SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
28/11/2016

Le Curcuma: 3 bienfaits pour l'hiver par Esther Schmitt


Le curcuma est la star de la médecine ayurvédique qui la cuisine de différentes
façons. Mais prenons d’abord le temps de découvrir tous les bienfaits de cette épice à la couleur si chatoyante qui rappelle les saris indiens. Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse de la famille des zingibéracées issus d’Asie.



Le curcuma est un puissant oxydant et elle est un anti-inflammatoire puissant.

- Antioxydant car elle va réduire le vieillissement de nos cellules : oui, chez certains d’entres nous les cellules vieillissent trop vite car notre alimentation est inadaptée. Nous vivons enfermés tout l’hiver au lieu de vivre dehors et nous nous sédentarisons quand notre corps a besoin de bouger. Cet état de faits et cette accumulation de « mauvaises » habitudes créent de l’oxydation. En prenant de la poudre de curcuma on augmente nos chances de combattre ce vieillissement prématuré.

- Anti inflammatoire car grâce à l’action de la curcumine, le curcuma associé à du poivre noir permet de réduire les états inflammatoires, mêmes chroniques. Que ce soit les rhinopharyngites chroniques, les bronchites, les poussées cutanées et surtout toutes les maladies inflammatoires (de l’intestin, les rhumatismes, polyarthrite, spondylarthrite etc), le curcuma doit occuper une place de choix dans l’alimentation.

Il faut en effet l’associer à un peu de poivre noir pour faciliter l’absorption intestinale. Ca n’est pas le curcuma en lui-même qui soignera la maladie
mais bel et bien tous les efforts que l’on fait pour guérir (réduction de l’alimentation, repos total) mais le curcuma peut être une épice qui viendra soutenir la guérison. Que ce soit dans un cas ou dans l’autre il est conseiller de faire une vraie cure de curcuma quand l’inflammation est présente. Pour la tisane de curcuma par exemple on peut sans problème boire 3 tasses par jour pendant plusieurs jours puis faire un pause et reprendre la cure.

COMMENT LA CONSOMMER ?

En tisane : succulent !
Faire bouillir des racines de curcuma coupées en morceaux (disponibles en magasin bio) dans un grand volume d’eau. Parfois on peut ajouter du gingembre en morceaux pour relever les saveurs et aussi pour les vertus nettoyantes du gingembre. Ajouter quelques grains de poivre et faire bouillir un bon quart d’heure. Servir avec une cuillère de miel.

Dans les plat : C’est coloré !
Dans les curry, les viandes blanches, les légumes cuits à la poêle à basse
température il est possible de rajouter quelques morceaux de curcuma ou du
curcuma en poudre qui viendront colorer vos plats. Idéalement bio. Même si la cuisson a la défaveur de faire perdre des vitamines aux légumes du fait
d’une cuisson trop forte, le curcuma reste intact même s’il est cuit à 100 degrés.

Dans les jus : C’est coloré et goûtu !
Un morceau de 2 centimètres de curcurma frais viendra relever votre jus de légumes pressés à l’extracteur.



RELIRE TOUTES LES CHRONIQUES d'Esther Schmitt EN CLIQUANT ICI

Esther Schmitt
Coach Nutrition
Conseil & Accompagnement
Détox - Nutrition - Art de vivre

www.estherschmitt.com
Tél 06 60 22 22 68 et contact@estherschmitt.com

Liens:
www.facebook.com/Esther-Schmitt-170378580017335/
www.instagram.com/esther.schmitt/




Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires