent des valeurs de respect tant au niveau social en employant des salariés en contrats aidés que dans le choix des plats proposés au restaurant.

Bien que le restaurant n’ait pas le label bio, Camille Martin et son équipe concocte des assiettes qui le sont. « Nous travaillons avec les producteurs des alentours qui produisent en bio», la farine provient de Heimsbrun, la viande de bœuf et de veau sont des Vosges.

Dos de cabillaud, croûte d'algue, déclinaison de choux
Dos de cabillaud, croûte d'algue, déclinaison de choux
Avec un menu du jour affiché à 15,50€ (entrée, plat, dessert), le bio devient accessible.

« On met un point d’honneur à éviter le gaspillage » ajoute Camille Martin, les plats du jour de la semaine sont ajoutés à la carte du week-end.
La cuisine est traditionnelle à l’instar de l’aubergine farcie aux fruits secs et à la feta. Aux Sheds, les végétariens y trouveront leurs comptes tant dans les entrées que dans les plats proposés, quant aux viandards ils ne sont pas en reste, le burger concocté par le chef connait un franc succès « proposer une cuisine pour tous les goûts, c’est un aspect qui plaît aux clients » remarque le chef.



Feuilleté aux asperges blanches
Feuilleté aux asperges blanches
Les démarches entreprises portées par des valeurs respectueuses de l’humain et de l’environnement font connaître l’association bien au-delà de l’Alsace.
Les Sheds attirent, en effet deux tours cyclistes passeront à Kingersheim dont Alter Tour qui s’arrêtera dans la ville car l’association est identifiée comme alternative.

Ce concept inspire aussi des porteurs de projets de toute la France qui n’hésitent pas à contacter l’association pour prendre conseils. A n’en pas douter, Les Sheds essaimeront sur le territoire.

Le restaurant est ouvert du mardi au samedi midi et le vendredi et samedi soir

Par Kathia Haas
Crédit photos : Kathia Haas et document remis


Les Sheds
2A Rue d'Illzach
68260 Kingersheim
Tel : 03 89 51 15 03
www.les-sheds.com


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires