SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/07/2009

Jean-François Piège quitte le Crillon

Le mercato de l’été des chefs de cuisine étoilés.


Christophe Bacquié est parti de la villa de Calvi, pour rejoindre l’hôtel du Castellet, Olivier Elzer s’envole de L’Abbaye de La Bussière pour le restaurant de Pierre Gagnaire "au mandarin oriental" à Hong-Kong. Olivier Brulard s'affranchit de la Réserve de Beaulieu pour ouvrir son restaurant, transmettant sa cuisine à Olivier Samson, du Parc des Eaux-vives de Genève.



Aujourd’hui, c’est au tour de Jean-François Piège, chef des cuisines du Crillon à Paris (VIIIe) de quitter son restaurant gastronomique "Les Ambassadeurs " pour se concentrer sur ses projets personnels.

Son successeur n’est pas encore annoncé, il faudrait attendre le 24 août, jour de la réouverture du restaurant, pour le découvrir.

Février dernier, j’ai eu l’occasion de dîner Aux Ambassadeurs à l’hôtel Crillon, place de la concorde et d’apprécier, comme il se doit, la carte de Jean-François Piège.

Majesté des lieux, véritable féerie des yeux, réjouissances du palais, tout y était. I

Il est toujours plaisant de se laisser surprendre, emporter dans le tourbillon d’une magie, rêver la tête dans les étoiles, à ce qu’il est possible de réaliser quand les moyens financiers et le talent d’un chef cuisinier sont réunis à une même adresse.

Il y aura, forcement "un avant" et "un après" Jean-François Piège


Ancien chef de l'univers d'Alain Ducasse au Louis XV (Monte Carlo) puis au Plaza Athénée (Paris VIIIe), deux établissements trois étoiles, Jean-François Piège, 38 ans, dirigeait les cuisines des Ambassadeurs (deux étoiles) depuis 2004. Il a racheté au début de cette année la brasserie parisienne Thoumieux (VIIe) en association avec Thierry Costes, l'un des dirigeants de l'empire Costes (hôtels et restaurants).

" La cuisine est à un tournant. Je vais prendre ce tournant et je proposerai dans les mois qui viennent quelque chose de différent ", a déclaré Jean-François Piège à l'AFP.

"Je ne pars pas du Crillon pour ne faire qu'une brasserie (...)
Un restaurant gastronomique, on sait tous ce que c'est, on sait tous ce que ça coûte. Je le proposerai dans un prix différent, avec une proposition différente et avec ce qu'on vit en ce moment, ça se comprend facilement, non ?", a-t-il ajouté en faisant référence à la crise.


Jean-François Piège a précisé à l’AFP que son " nouveau projet personnel " n’aurait pas forcement pour cadre la brasserie Thoumieux.

Le journal du chef, suivra avec intérêt, l'ouverture de l’établissement de ce grand chef.


Julien Binz
contact@julienbinz.com


Foie et grillotins de ris de veau de lait / tarte d'oignon à la lyonnaise / jus herbacé.
Foie et grillotins de ris de veau de lait / tarte d'oignon à la lyonnaise / jus herbacé.


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 68



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires