Vins d'Alsace 2016; bilan de la récolte

Communiqué de presse du CIVA


Vins d'alsace 2016; un millésime d'excellente qualité et de volume satisfaisant, mais insuffisant pour reconstituer nos stocks. Voir les chiffres des récoltes relevés le 29 décembre 2016.


Qualité du millésime :

Après un printemps particulièrement pluvieux, un temps chaud et sec s’est installé durablement dès le début du mois d’août, permettant de préserver un état sanitaire parfait jusqu’à la récolte ! Ainsi avons-nous rentré des vins de base de Crémant d’Alsace parfaitement équilibrés et élégants. Côté vins tranquilles, les Sylvaner et Pinots Blancs sont légers et fruités, les muscats particulièrement croquants, les Rieslings et Gewurztraminer bien typés, les Pinots Noirs et Gris faisant partie des belles réussites de ce millésime.

Autre particularité de ce millésime d’exception : la période de vendanges qui s’est étalée sur tout l’automne (voire plus de 3 mois pour certains viticulteurs), pour chercher les degrés de maturité optimums pour l’ensemble des productions.


Economie de la filière :
La récolte 2016 est à nouveau conforme à nos moyennes historiques et arrive à point nommé pour freiner la tendance à la contraction induite par 3 petites récoltes successives (2013, 2014 et 2015) qui se sont traduites par deux phénomènes préoccupants pour notre filière :
- Une réduction régulière de nos volumes de vente, passés de 1 050 000 hectolitres commercialisés sur 12 mois à fin octobre 2013 à moins de 1 million d’hectolitres commercialisés sur 12 mois à fin octobre 2016.
- Une réduction significative de notre niveau de stocks de fin d’exercice, qui ont perdu près de 200 000 hectolitres entre le 31 juillet 2013 et le 31 juillet 2016.

Il faut souligner que les professionnels ont mis à profit cette récolte 2016 pour reconstituer en priorité leurs stocks de Crémant d’Alsace, puisque près de 300 000 hectolitres ont été déclarés dans cette AOC.

En agissant ainsi, les producteurs ont donc choisi de s’armer par rapport à une croissance de la demande en vins effervescents...

Cette priorité accordée à l’AOC Crémant d’Alsace a eu pour effet de restreindre les volumes supplémentaires disponibles cette année en vins tranquilles, qui seront peut-être, de ce fait, à peine suffisants pour reconstituer le niveau des stocks nécessaire à la régulation de l’économie de la filière, d’autant que l’offre globale de vins blancs français reste très insuffisante par rapport à la demande, contexte d’ailleurs favorable à la bonne valorisation de nos productions.
Du fait de ce différentiel entre la demande et le stock constaté en fin de campagne, certains de nos cépages de vins tranquilles resteront toutefois déficitaires.

Vins d'Alsace 2016; bilan de la récolte









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 62

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires