SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
08/09/2009

LE “ TAITTINGER ” 2009


Le 43è prix culinaire international, présidé par M. Régis Marcon, 3 étoiles au Guide Michelin " couronne un chef, futur grand nom de la gastronomie dans le monde."

Pierre Taittinger, fondateur de la marque de champagne du même nom et ancien député du 1er arrondissement, où se trouvaient les Halles de Paris, occupait, à l’Académie des Gastronomes, le fameux 22ème fauteuil, celui de l’auteur de l’Almanach des Gourmands, au début du 19ème siècle : Grimod de la Reynière.



LE  “ TAITTINGER ” 2009

LE  “ TAITTINGER ” 2009
En 1966, pour saluer sa mémoire et perpétuer sa vision de la grande cuisine française, naît l’idée d’un concours international gastronomique, organisé et jugé par des professionnels.

L’homme en blanc, le chef caché à l’ombre de ses fourneaux, serait enfin mis en lumière pendant que serait honoré un certain type de cuisine, conciliant les règles classiques et la créativité.

Ainsi en 1967, sous l’impulsion de son fils Claude Taittinger, voit le jour la première édition du Prix Culinaire International Pierre Taittinger, dont la réputation de probité et d’extrême difficulté n’a cessé de s’étendre depuis, jusqu’à parfois même se voir dénommer “l’Everest de la Gastronomie”.

Au lendemain du 40ème Prix, alors même qu’il reprend le flambeau de la Maison de Champagne, Pierre-Emmanuel Taittinger, qui partage avec son grand-père une même passion de la gastronomie, perpétue à son tour son souvenir.

Désormais, le Prix s’appellera Le “Taittinger”, symbole d’un double hommage ;

hommage à une tradition familiale qui perdure et se transmet, et hommage à ceux qui depuis longtemps, entre eux, l’ont déjà baptisé Le “Taittinger”, les chefs.

LE  “ TAITTINGER ” 2009
En Alsace, le dernier lauréat du Taittinger est Jean-Paul Bostoen en 2004.

Ce cuisinier méritant est un grand technicien et le hasard n'y est pour rien lorsqu'en 2007, il se retrouve Finaliste au concours de l'un des Meilleurs Ouvriers de France.

Nous nous sommes cotoyés aux fourneaux quelques mois en 2000, année de son intégration à la brigade et de mon départ. Depuis il seconde Marc Haebrlin avec Jean Winter.


Inscrivez-vous au concours avant le 10 septembre

Si vous aussi, vous souhaitez vous inscrire au concours du Taittinger, vous devez être âgés de 24 à 39 ans, avec un minimum de 8 ans de métier, et travailler dans un restaurant. Un candidat, quelle que soit sa nationalité, doit se présenter dans le pays où il exerce. S’il est sélectionné, il représente alors ce pays lors du concours international.

La première sélection ; une recette écrite

Elle est effectuée, de façon anonyme, par le Jury du " Taittinger ", composé exclusivement de Chefs cuisiniers. Cette épreuve permet de sélectionner les candidats admis à se présenter aux épreuves pratiques.

Chaque candidat doit proposer une recette personnelle pour 8 personnes sur le thème suivant :
2 pintades fermières d'environ 1,5 kg chacune,
3 garnitures libres, et un jus ou une sauce servi(e) dans une saucière

Ces préparations sont présentées sur un plat rectangulaire de 60 x 45 cm environ.

Les candidats, dont la recette a été retenue par le Jury, sont admis aux finales de sélection et sont informés par courrier des lieux, dates et heures auxquels ils doivent se présenter.

La Finale aura lieu à Paris le 24 novembre 2009.

Les dossiers d'inscription comprenant votre photo en tenue professionnelle, votre CV, votre recette détaillée, les bons d’économat précis et les photos de présentation de bonne qualité sont à renvoyer impérativement avant le 10/09/2009 au
Comité d’Organisation du Prix Culinaire International
Le " Taittinger " B.P. 2741
51061 REIMS CEDEX

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site : Le Taittinger


Julien Binz
contact@julienbinz.com



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 69



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires