SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
11/03/2018

1 jour sans viande : comment remplacer ?


"La viande a ses bienfaits", souligne Esther Schmitt, " Oui, elle contient des acides aminés nécessaires au corps pour sa construction, la réparation de ses tissus et la fabrication de ses cellules. Ces acides aminés également jouent un rôle essentiel dans la synthétisation de neurotransmetteurs comme la sérotonine, qui contribuera à la fabrication de la mélatonine, l’hormone du sommeil. En clair, notre corps a besoin d’acides aminés.

C’est donc facile d’en trouver puisque toutes les protéines animales en contiennent. Avec les protéines végétales, il faut un peu ruser mais c’est possible de combiner tous les acides aminés nécessaires au corps en associant les bons végétaux.



Imaginez une journée de fruits et de légumes -DR
Imaginez une journée de fruits et de légumes -DR
Le problème aujourd’hui c’est que majoritairement nous devenons des « viandards ». C’est vrai, osons regarder la quantité astronomique de protéines que nous ingérons : les viandes, les charcuteries, les fromages, les poissons et tous leurs dérivés. Presqu’à chaque repas. A force on acidifie notre terrain, on manque cruellement de bons acides gras et surtout de végétaux qui nous apportent les vitamines, les enzymes et les minéraux.

L’idée n’est pas de supprimer la viande mais de se dire que de temps en temps on accepte de manger autrement. Et si un jour par semaine, on faisait l’effort de cuisiner sans aucune protéine animale ?

Imaginez une journée sans fromage, sans beurre ni crème fraiche, sans jambon ni œuf, sans viande et poisson, pas un yaourt à l’horizon ni une bonne glace crémeuse.

Il y a deux façons de voir les choses : le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein.

Imaginez donc une journée avec beaucoup de fruits bien mûrs et gorgés de soleil. Imaginez des mangues, des ananas, des avocats bien fondants, des pommes juteuses, des fruits de la passion et des barquettes de fruits rouges. Une journée dans laquelle on mettrait à l’honneur le végétal : les crudités, les salades verdoyantes, les tomates du marché, les graines germées et les herbes folles.

Pour remplacer la viande :

On peut mettre l’accent sur toutes les légumineuses : les pois, les lentilles, les haricots blancs et rouges, les haricots mungo et azukis. Mais aussi le soja en tofu par exemple. Le soja est très controversé car certaines études nous disent qu’il perturberait notre système hormonal mais cela n’est pas prouvé à ce jour. Alors pourquoi ne pas le mettre à l’honneur ? L’important est toujours de ne rien consommer en excès.

Sachez qu’en Alsace nous avons une chance inouïe d’avoir des crudités excellentes et des légumes lacto-fermentés délicieux comme la choucroute crue et les navets crus.

Pour cuisiner le tofu :
Faire revenir une échalote et de l’ail dans de l’huile d’olive,
Ajouter le tofu émietté,
Une bonne cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne,
Une petite cuillère à café de pâte de cacahuète (disponible en magasin bio)
et ajouter les épices : curcuma en poudre, paprika, origan
Laisser cuire quelques minutes et servez avec des crudités.

Bon appétit !

Par Esther Schmitt


Esther Schmitt
Coach Nutrition
Conseil & Accompagnement
Détox - Nutrition - Art de vivre

www.estherschmitt.com
Tél 06 60 22 22 68 et contact@estherschmitt.com

Liens:
www.facebook.com/Esther-Schmitt-170378580017335/
www.instagram.com/esther.schmitt/

RELIRE

RELIRE Toutes les chroniques d'Esther Schmitt en CLIQUANT SUR CE LIEN




Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires