SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
15/04/2018

L’hôtel-restaurant des Vosges à Sewen, une histoire de famille


Jean-Michel Kieffer propriétaire de l'hôtel-restaurant des Vosges à Sewen (68), près de Thann, représente la 3ème génération à diriger l’établissement. Il poursuit ce que Léon Kieffer, son grand-père, a créé en 1925 et propose une cuisine semi-gastronomique.



De G à D ; Jean-Michel, Nathalie et Thibaud Kieffer
De G à D ; Jean-Michel, Nathalie et Thibaud Kieffer
"C’était une évidence", raconte Jean-Michel Kieffer, "la question de reprendre la succession de l’Hôtel-restaurant ne se posait pas". En 1985, il prend naturellement les rênes de l’établissement avec son épouse Nathalie.

Au côté de son père Robert, Jean-Michel Kieffer apprend les fondamentaux de la cuisine. Après avoir obtenu son BEP à l’âge de 17 ans, il choisit de faire des stages dans différentes maisons, dont le CROCODILE à Strasbourg ou la Maison KIENY à Riedisheim. Mais celui qui marquera son parcours gastronomique, n’est autre que Paul Bocuse. Pendant un an, il sera l’un de ses élèves, "C’était une opportunité et une bonne école", confit-il.

Ainsi il se perfectionne, avec toujours en tête de revenir à Sewen. Car ce lieu, c’est toute sa vie. C’est à l’hôtel des Vosges que Jean-Michel rencontra celle qui deviendra sa femme. Nathalie travaillait comme serveuse pendant les vacances scolaires. Quand Jean-Michel a repris le flambeau, elle l’a suivi sans hésiter.

La salle de l'hôtel-restaurant des Vosges à Sewen
La salle de l'hôtel-restaurant des Vosges à Sewen
Ensemble ils poursuivent la tradition familiale. La truite au bleu est une des spécialités de la maison, tout comme le ris de veau. Jean-Michel Kieffer les prépare comme le faisait son grand-père.
"A l’époque mon grand-père proposait des écrevisses à la nage, il pêchait les écrevisses dans la rivière située en contrebas".

Aujourd’hui, on ne trouve plus d’écrevisses, mais des truites. En effet, au sous-sol, un vivier alimenté par l’eau de la Doller permet de fournir ce poisson. "Nous avons des clients qui ne viennent que pour la truite au bleu", souligne Nathalie Kieffer la gérante. Le cuisinier travaille également les produits frais et aime à concocter des plats avec des légumes « oubliés » comme le panais ou le topinambour. Et quand c’est la saison, Jean-Michel s’en va arpenter la forêt de Sewen pour cueillir des champignons, qu’il propose ensuite à la carte.

Au fil du temps une idée mûrit avec pour objectif de développer l’établissement et de répondre à une nouvelle attente des clients : créer un spa, sauna et hammam.

Ce sera chose faite en 2015. " Internet a boosté notre établissement", reconnait Nathalie Kieffer. "Dans ce coin reculé de la vallée de la Doller, les clients trouvent plus facilement l’Hôtel des Vosges".


la vallée de Doller
la vallée de Doller
Grâce à internet et à la transformation d’une partie de leur bâtiment en espace bien-être, l’activité a augmenté de 20%. Jean-Michel Kieffer a réussi à transmettre l’amour du métier à son fils Thibaud, qui en 2014 l’a rejoint derrière les fourneaux.

Depuis tout petit, ce dernier savait qu’il allait à son tour prendre la relève. Thibaud Kieffer a lui aussi apporté sa petite touche. Aujourd’hui, les glaces sont faites maison, dernièrement, ils ont testé la glace au munster.

Noix de Saint-Jacques et langoustines, compotée de fenouil, pistils de safran
Noix de Saint-Jacques et langoustines, compotée de fenouil, pistils de safran

ballottine de caille farcie aux girolles, accompagnée de ses petits légumes.
ballottine de caille farcie aux girolles, accompagnée de ses petits légumes.
"La manière de préparer un plat n’a pas changé durant toutes ces années, mais ce qui a changé c’est la façon de le présenter", ajoute Nathalie Kieffer. "Et cela depuis que nos fils nous a rejoint".

L’établissement propose des menus à thème, une formule appréciée par la clientèle. En début d’année, le théâtre alsacien bat son plein à Sewen, d’où l’ idée de proposer un menu spécial pour les spectateurs. "C’est un moment convivial, les clients ont le temps de se parler avant d’aller voir la pièce", ajoute Jean-Michel Kieffer.

Une formule déjeuner est proposée à 25€. Les Menus, Savoureux (34€,) Plaisirs Gourmands (45€), Découverte (65€) complètent la carte. En avril, un menu gastronomique autour du poisson et des fruits de mer accompagné des vins du monde est proposé le samedi soir et le dimanche midi sur réservation.

Depuis l'arrivée de Thibaut Kieffer, l’élaboration des menus se réfléchit à deux. Et même à trois. Guillaume, l’aîné des enfants, s’est lui tourné vers l’œnologie. Ses études l’ont amené à voyager partout dans le monde ou presque. La carte des vins compte plus de 200 références.

Le restaurant est composé de 3 salles avec à chaque fois un style particulier. Camille GRETH, peintre alsacienne a d’ailleurs laissé son empreinte sur la terrasse intérieure.

L’Hôtel-restaurant des Vosges est un lieu unique par son authenticité et son histoire qui se perpétue.


Par Kathia Haas
Crédit photos : Kathia Haas et document remis

Hôtel-restaurant des Vosges

38 Grand rue
68290 SEWEN
tél : 03.89.82.00.43
www.hoteldesvosges.com

RECETTE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires