Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
08/01/2018

"Les Bouffons de la cuisine sont des metteurs en scène du bonheur"


Lundi 8 janvier 2018 Les Bouffons de la Cuisine Alsaciens ; Marc Haeberlin, Olivier Nasti, Julien Binz, Bernard Leray et Jérôme Jaegle ont organisé la "Table de Noel" à la salle Badhus à Kaysersberg (68) pour une centaine de bénéficiaires, en présence de Michel Trama, chef doublement étoilé de l’Aubergade à Puymirol en Lot-et-Garonne.

Michel Trama a fondé au mois de septembre 2017 l’association des chefs qui ont du cœur "les Bouffons de la cuisine". "Ce n'est pas possible dans le pays de la gastronomie que des gens crèvent de faim ! Ensemble, nous pourrons briser les barrières sociales. Qui peut ignorer les victimes de la solitude, de la faim, de l'oubli ? Offrons-leur une place à notre table"?



Les Chefs et les bénévoles des Bouffons de la Cuisine en Alsace ©Sophie Dungler
Les Chefs et les bénévoles des Bouffons de la Cuisine en Alsace ©Sophie Dungler
"Le Bouffon de la cuisine est humaniste, et humanitaire. Le bouffon a du coeur, il donne et ne reçoit rien. Il est écologique, il est solidaire, il nourrit sa conscience. Les Bouffons de la cuisine sont des metteurs en scène du bonheur", s’exclame Michel Trama. "On ne cuisine pas seulement pour eux, nous leur faisons un spectacle. Pas besoin d’avoir des toques et des étoiles, il faut venir avec son cœur et être juste heureux de cette expérience", précise-t-il.

19 repas de Noel ont déjà été organisés par 250 bénévoles pour 2300 bénéficiaires", se réjouit Michel Trama. "Il faut voir le bonheur que nous leur apportons. Nous avons reçu des témoignages qui font chaud au coeur."

De G à D : Julien Binz, Marc Haeberlin, Pascal Lohr, Bernard Leray, Michel Trama, Olivier Nasti et Jerome Jaegle (accroupi) ©Sandrine Kauffer
De G à D : Julien Binz, Marc Haeberlin, Pascal Lohr, Bernard Leray, Michel Trama, Olivier Nasti et Jerome Jaegle (accroupi) ©Sandrine Kauffer
La finalité des Bouffons de la Cuisine.

Cette association a pour but d’offrir aux personnes les plus démunies, n’ayant ni les moyens ni l’occasion de fêter cette période spéciale de l’année en famille ou entre amis, l’opportunité de profiter d’un moment convivial et festif autour d’un bon repas.
"Nous avons envie de faire vivre les valeurs que nous vivons en cuisine depuis toujours : l’échange et le partage", souligne Michel Trama. "En offrant des repas aux plus défavorisés et en permettant la création de lien social autour de ces repas gratuits pour rompre l’isolement. Notre conviction est que la générosité des chefs de France est un foyer qui ne demande qu’à être ravivé. Nous voulons être cette étincelle. A la fin du repas, les bénévoles et les chefs font une chaine humaine, main dans la main pour signifier que si un seul maillon faibli, la chaine est solidaire. Jai été touché par des messages de remerciements qui m’ont été envoyés. "Je ne pensais pas mériter d’être invité", ou encore "C’est un cadeau du ciel", "J’ai appelé mes enfants pour leur raconter" et "Mon fils m’a dit qu’il voulait revenir l’un prochain", autant de messages qui nous encouragent, autant d'émotions dont nous prenons la responsabilité par les actions. Ce n'est que la première année, mais quel succès, nous avons d'autres projets comme les jardins bio."

c'est dans la salle du Badhus que le repas de Noel a été servi ©Sandrine Kauffer
c'est dans la salle du Badhus que le repas de Noel a été servi ©Sandrine Kauffer
Michel Trama lance un appel à tous les cuisiniers.

"Si vous adhérez à cet élan de générosité, de solidarité, d’altruisme, d’humanisme, si vous souhaitez venir en aide aux plus démunis, aux sans abris, aux mal-nourris, aux sans emplois, si vous vous reconnaissez un devoir de transmission et de formation, si vous souhaitez rallier les rangs des grands chefs et compléter la brigade des Bouffons de la cuisine, qui s’engage pour des grandes causes, vous êtes les bienvenus dans la nouvelle association Les Bouffons de la cuisine."

"Il y avait les Enfoirés des restaurants du coeur, il y aura en 2017 Les Bouffons de la cuisine", s’exclame Michel Trama.

les tartines nordiques en apéritif ©Sandrine Kauffer
les tartines nordiques en apéritif ©Sandrine Kauffer
Dans toutes les régions, les chefs se mobilisent. En Alsace, 5 chefs et 10 étoiles Michelin étaient solidaires pour la bonne cause.

Les chefs se sont réunis pour cuisiner et offrir un moment de convivialité autour d’une soupe pommes de terre et poireaux, des tartines nordiques avec du saumon fumé, les bouchées à la reine et ses spaetzlé et une galette des rois.

"Il ne s’agissait pas de leur réaliser une menu  étoilé " précise Olivier Nasti. "Cela n’avait pas de sens, mais des plats qui reflètent toutes les valeurs du partage. Nous avons préparé ce repas comme s’il s’agissait de notre famille et nous sommes restés toute la journée en famille. Je remercie tous les partenaires ; Metro, Bridor, Elis, L’Enfariné, Carola, Reck, Les Nouvelles Gastronomiques, Aux fleurs de France, Kehot 'Ribotte, Bragard, L’Office du Tourisme de la Vallée de Kaysersberg, la mairie de Kaysersberg et D’Ammerschwihr et les équipes de bénévoles, qui ont immédiatement répondu présents », précise le chef du Chambard à Kaysersberg.

la "soupe du partage" servie par Marc Haeberlin et Olivier Nasti ©Sandrine Kauffer
la "soupe du partage" servie par Marc Haeberlin et Olivier Nasti ©Sandrine Kauffer
"Je connais Maryse et Michel Trama depuis de nombreuses années", rajoute-t-il. " Ce sont des amis. Quand Michel m’a parlé de ce projet, je n’étais pas surpris, il a le coeur sur la main", s’exclame Marc Haeberlin. "C’était tout à fait normal d’être présent et de soutenir cette journée mais aussi l’association et ses actions dans sa globalité", souligne le chef de l’auberge de l’Ill à Illhaeusern. "J’ai préparé une soupe de poireaux et pommes de terre, tout simplement", dit-il, "dans laquelle j’ai rajouté de la truffe pour leur faire plaisir".

Olivier Nasti et Michel Trama ©Sandrine Kauffer
Olivier Nasti et Michel Trama ©Sandrine Kauffer
"C’est un chef que je connais depuis longtemps, que j’admire et que je respecte", reconnaît Olivier Nasti. "Il appelle les chefs Les Bouffons mais c’est par amitié et avec affection. J’admire ce qu’il est, sa soif de curiosité, son intelligence. Il met toutes ses qualités humaines, au service d’une cause qu’il entend défendre. Je le soutiendrai dans ses actions."

Les traditionnelles bouchées à la reine généreuse et délicieuses ©Sandrine Kauffer
Les traditionnelles bouchées à la reine généreuse et délicieuses ©Sandrine Kauffer
"J’ai rencontré Michel Trama à Paris lorsqu’il a lancé officiellement l’association les Bouffons de la cuisine et j’ai été touché par son message et sa personnalité. Il nourrit de grand projets solidaires et généreux. C’est un moteur pour les actions à venir. J’ai adhéré le soir-même", mentionne Julien Binz, restaurant Julien Binz à Ammerschwihr. "Je suis ravi de savoir que 9 familles d'ammerschwihr ont pu être invitées. Ce sont des actions solidaires de proximité, à dimension humaine. Et coup de chapeau à tous les bénévoles, y compris les membres de notre équipes qui sont venus un jour de vacances; merci Nathan Silva et Olivier Lamard pour leur présence à nos cotés."

Bernard Leray sert les spaetle avec les bouchées à la reine ©Sandrine Kauffer
Bernard Leray sert les spaetle avec les bouchées à la reine ©Sandrine Kauffer
"Je préfère rester discret sur ces actions", reconnaît avec humilité Bernard Leray chef de la Nouvelle auberge à Wihr-au Val. "J’ai accepté par amitié pour Olivier Nasti et pour le respect que je porte à Michel Trama. Avec Martine mon épouse, c’est toute l’année que nous soutenons ceux qui nous entourent avec des actions bienveillantes, pour nos voisins ou pour nos collaborateurs. Je me considère comme un Humaniste ; le partage et la générosité font partie intégrante de qui je suis", dit-il passant de table en table pour servir les Spaetzles.

les tables étaient joliment décorées pour un moment de fête et de bonheur
les tables étaient joliment décorées pour un moment de fête et de bonheur
"Dès que c’est possible je donne un coup de pouce aux associations", précise Jérôme Jaegle, restaurant l’Alchémille à Kaysersberg. "J’estime que cela fait partie des valeurs de notre profession, qui sont la transmission et le partage. Je participe volontiers aux Resto du cœur organisés par les Collectionneurs ou aux opérations de la banque alimentaire. Et s’il faut, nous fermons le restaurant pour nous rendre disponibles. J'ai été sensible aussi que cela se déroule dans mon village et Maryse et Michel sont une belle rencontre".

Les Bouffons de la cuisine sont des metteurs en scène de bonheur ©Sandrine Kauffer
Les Bouffons de la cuisine sont des metteurs en scène de bonheur ©Sandrine Kauffer
"Chaque repas est une bouffée de bonheur que nous partageons", conclut Michel Trama. "je suis inconditionnel de l'émission "les grosses têtes" et j'ai toujours aimé raconter des histoires. Cela fait des années et je me suis fait depuis 40 ans de nombreux amis, des Bouffons et un réseau qu'aujourd'hui je suis heureux de mettre au service d'une cause et cela se passe encore mieux que je pouvais le penser."


Par Sandrine Kauffer
crédit photos Sandrine Kauffer et Guy Thomas

Une PAGE Facebook Les Bouffons de la Cuisine a été créée. La première action est de se connecter et de suivre l'actualité.

Si vous êtes un professionnel des métiers de la gastronomie CLIQUER ICI

Si vous n'êtes PAS un professionnel des métiers de la gastronomie CLIQUER ICI et remplissez le formulaire en ligne

www.lesbouffonsdelacuisine.org
contact@lesbouffonsdelacuisine.org

VOIR L'ALBUM PHOTOS


RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 56



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires