SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
09/03/2018

2017; une année exceptionnelle à la confrérie Saint-Etienne

publiredactionnel


Le 8 mars 2018, une conférence de presse organisée au château de la confrérie St-Etienne à Kientzheim (68) a annoncé la passation des fonctions de Grand Maitre entre Pascal Schultz (2017) et Martine Becker et de celle du Major du Conseil des Jeunes entre Christian Beyer (2017) et Ignace Kuehn (2018).
Ainsi, pour la journée internationale de la femme, Martine Becker, 2ème femme dans l’histoire à devenir Grand Maitre de la confrérie, a présenté son programme d’activités de l’année 2018, et l’équipe sortante son bilan 2017, avec la complicité d’Eric Fargeas, le délégué général et les conseils précieux de Jean-Paul Goulby, le chancelier-receveur.
« Le millésime 2018 sera « femme, femme, femmes », plus « sexy » et « classe », annonce toute sourire Martine Becker, le nouveau Grand Maitre.



De G à D : Jean-Paul Goulby, Ignace Kuehn, Martine Becker, Pascal Schultz, Christian Beyer et Eric Fargeas ©SandrineKauffer
De G à D : Jean-Paul Goulby, Ignace Kuehn, Martine Becker, Pascal Schultz, Christian Beyer et Eric Fargeas ©SandrineKauffer
«J’ai deux raisons de me réjouir en ce jour de la journée internationale de la femme», introduit Pascal Schultz. «Je passe le relais à Martine Becker pour qui j’ai beaucoup d’estime et d’amitié. Nous avons travaillé dans la continuité et surtout dans l’intérêt général de la confrérie. Je tiens à saluer la seconde femme à accéder à cette fonction de la plus ancienne confrérie vinique de France (fondée au 16ème siècle). Elle succède à Cécile Bernard-Reibel (2006) à la fonction de Grand Maitre. Je tiens aussi à remercier mon ami fidèle, dynamique et novateur, Christian Beyer, le Major (conseil des jeunes), avec qui j’ai constitué un duo en 2017. Je vois en lui un des futurs ténors de notre vignoble alsacien et je suis persuadé qu’il sera un futur très Grand Maitre de la Confrérie», conclut Pascal Schultz, ajoutant une pensée émue pour son ami Yves Muller, disparu cette année. «Nous avions encore fêté ses 90 ans au mois de juin. Il est toujours présent dans nos cœurs ; il avait révolutionné la confrérie avec humour et intelligence (relire l’hommage rendu lors du dernier chapitre).

Bilan 2017 et programmation 2018 dans la salle capitulaire du château de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
Bilan 2017 et programmation 2018 dans la salle capitulaire du château de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
Au moment de son bilan, le Grand Maitre sortant revit avec emphase les temps forts qui ont jalonné l’année 2017, marquant le 70ème anniversaire de la « refondation », sous le signe de la jeunesse, de l’ouverture et de la rénovation.

En 2017, la confrérie est sortie du château et a fêté les 70 ans à la foire aux vins de Colmar ( relire), a organisé de nombreux chapitres et intronisations.

Un chapitre exceptionnel a réuni toutes les délégations internationales
Un chapitre exceptionnel a réuni toutes les délégations internationales
«Elle est surtout marquée par l’internationalisation de la confrérie Saint-Etienne. Pour la première fois ont été réunies au château, lors d’un chapitre exceptionnel toutes les délégations internationales. Ce fut une grande fierté, nous étions en symbiose avec presque 200 personnes du monde entier, qui aiment et valorisent les vins d’Alsace ( relire). Une nouvelle délégation a été créée à Dublin, nous étions à Malte, en Suède à Karlstad et à Varberg, à Amsterdam, à Bruxelles et à Francfort pour des rencontres remarquables. Nous avons élaboré ensemble de nouvelles règles pour le fonctionnement des délégations internationales »

David LING est en charge des relations internationales ©SandrineKauffer
David LING est en charge des relations internationales ©SandrineKauffer
«Enfin, et c’est une nouveauté, et sur ma proposition, le Conseil a nominé notre ancien grand maitre 2016 David Ling, en charge du développement international. Nous étudions avec Martine Becker, la possibilité d’organiser un chapitre à Londres et à Berlin. »

Le réseau international s’étend considérablement, acteur et ambassadeur de la promotion des vins d’Alsace.

Pascal Schultz extrait une bouteille de collection Méquillet ©Sandrine Kauffer
Pascal Schultz extrait une bouteille de collection Méquillet ©Sandrine Kauffer
«Et enfin, toute l’année, c’est avec une joie immense que j’ai réalisé à quel point nos vins étaient appréciés à l’étranger. Notre vente aux enchères fut un succès, nous avons doublé les chiffres.

400 vins d'Alsace d'exception ont été sélectionnés par Christian Beyer, c’est à dire 500 bouteilles de 150 maisons de vins d'Alsace allant des millésimes 1895 à 1997, répartis en 126 lots. Nous donnons une image conquérante des vins d’Alsace, qui sont emportés à l’étranger, notamment par des Japonais. Nous avons toujours à coeur de faire la démonstration du potentiel de garde des vins d’Alsace.

Tous les vins distingués du Sigille sont répertoriés dans l'oenothèque ©SandrineKauffer
Tous les vins distingués du Sigille sont répertoriés dans l'oenothèque ©SandrineKauffer
Le grand Maitre Pascal Schultz a souligné à maintes reprises, le travail considérable entrepris par Christian Beyer, pour la gestion de l’œnothèque, mieux rangée, mieux référencée et engagée dans un processus d’informatisation. L’œnothèque est un véritable temple de la mémoire vive de tous les cépages et terroirs des vins d’Alsace, millésime par millésime. 

Christian Beyer a organisé des séances de rebouchages remarquables, invitant l’Association des Sommeliers d’Alsace (ASA), les Divines d’Alsace ou d’autres association viniques à y participer.

450.000€ sont investis sur 2 ans pour rénover le château de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
450.000€ sont investis sur 2 ans pour rénover le château de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
L’ouverture du château, la compréhension de son fonctionnement et son accessibilité sont une priorité pour la confrérie Saint-Etienne qui, sous l’initiative de Pascal Schultz, a enclenché une communication digitale, axée sur les réseaux sociaux. « Nous avons augmenté le nombre de visiteurs cette année à 8000 personnes», s’exclame le Grand Maitre, ravi de l’intérêt suscité par le magnifique château.

Un château, dont les travaux de rénovation, de sécurisation, d’étanchéité et d’accessibilité ont été planifiées sur deux ans (2017-2018) pour un budget de 450.000€.

De nombreux événements permettent de le découvrir et le visiter ; les ateliers, les conférences gratuites, les chapitres ou encore -et c’est inédit-, l’ouverture lors des prochaines journées du patrimoine.

«Le château s’inscrit bien évidemment dans toutes les programmations oenotouristiques », rajoute Pascal Schultz, «Nous sommes le berceau des vins d’Alsace ».

Le travail de Christian Beyer, Major 2018 a été salué par le Grand Conseil ©SandrineKauffer
Le travail de Christian Beyer, Major 2018 a été salué par le Grand Conseil ©SandrineKauffer
Les opérations d’attributions du Sigille de la Confrérie St-Etienne sont un des temps forts.

Sur 350 vins présentés en 2017, seuls 113 ont obtenu le Sigille et peuvent siéger dans l’œnothèque et s’inscrire dans l’histoire des vins d’Alsace parmi les 64.000 bouteilles.

« L’attribution du Sigille est réalisé par un comité d’experts, qui se réunit pour déguster et sélectionner avec soin, les vins méritants.

Martine Becker est le nouveau Grand Maitre 2018 de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
Martine Becker est le nouveau Grand Maitre 2018 de la Confrérie Saint-Etienne ©SandrineKauffer
Enfin, le château de la confrérie Saint-Etienne est le siège et la mémoire vive des Vins d’Alsace, mais aussi un lieu de recherches. Christian Beyer a pris la parole pour réaliser une synthèse des différentes conférences gratuites qui se sont déroulées, mentionnant la qualité des intervenants et les enseignements riches apportés par leur expertise.

Puis la parole est donnée au nouveau binôme de l’année Martine Becker, nouveau grand Maitre de la confrérie Saint-Etienne (domaine Becker à Zellenberg et à Ignace Kuehn (viticulteur à Kientzheim), le nouveau Major du Conseil des jeunes.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©Sandrine Kauffer


CONFRÉRIE SAINT-ETIENNE
Château de la Confrérie
1 Grand Rue Kientzheim
68240 Kaysersberg-vignoble
03 89 78 23 84
www.confrerie-st-etienne.com

RELIRE



A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 61



Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires