SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
12/06/2010

Inscrivez-vous au concours du meilleur pain d'épices alsacien


Le "Concours du meilleur pain d'épices alsacien" appelé aussi Trophée Fortwenger est organisé par le magazine gastronomique LeCoq Gourmand chez Gérard Goetz, à l' Hotel-restaurant Julien, à Fouday. (67).



Inscrivez-vous au concours du meilleur pain d'épices alsacien
Ce nouveau concours est ouvert aux gastronomes amateurs, passionnés qui devront présenter le 21 juin, leur recette de pain d’épices à 10H30.

Un jury prestigieux présidé par Jean-Claude Ribaut, chroniqueur gastronomique du journal Le Monde, et composé de Marc Haeberlin, chef trois étoiles de l’Auberge de l’Ill à Illhaeursern, Gérard Rich, Président de la société Fortwenger, Valérie Faust (T.V magazine), décernera le prix du "Meilleur Pain d’Epices d’Alsace 2010" le jour meme à 13h00.

Inscrivez-vous au concours du meilleur pain d'épices alsacien
Parmi les critères retenus pour remporter le premier prix - un week-end Chez Anne et Pierre Weller à l’hôtel restaurant Spa, La Source des Sens à Morsbronn-les-Bains (67) - la recette du pain d’épice présentée devra comporter du miel, être la plus onctueuse et doit pouvoir se conserver environ 3 mois.

L’inscription à ce concours est gratuite et accessible à tout public.

Pour participer au concours MEILLEUR PAIN D’EPICES ALSACIEN, les candidats doivent préalablement s’inscrire par mail lecoqgourmand@orange.fr ou téléphoner au 06 81 10 81 88 pour obtenir les renseignements complémentaires.

La participation à ce concours vous permet d'assister à la réception organisée à l'occasion de la parution du magazine "Le Coq Gourmand" N°7, un spécial Alsace, qui décernera également les Coups de Cœur de l’année 2010 pour l’Alsace.


Ce cocktail sera préparé par les chefs de la région, et notamment Jean Georges Klein -l’Arnsbourg-, Marc Haeberlin - Auberge de l’Ill- , Nicolas Stamm -La Fourchette des Ducs-, Olivier Nasti -Le Chambard-, Jean-Yves Schilinger - JYS-, Thierry Schwarz, -Le Bistro des Saveurs-, Mr Metzger - Auberge Metzger- , Valérie Boulanger - Hotel Bellevue-, Annie et Francois Paul -Le Cygne- et bien d'autres encore...

Hôtel-Restaurant Julien
12, route de Strasbourg
67130 FOUDAY
Tél : 03 88 97 30 09

La Maison Fortwenger à Gertwiller (67) ; plus de 200 ans de savoir-faire.

Depuis plus de 200 ans, la maison Fortwenger perpétue le savoir-faire de son fondateur, Charles Fortwenger. C'est en 1768 que ce maître boulanger ouvrit son atelier à Gertwiller, petit village niché au pied du Mont Saint Odile, pour y fabriquer ses savoureux pains d'épices, appelés alors " lebkuchen", pains de vie.
Gérard, Danielle et Steve Risch, la passion du bon pain d'épices est une histoire de famille !
Gérard, Danielle et Steve Risch, la passion du bon pain d'épices est une histoire de famille !

Sa renommée dépassa bientôt les frontières de la région et Gertwiller devint la " capitale du pain d'épices".

Depuis, l'entreprise Fortwenger n'a cessé de se développer, et sa réputation de spécialiste du pain d'épices traditionnel n'est plus à faire. Les fameux pains d'épices Fortwenger sont aujourd'hui encore fabriqués dans le respect de la tradition comme le souhaitait leur fondateur : ingrédients de qualité, un zeste de gourmandise et une bonne dose de savoir-faire !

FORTWENGER
144, route de Strasbourg
67140 GERTWILLER
Tél. : 03 88 08 14 46
Fax : 03 88 08 55 41
Mail : info@fortwenger.fr

Le pain d'épices, une longue et savoureuse histoire.

Inscrivez-vous au concours du meilleur pain d'épices alsacien
Les ingrédients de base du pain d'épices sont la farine de froment ou de seigle (ou un mélange des deux), du miel et des épices. D'autres ingrédients peuvent être ajoutés dans certaines recettes plus élaborées, tels que jaunes d'oeufs, lait, fruits secs et confits, etc.

Traditionnellement, on commence par préparer le pain d'épices en pétrissant ensemble la farine et le miel afin de former une pâte-mère que l'on laisse reposer.

La pâte-mère est ensuite à nouveau pétrie lors d'une opération appelée braquage, qui consiste à assouplir et aérer la pâte. Il faut noter qu'autrefois, on ne connaissait pas la poudre à lever que l'on utilise aujourd'hui. On suppose que le pain d'épices levait grâce à une fermentation spontanée qui avait lieu pendant la phase de maturation. Traditionnellement, on n'utilise ni lait ni matière grasse pour faire le pain d'épices, ce qui en fait un produit pauvre en matières grasses. On cuit ensuite la pâte au four, et les arômes parfumés du pain d'épices se diffusent alors comme une invitation à la dégustation.

Si vous passez un jour par Gertwiller, ce sont tous vos sens qui vous guideront vers l'atelier de Fortwenger.

www.fortwenger.fr/


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires