SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
30/01/2018

Gilles Leininger, surnommé « le Viking », remporte le trophée Masse 2018


Le 29 janvier 2018, L’Alsace a renouvelé l’exploit de remporter pour la seconde fois la finale du trophée Masse sur le salon Food In Sud à Marseille.
Sous la présidence de Régis Marcon, et sous la présidence technique d’Alain Le Cossec, Gilles Leininger, chef-propriétaire du Jardin Secret à la Wantzenau a gagné la 14èmeédition.

Il est venu avec une team ultra motivée (brigade, famille et coach) arborant tous le t-shirt logoté d’un Viking.



Gilles Leininger, surnommé « le Viking », remporte le trophée Masse 2018 ©SandrineKauffer
Gilles Leininger, surnommé « le Viking », remporte le trophée Masse 2018 ©SandrineKauffer
L’Alsace fut bien représentée pendant cette finale avec dans le jury ; Pascal Bastian, David Mehr (vainqueur en 2016) et Sylvie Grucker. Un concours animé toute la journée par Nicolas Rieffel et en partenariat avec les Nouvelles Gastronomiques.

Né il y a 30 ans, ce trophée porté par le dynamique couple Sabine et Frédéric Masse et l’antichambre du concours d’un des Meilleurs Ouvriers de France. La qualité du jury, la beauté des plats présentés et la technicité des créations, le place parmi les beaux concours de cuisine.

(Voir la composition du jury en CLIQUANT ICI

Gilles Leininger, vainqueur du Trophée Masse 2018
Gilles Leininger, vainqueur du Trophée Masse 2018
Vainqueur de la finale régionale en 2017, Gilles Leininger rêvait de cette victoire et s’est ardemment préparé. "C'était mon première concours" confie celui doublement diplômé d'un CAP cuisine, et d’un CAP pâtissier, confiseur, chocolatier, et glacier, Gilles Leininger a effectué son apprentissage au Crocodile chez Emile Jung à Strasbourg. Passé par les Semailles à la Wantzenau (2001-2003), il rejoint le Festin de Lucullus à Strasbourg, avant de s’établir en 2009 au Jardin secret à la Wantzenau.

«Mon surnom m’a été donné par Frédéric Masse lors de la sélection régionale», sourit Gilles Leininger. «Puis, c’est resté et ma brigade a fait créer un T-Shirt.
«Quelle aventure ! », reconnaît-il et «Quelle émotion à l’annonce de la victoire. J’ai vraiment tout donné pour ne rien regretter», lâche-t-il soulagé.

Tartelette, sucette et bonbon de Gilles Leininger ©SandrineKauffer
Tartelette, sucette et bonbon de Gilles Leininger ©SandrineKauffer
Ses créations pièces cocktail :
Sucette de foie gras - mousse de citron jaune - fenouil cardamone,
Tartelette de son d'avoine et foie gras - graines de Kasha - gel de pamplemousse et gin,
Bonbon au chocolat - ganache foie gras – clémentine

Son plat présenté sur assiette :
Lobe de foie gras de canard poché dans un jus de langoustine, Timbale de spaghetti au moelleux de langoustine, Queue rôtie en Kadaïf et scorsonères.




Le plat de Gilles Leininger ©Thierry Vallier
Le plat de Gilles Leininger ©Thierry Vallier
«J’ai réfléchi à la création de mes recettes par rapport au jury. Je sais que les chefs apprécient souvent les agrumes, la fraicheur et l’acidité qu’ils amènent. Je crois que ma créativité et l’originalité de mes pièces cocktails que nous devions servir en « finger food » et ans support (ni verrine, ni assiette, ni cuillère) ont beaucoup plus au jury. (RELIRE le sujet en CLIQUANT ICI

« Ton travail est carré, c’est propre ! », m’a dit Michel Roth. « Le plus beau c’est lorsqu’un jury aussi impressionnant, dont je suis les publications sur les réseaux sociaux, goûte ma cuisine et me complimente. C’est déjà en soi une magnifique récompense ».

Gilles Leininger sur le salon Food In Sud à Marseille ©SandrineKauffer
Gilles Leininger sur le salon Food In Sud à Marseille ©SandrineKauffer
« Nous avions fermé le restaurant pendant 10 jours pour que je puisse m’entrainer. Il s’agit d’un investissement temps, personnel et financier (compter env. 3000€ pour la marchandise, le transport et l’hébergement). Mais c’est une aventure formidable », estime Gilles Leininger. «C’est avec fierté que je ramène le Masse d’or dans notre restaurant. Il siègera à côté de celui remporté lors de la sélection régionale. »

Dans le jury, Franck Putelat et Micheli Roth ©Sandrine Kauffer
Dans le jury, Franck Putelat et Micheli Roth ©Sandrine Kauffer
«Durant les épreuves, le plus difficile est de gérer le temps et le commis. Je connaissais mon sujet par coeur, je n’en ai pas dormi de la nuit. J’ai réalisé 3 entrainements complets et je finissais toujours avec de l’avance. Mais cette avance fut nécessaire. Elle m’a permis de gérer les imprévus le jour de la finale. Il y a eu un imprévu. J’ai été surpris par la chaleur qui régnait sur le salon et mes bonbons au chocolat ne voulaient pas se démouler. Petit moment de panique ! », relève-t-il.

Toute l'équipe du jardin Secret fête la victoire
Toute l'équipe du jardin Secret fête la victoire
«Durant tout le concours, j’ai senti le soutien des miens et j’ai échangé des regards avec Bruno Sohn. Je savais que le job a été fait. Je remercie Nicolas, Leo, Vincent, Luc, Aurélien et Bruno pour leur soutien inconditionnel. Avec Bruno, c’est vraiment une belle rencontre professionnelle. Je le considère comme un père en cuisine. Je lui avais parlé de ma recette et il m’a proposé de venir la goûter et de me conseiller. On ne se connaissait pas vraiment, j’ai apprécié son aide spontanée, sa générosité et de pouvoir bénéficier de son expertise. Il m’a soutenu et encouragé. Une amitié est née autour de la préparation de ce concours. Ça m’a touché qu’il soit autant ému à l’annonce des résultats. Son implication était totale ».

Vidéo expression de joie de l'équipe du Jardin Secret

Sylvie Grucker m’a conseillé à la finale régionale de simplifier techniquement mes recettes. J’ai essayé mais j’ai renoncé, car ça ne me ressemble pas. Je me suis dit, c’est à moi de m’organiser et de trouver une solution pour que cela fonctionne.


« En 2018, les clients pourront déguster en menu ou à la carte les recettes adaptées qui m’ont permis de remporter ce concours », précise Gilles Leininger. «Nous aimerions également organiser au restaurant Le jardin Secret, des 4 mains avec David Mehr et Bruno Sohn. Un bel hommage à ceux qui l’ont aidé et une façon de poursuivre ce moment d’exception, une journée qui reste à jamais gravée dans la mémoire d’un jeune chef.

Voir le podium, le jury et le sujet et plus de photos sur le site France

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos Sandrine Kauffer et Thierry Vallier


Le Jardin Secret
32 rue de la gare
67610 La Wantzenau
www.restaurant-jardinsecret.fr/

www.maison-masse.com/
http://foodinsud.com/

RELIRE


Vidéo présentation des plats au jury



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 58



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires