SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
08/03/2012

8 mars ....Et la femme créa la bière...

Communiqué


Le 8 mars, pour la journée de la femme, 8 femmes Maitres Brasseurs à la Brasseries Kronenbourg à Strasbourg sont mises à l'honneur. Marine André, Céline Chauvin, Nathalie Dalliès, Audrey Davin, Carole Druet, Cathia Gross, Laurence Gutfreund, Myriam Shingleton.

ET LA FEMME CREA LA BIERE…



Crédits photos : Olivier Roux.
Crédits photos : Olivier Roux.
Un juste retour de l’histoire. C’est une déesse en effet qui, il y a vingt mille ans, donna le talent de brasseuse aux femmes de l’humanité. Une femme serait même l’inventeur de la bière il y a 7000 ans en Mésopotamie. Puis pendant des siècles et jusqu’ à il y a 200 ans, ce sont en majorité les femmes qui brassaient cette boisson pourtant à connotation plutôt masculine : en effet, actuellement en France les femmes seraient 11 % à boire de la bière une à trois fois par semaine (trois fois plus pour les hommes). Et une Française sur deux consomme une bière occasionnellement, contre 80 % pour les hommes ! Mais les choses évoluent. Selon l’Association des Brasseurs de France, la bière est la boisson alcoolisée préférée de 30% des Françaises

Si le métier de Brasseur est traditionnellement un métier d’homme, elles parviennent pourtant à se faire une place. Il est vrai que traditionnellement, il y a moins de femmes dans ce métier car les femmes sont moins nombreuses à s’intéresser à la bière

Un maître brasseur est la personne qui possède les connaissances scientifiques et techniques pour sélectionner et utiliser au mieux les différents ingrédients de la bière. Il ou elle est ingénieur ou technicien supérieur avec la mention complémentaire de brasseur. Le travail du Maître Brasseur a deux aspects : la création de nouvelles bières et l’assistance dans la mise en œuvre des recettes dans l’usine pour assurer une qualité constante des produits déjà existants. Parmi les Maîtres Brasseurs, certains travaillent au développement d’autres au contrôle qualité, d’autres encore en production. Femmes et hommes sont à compétences égales. Faire une bière est un travail d’équipe.

"C’est un métier très créatif" nous expliquent-elles, prenant la parole tour à tour.
"Nous travaillons sur un produit vivant et pour varier les goûts, nous pouvons jouer sur plusieurs éléments : le malt (orge germée) du plus pâle au plus torréfié pour apporter plus ou moins de corps, de goût, de couleur. Le houblon, dont nous n’utilisons qu’un ou deux grammes par litre, est un peu l’épice de la bière, son âme aromatique. De la fleur femelle non fécondée est extraite la lupuline, une substance qui contient plus de 200 huiles essentielles. Et parmi les houblons aromatiques, nous disposons de trois familles, florales, herbale et agrumes. Ce qui fait une large gamme d’odeurs à portée de nez. Enfin, la levure, en transformant le sucre en alcool et gaz carbonique, dégage également des composés aromatiques. C’est elle qui va donner sa typicité à la bière. La levure utilisée pour Kronenbourg et conservée précieusement est la même depuis l’origine ! C’est le plus grand secret du brasseur."

8 mars ....Et la femme créa la bière...
Plusieurs études scientifiques montrent que les femmes ont un avantage physiologique lors de la dégustation, car elles possèderaient un odorat plus développé ! Ceci doublé d’une meilleure mémorisation des odeurs. Selon les scientifiques, cette supériorité serait due, en partie au moins, à notre faculté toute féminine d’utiliser les mots les plus justes pour décrire les odeurs. Ce qui nous permet de mieux les répertorier dans notre mémoire. Il faut dire également que les femmes sont naturellement plus familiarisées aux odeurs de cuisine, de fleurs, de parfums…. "

Et les accords mets/ Bières, qu'en pensent-elles ?


"La bière offre, tout comme le vin, une palette de goûts extrêmement variés. Nous faisons régulièrement chez nous des essais de mariages bière et mets et la bière a aussi sa place aux fourneaux. On sait qu’elle apporte de la légèreté à la pâte à crêpe, mais elle peut également et avantageusement remplacer le vin ou le cidre, tant avec le poisson que la viande qu'elle soit blanche ou rouge. Ces préparations appelleront naturellement le breuvage qui entre dans leur composition"

Maître Brasseur est un métier de bouche, et si elles aiment élaborer la bière, elles aiment aussi la déguster, en boire à l'apéritif comme à table, sur la choucroute ou les fruits de mer, et l'utiliser pour cuisiner !

Nous aussi !

Brasserie Kronebourg
68 Route d'Oberhausbergen 67200 Strasbourg
03 88 27 44 88

Crédits photos : Olivier Roux.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération

8 mars ....Et la femme créa la bière...

RELIRE


RECETTES A LA BIÈRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 70



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires