SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
31/10/2018

5 promus Alsaciens dans Palmarès Gault&Millau France 2019


Notre belle région vient à nouveau de tirer son épingle du jeu dans le palmarès du Gault&Millau France 2019.

Si la grande cérémonie officielle aura lieu le 12 novembre 2018 à Paris, Côme de Chérisey, président et directeur du guide vient d’annoncer le palmarès, sacrant Alexandre Mazzia, restaurant AM à Marseille, cuisinier de l’année 2019.
De nombreux titres et distinctions ont été attribués (voir sur le site des Nouvelles Gastronomiques de France), mais intéressons-nous à notre région, avec 5 maisons qui sont mises sous les feux des projecteurs.



5 promus Alsaciens dans Palmarès Gault&Millau France 2019

Nicolas Koffel JEUNE TALENT 2019

Nicolas Koffel chef du banquet des Sophistes JEUNE TALENT 2019
Nicolas Koffel chef du banquet des Sophistes JEUNE TALENT 2019
Parmi les 5, une révélation avec un tout premier prix dans son parcours, le Gault&Millau,dénicheur de talent, révèle Nicolas Koffel, restaurant le Banquet des Sophistes à Strasbourg, qui a ouvert en 2016. "J’ai eu un appel du guide, il y a une quinzaine de jours", se souvient le chef de 31 ans, "sans me dire le prix que j’avais et j’ai eu la confirmation ce matin sur les réseaux sociaux".
Pris dans le feu de son service, l’Alsacien, originaire de Sélestat, ne réalise pas encore tout à fait. "Je suis très très content, ce prix récompense l’ensemble de notre équipe, qui est restée la même depuis l’ouverture. C’est un travail collectif", souligne Nicolas Koffel. "C’est un honneur d’être distingué par un guide culinaire et d’être récompensé par des professionnels"

Issu d’une famille de trois générations de pâtissiers, "il baigne dans ce milieu depuis tout petit. J’ai fait mon BTS au lycée hôtelier de Strasbourg, puis j’ai voyagé. J’ai beaucoup appris au Canada auprès de Sébastien Houle qui a été élu meilleur chef du Quebec, mais aussi au Pays-Basque dans la famille Isabal, restaurant Ithurria, le relais & Château (5*) à Cavalière au coeur d’une brigade de 20 personnes, je pense également à mon année à Lyon au restaurant Saveurs de Py, sans oublier l’atelier du Goût chez Morabito à Strasbourg. Au banquet des sophistes, nous proposons une cuisine bistronomique en travaillant le bon produit au bon moment. La courge s’invite en entrée et en dessert, la tempura de truite saumonée, coco bento avec une rémoulade de panais vanillé, la tête de veau et sa salade de choucroute ou encore le dos de jeune sanglier d’Alsace et ses girolles, figues et jus au poivre, font succès.

Le Banquet des sophistes
5 rue d'Austerlitz 67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 68 59 67

Antoine Botter JEUNE TALENT 2019

Antoine Botter chef du restaurant L'Osmose JEUNE TALENT 2019
Antoine Botter chef du restaurant L'Osmose JEUNE TALENT 2019
Antoine Botter, restaurant l’Osmose à Obernai conjugue un second titre en une année d’ouverture (ouverture juillet 2017)

Le chef avait été informé il y a une quinzaine de jours qu’il serait récompensé le 12 novembre, mais c’est une équipe de France 3 Alsace (ndlr venu faire le reportage) qu’il lui a précisé son titre lors d'un tournage.

"On espère des répercussions avec ce prix", confie le jeune chef, déjà tremplin du magazine Le Chef. "Je suis très content d’être reconnu pour mon travail", confie-t-il, "et nous sommes heureux de recevoir ce prix".

Antoine Botter affiche un parcours dans de belles maisons, à l'instar de la Cour d’Alsace à Obernai, chez Fernand Mischler au Cheval Blanc à Lembach, chez Willy Vermeulen au Bijarden, chez Comme chez Soi chez Pierre Wynants, chez Giovanni Bruno au Senzanomé au Lausanne Palace chez Edgard Bovier, au Jaloa à Bruxelles où il prend le poste de sous-chef de Gaetan Colin. En 2014, Antoine Botter décroche sa première place de chef au restaurant Côté de Chez Anne à Strasbourg, avant de s'installer avec son père et Frédéric Voné à l'Osmose à Obernai.

Restaurant L'Osmose
18, rue du Général Gouraud 67210 OBERNAI
03 88 99 38 89
www.restaurantlosmose.fr

Guillaume Scheer, GRAND DE DEMAIN 2019

Charlotte et Guillaume Scheer recevaient le trophée Grand de Demain lors du Gault&Millau Tour Grand Est 2018 ©Sandrine Kauffer
Charlotte et Guillaume Scheer recevaient le trophée Grand de Demain lors du Gault&Millau Tour Grand Est 2018 ©Sandrine Kauffer
Il aurait pu imaginer que Côme de Chérisey lui remettait le même prix ?
Souvenez-vous lors du Gault&Millau Tour Grand Est qui s'est déroulé le 28 mai dernier à Obernai, Guillaume Scheer avaient déjà été distingué du trophée de Grand de Demain.

Mais cette fois, le prix est national et l’ancien chef d’Olivier Nasti, qui a repris les Plaisirs Gourmands à Schiltigheim avec son épouse Charlotte, en février 2018, garde néanmoins les pieds sur terre. "Le téléphone n’arrête pas de sonner, les chefs nous appellent pour nous féliciter, et c’est là qu’on réalise. Nationalement, nous ne sommes personne", lâche-t-il humblement. "Nous sommes au quotidien dans l’entreprise, dans les papiers, les factures, la gestion, avec encore des travaux d’embellissement. Nous nous attachons de satisfaire les clients et de faire au mieux. On vit notre passion. Cette récompense nous fait très plaisir. Mais, nous fêterons après le service. C’est une émotion toute particulière, nous en sommes très très fiers".

"C’est un prix qui récompense une partie de ma carrière", mentionne-t-il "et notre travail d’équipe", dit-il tenant à citer son épouse Charlotte, Flavien son sous-chef, Xavier, Yannick, Thomas et Eli.
Formé 5 ans chez Éric Provost, passé 2 années chez Christian Le Squer (Pavillon Ledeoyen,) il rejoint ensuite Olivier Nasti pendant 7 ans, d’abord au Flamme and Co puis au 1741.

"Je suis très content pour Guillaume", s’exclame Olivier Nasti. "Il le mérite amplement. "Au 1741, il a fait un travail magnifique, il a tenu et fait grandir la maison strasbourgeoise, il est très rigoureux. Il a fait le pari de s’installer c’est une belle et juste récompense."

Les plaisirs gourmands
35 route du Général de Gaulle 67300 Schiltigheim
03 88 83 55 55
www.les-plaisirs-gourmands.com

Olivier Nasti, décroche un 18,5/20

Olivier Nasti recevait le Gault&Millau d'or Grand Est en mai 2018. Sur la photo avec Côme de Chérisey, Patricia Nasti son épouse et Marie-Reine Fischer (photo archive ©Sandrine Kauffer)
Olivier Nasti recevait le Gault&Millau d'or Grand Est en mai 2018. Sur la photo avec Côme de Chérisey, Patricia Nasti son épouse et Marie-Reine Fischer (photo archive ©Sandrine Kauffer)
Il obtient un point de plus "et à ce niveau, c’est énorme! "

"Je suis sincèrement ravi, je l’ai appris ce matin via les réseaux sociaux et avec mes responsables, nous nous sommes tous appelés pour se féliciter. Cette note récompense un travail quotidien de toute une équipe. Ensemble, nous avons envie d’aller vers l’excellence de l’entreprise. Il y a 15 ans", se souvient le Meilleur Ouvrier de France, "J’en rêvais, je n’aurai jamais imaginé qu’un jour je puisse avoir une telle note. Marc Esquerré est juste et précis dans sa notation et sa dégustation. Il a un palais remarquable et une compréhension totale de la cuisine. Et Côme de Chérisey développe le guide avec sérieux. Gault&Millau ne cesse de prendre de l’aura et cela fait plaisir de monter sur scène lundi prochain avec de nombreux amis qui décrochent de beaux titres", confie celui qui venait de décrocher le Gault&Millau d’or Grand Est en mai 2018.


LE CHAMBARD - Famille Nasti
9-13 rue du Général de Gaulle 68240 KAYSERSBERG
www.lechambard.fr


Jean-Georges Klein décroche un 17,5 /20

En 2017, Jean-Georges Klein recevait le prix de la transmission. De G à D : Marc Haeberlin, Côme de Chérisey, Jean-Georges Klein, Marc Esquerre et Marie-Laure Jarry -photo archive ©Sandrine Kauffer
En 2017, Jean-Georges Klein recevait le prix de la transmission. De G à D : Marc Haeberlin, Côme de Chérisey, Jean-Georges Klein, Marc Esquerre et Marie-Laure Jarry -photo archive ©Sandrine Kauffer
Jean-Georges Klein, le chef de la Villa René Lalique à Wingen sur Moder augmente sa note de 0,5

"La Villa est la nouvelle grande adresse exclusive du Grand Est. La véritable vitrine de l'art de vivre Lalique avec sa salle lumineuse qui jouxte la demeure historique revitalisée à grand frais en hôtel de charme par Silvio Denz qui réussit tout ce qu'il touche. Parti pour développer les cuisines d'un nouveau maillon de la collection Lalique dans le Sauternais, le Château Lafaurie-Peyraguey, Jérôme Schilling a laissé la place à Paul Stradner au parcours doré sur tranche (Schwarzwaldstube, Cerf, Brenner...), tandis que Jean-Georges Klein demeure le superviseur et en assure la continuité en bon père de famille. De sensibilité esthétique, la nouvelle brigade de choc s'inspire des œuvres d'art exposées dans le domaine, tel ce foie gras d'oie qui est une réplique du Rock Stone d'Arik Lévy posé dans le jardin ou cette palette de légumes jaunes parfumés à la fleur de sureau qui s'inspire d'un tableau de Damien Hirst. En matière d'associations on ne s'interdit rien mais tout reste sous contrôle, tel ce joli dos de cabillaud souligné par un gel d'argousier et une vinaigrette d'angélique ou ce homard bleu en chartreuse à... la framboise, émulsion coco-gingembre. Tandis que le filet de veau en croûte noire, carbonara de salsifis et joue de veau, sauce fenugrec figure déjà parmi les plats signatures. Les instants sucrés signés Nicolas Multon, sont de haut vol avec la marmelade de clémentine confite, mousse au chocolat manjari, glace au praliné. Tout est net, pro, abouti et d'une maîtrise parfaite. Habillé par Cléone, le service dirigé par Patrick Meyer est à la hauteur de la maison. Romain Iltis, meilleur ouvrier de France 2015, gère une cave de 60 000 bouteilles du monde entier dont une partie provient de la collection personnelle de Silvio Denz ainsi que des différents domaines du propriétaire, aussi bien en Toscane, en Espagne que dans le Bordelais. Bien plus qu'un restaurant de cuisiniers, cette Villa est une véritable halte-évasion contemporaine de charme signée Tina Green et vouée à une véritable "expérience" très prisée par les esthètes raffinés", souligne l'inspecteur du guide.


VILLA RENÉ LALIQUE Hôtel & Restaurant
18 rue Bellevue 67290 Wingen-sur-Moder (France)
03.88.71.98.98
www.villarenelalique.com

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires