SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
03/07/2018

La choucroute d'Alsace obtient l'IGP au niveau de l'Union Européenne


Le 3 juillet 2018, la choucroute d'Alsace a été gratifiée du signe Indication Géographique Protégée au niveau de l'Union Européenne.
Cette IGP intervient après l'homologation au niveau national du cahier des charges de la choucroute d'Alsace en octobre 2012 et offre désormais une protection de la dénomination dans toute l'Europe.
C'est l'aboutissement d'un projet porté depuis 20 ans par l'association régionale Alsace Qualité présidée par Jean-François Vierling et par l'AVCA (Association pour la Valorisation de la Choucroute d'Alsace) présidée par Sébastien Muller.



L'IGP signifie que l’appellation Choucroute d’Alsace est désormais protégée au niveau européen.
Concrètement, toute choucroute appelée "Choucroute d'Alsace" en Europe sera une choucroute 100% made in Alsace.

Pour toute la filière (producteur et fabricant de choucroute), cette dénomination permet de maintenir le savoir-faire et la production en Alsace. La reconnaissance officielle permet aussi de valoriser le niveau de prix et de développer les ventes à l'export.

Une action conjointe d'Alsace Qualité et de l'AVCA

La choucroute d'Alsace obtient l'IGP au niveau de l'Union Européenne
Cette reconnaissance est le fruit d'une action conjointe entre Alsace Qualité et l’Association pour la Valorisation de la Choucroute d’Alsace (AVCA).

Présidée par Jean-François Vierling, l'association régionale Alsace Qualité accompagne les producteurs et filières dans les démarches de reconnaissance des produits en signes officiels de qualité, ou en démarche de certification privée. Depuis le lancement de la démarche en 1998, c'est cette association qui porte le dossier de l'IGP pour la choucroute d'Alsace.

L’AVCA, également association régionale, assure la défense et la gestion de l’IGP (reconnaissance et protection du savoir-faire et de la tradition autour de la choucroute d’Alsace).
Présidée par Sébastien Muller, elle représente et réunit les acteurs de la filière qui ont œuvré à l’obtention de cette IGP, soit à ce jour, 11 choucroutiers (fabricants de choucroute) et 48 producteurs de choux.

La choucroute d'Alsace, un savoir-faire régional et historique

La culture du chou en Alsace remonterait au Moyen-Age et sa fermentation permettait de le conserver et de continuer à le consommer lors des hivers rigoureux. Ce n’est qu’au XIXème siècle que la choucroute d’Alsace dépasse les frontières régionales : les alsaciens réfugiés à Paris font connaître la choucroute dans les brasseries alsaciennes.

L’Alsace produit 70% de la choucroute consommée en France et 20% du marché européen, soit environ 25 à 28 000 tonnes de choucroute.

Malgré des techniques de production plus modernes, les entreprises qui fabriquent la choucroute en Alsace sont souvent familiales et perpétuent la tradition sur plusieurs générations.

Une fabrication entre tradition et industrialisation

Pour produire un kilo de choucroute, il faut 2 kilos de chou. Celui utilisé pour la production de la choucroute d’Alsace est un chou blanc pommé d'au minimum 3 kilos.

Le chou fraîchement récolté est rapidement transformé car la qualité de la choucroute en dépend. C'est aussi la sélection des variété et la récolte à maturité optimale qui permettront d’obtenir cette couleur blanche à jaune clair, caractéristique de la choucroute d’Alsace.

Découpée en lanières, la choucroute d’Alsace acquiert au cours du processus de fermentation (2 semaines à 2 mois selon la saison et la météo) toutes ses spécificités organoleptiques : un goût un peu acidulé et une texture légèrement croquante.

La choucroute d'Alsace est commercialisée crue ou cuite. Dans ce cas, elle subit une étape supplémentaire de cuisson pour être prête à l'emploi.

Un légume sain et facile à accomoder

Ses vertus et propriétés nutritionnelles ne sont plus à démontrer : la choucroute d'Alsace est riche en eau, ce qui en fait un légume hypocalorique. Elle est également riche en fibres, en vitamine C et son acide lactique serait un désinfectant naturel pour l'intestin.

La Choucroute d’Alsace peut être consommée de multiples façons. Même si la plus connue est la traditionnelle choucroute garnie de charcuterie, elle se marie aussi particulièrement bien au poisson ou à une volaille (pintade farcie de choucroute, par exemple)
Crue, elle se consomme en salade, par exemple accompagnée de pommes, carottes, noix, raisins secs, cumin et aromatisée d’une sauce de salade au vinaigre de cidre ou vinaigre balsamique.

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires