SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
10/10/2012

Christophe Schmitt remporte le Taittinger sélection France


Le 9 octobre 2012, à l'institut Paul Bocuse à Lyon, l'Alsacien Christophe Schmitt a remporté la sélection France du Taittinger (2ème sélection) se qualifiant pour la finale du Prix Culinaire International Pierre Taittinger, qui aura lieu les 26 et 27 novembre 2012 à Paris.

Une très belle coupe gagnée pour le cuisinier originaire de Strasbourg, formé au Crocodile (3* Michelin) chez Emile Jung et Laurent Huguet, puis au Rosenmeer à Rosheim chez Hubert Maetz, chez Lameloise à Chagny, Les Terrasses de Lyon, à l’Abbaye de la Bussière, avant de rejoindre en 2007 Jean-Yves Leuranguer M.O.F. et 1* Michelin, au Diane Fouquet’s Barrière à Paris. En 2011, il avait emporté le Trophée de l’Espoir de l’Année, décerné par Le magazine professionnel Le Chef.

Pour cette seconde session (la première ayant eu lieu à Paris) c'est un triplé alsacien qui est monté sur le podium, puisque Jérome Bondaz, second de Jérôme Jaegle aux Violettes à Jungholtz en Alsace, est monté sur la deuxième marche et Frédéric Tagliani, second d'Olivier Nasti au Chambard s'est classé troisième.

Le 26 et 27 novembre 2012, à l'école Ferrandi à Paris,Christophe Schmitt va rencontrer 5 autres candidats pour la finale, le second Français qualifié, un Belge, un Suisse, et un Japonais. D'ores et déjà le Journal de Julien Binz lui souhaite bonne chance pour cette épreuve, surnommée "l’Everest de la Gastronomie".



Christophe Schmitt  est l'un des deux Français qualifié pour le Prix Culinaire International Pierre Taittinger
Christophe Schmitt est l'un des deux Français qualifié pour le Prix Culinaire International Pierre Taittinger
Prix Culinaire International Pierre Taittinger

Pierre Taittinger, fondateur de la marque de champagne du même nom et ancien député du 1er arrondissement où se trouvaient les Halles de Paris, occupait, à l’Académie des Gastronomes, le fameux 22ème fauteuil, celui de l’auteur de l’Almanach des Gourmands, au début du 19ème siècle : Grimod de la Reynière.
En 1966, pour saluer sa mémoire et perpétuer sa vision de la grande cuisine française, naît l’idée d’un concours international gastronomique, organisé et jugé par des professionnels. L’homme en blanc, le chef caché à l’ombre de ses fourneaux, serait enfin mis en lumière pendant que serait honoré un certain type de cuisine, conciliant les règles classiques et la créativité. Ainsi la première édition du Prix Culinaire International Pierre Taittinger voit le jour en 1967. Sa réputation de probité et d’extrême difficulté n’a cessé de s’étendre depuis, jusqu’à parfois même se voir dénommer " l’Everest de la Gastronomie".

Christophe Schmitt tenant la coupe avec Paul Bocuse dans ses cuisines à Lyon
Christophe Schmitt tenant la coupe avec Paul Bocuse dans ses cuisines à Lyon


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70




Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires