SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
11/09/2018

La Couronne à Ensisheim retrouve ses lettres de noblesse


Entrer dans l’Hôtel-restaurant La Couronne à Ensisheim (68), c’est s’offrir un plongeon dans le passé. Cet édifice remarquable daté de 1610, est classé et répertorié auprès des bâtiments de France.
De nombreuses personnalités y ont séjourné, notamment Louis XIV, Napoléon ou Goethe. La période faste a laissé place à 8 ans d’inactivité, jusqu’au jour où Ogur Karadag, un homme d’affaire rachète l’établissement.
Le 14 novembre 2017, après 16 mois de travaux, et 3 millions d'investissement, la Couronne ouvre à nouveau ses portes.



Il parait que le hasard fait bien les choses. Ogur Karadag, de passage à Ensisheim, découvre que l’Hôtel-restaurant La Couronne est à vendre. Face à cet édifice de style Renaissance, l’homme d’affaires tombe sous le charme, se rend alors à la mairie pour obtenir plus d’informations.
Huit mois plus tard, il deviendra le nouveau propriétaire des lieux.

Bien que connaissant la Couronne lorsqu’il était encore exploité par M. Koehler, son idée était d’en faire des appartements dans un cadre plus qu’original. La ville d’Ensisheim cependant souhaite que le rôle premier des lieux soit conservé car il fait partie de l’histoire de la commune.
Le maire Michel Habig réussit à convaincre l’entrepreneur. C’est décidé, La couronne renaîtra de ses cendres et poursuit sa vocation hôtelière.

Ogur Karadag (propriétaire) et le chef Angelo Pezza
Ogur Karadag (propriétaire) et le chef Angelo Pezza
«Ouvrir un restaurant c’est un gros challenge, c’est l’amour du projet qui m’a poussé à me lancer » explique Ogur Karadag. Pour cela, le nouveau gérant s’entoure d’une fine équipe menée par Vanessa à la réception, Angelo en cuisine et Sophie comme directrice. Aujourd’hui, l’établissement compte 20 salariés.

L’homme d’affaire spécialisé dans l’agencement et la décoration a déjà trois restaurants à son actif : la Table de Louise à Habsheim, Chez Colette à Zimmersheim et Le Carré à Mulhouse.


La Couronne est un gros challenge car après 8 ans de fermeture d’importants travaux de réhabilitation sont à prévoir. Des cloisons sont démolies, le parquet est entièrement refait et l’ensemble de la bâtisse est remis aux normes. Cela a un coût aussi de 3 millions d’euros. « Le bâtiment a été respecté dans sa rénovation » ajoute le chef Angelo Pezza.

Les pierres et les poutres apparentes lui confèrent tout son cachet. Après 16 mois de travaux, le 14 novembre 2017, la Couronne ouvre à nouveau ses portes.



L’hôtel compte 16 chambres dont 5 suites. Quant au restaurant il peut accueillir 95 couverts. « Nous avons dû créer un style » raconte Ogur Karadag, « Le côté moderne est apporté à l’ancien ».

L'homme d'affaire s'est lancé dans la restauration après sa rencontre avec Philippe Bohrer. Il y a 20 ans ils ont réhabilité ensemble le restaurant À la Ville de Lyon à Rouffach, poursuivant leur association en ouvrant la première Table de Louise, en 2006, ou encore la reprise du restaurant Le Crocodile à Strasbourg.

Noix de saint jacques juste snackées, palet de panisses, oignons confits façon pissaladière, mini légumes glacés
Noix de saint jacques juste snackées, palet de panisses, oignons confits façon pissaladière, mini légumes glacés
Pour réaliser la carte, le chef Angelo Pezza a carte blanche. Ce lorrain d’origine a vogué dans le Sud de la France pour y travailler une autre cuisine, spécialisée dans le poisson, il fera ses armes à la Chèvre d’Or auprès de Jean-Marc Delacourt (Meilleur Ouvrier de France).

Après une saison passée à ses côtés, ils obtiennent leur première étoile. Il ouvrira ensuite des restaurants, à Nice et à VilleFranche. Au bout de 20 ans passé dans le Sud de la France, Angelo Pezza ressent le besoin de se rapprocher de sa famille, son chemin s’arrêtera à Ensisheim, en devenant chef du restaurant la Couronne.

De type brasserie chic le chef propose une cuisine sincère et savoureuse, « proche du quotidien et loin de la banalité » dit-il ( Menu du jour à 14€ et une formule complète à 19€)

Dorade cuit à la vapeur, aux algues, tortellinis gambas et curry breton
Dorade cuit à la vapeur, aux algues, tortellinis gambas et curry breton
En plus d’organiser des soirées à thème en été, une rôtissoire fait le bonheur des clients le samedi soir. «On propose aussi des pièces à rôtir pour les grandes occasions que le client peut venir chercher et rapporter chez lui», ajoute le chef Angelo Pezza.

Par Kathia Haas
Crédit photos : Kathia Haas et document remis


La Couronne Hotel & Restaurant
47 Rue de la 1ère Armée Française
68190, Ensisheim
Tel : 03 89 28 20 20
www.couronne-ensisheim.com

Biscuit moelleux aux pommes, crème légère au cidre
Biscuit moelleux aux pommes, crème légère au cidre


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires