Un café à la campagne ; Cuisine bourgeoise comme à la maison


Notre partenaire, le magazine " En Alsace ", le magazine du Patrimoine, de l'Histoire et de l'Art de vivre en Alsace " a publié dans son N° 70 (Décembre 2011-Janvier 2012) un article présentant Emmanuelle Marchand et Isabelle Hausser, qui ont ouvert ensemble, il y a deux ans, un restaurant pas comme les autres, "Un café à la campagne" à Mundolsheim.

Dans ce même numéro retrouvez un dossier Spécial Le Noel des Etoiles d'Alsace dans ce même numéro


Un café à la campagne ; Cuisine bourgeoise comme à la maison
"C’est l’histoire de deux jeunes femmes, passionnées de cuisine, qui ont ouvert un restaurant au rez-de-chaussée de la maison particulière de l’une d’elle. Un cadre atypique et un vrai succès.

On jurerait que les deux femmes sont sœurs si on ne savait pas qu’elles sont amies. Isabelle Hausser et Emmanuelle Marchand ont ouvert ensemble, il y a deux ans, un restaurant pas comme les autres, car Isabelle accueille les clients au rez-de-chaussée de sa… maison.


Autant dire que même de la rue, l’adresse n’est pas évidente à deviner. Comme c’est bon et sympathique, la renommée des deux cuisinières s’est faite rapidement, par le bouche à oreille. Tous les midis affichent complets : aussi, mieux vaut réserver plusieurs jours à l’avance pour être sûr d’avoir une place.

Un café à la campagne ; Cuisine bourgeoise comme à la maison
L’aventure a d’abord démarré par un salon de thé, à Mundolsheim : "Un lieu cosy, dans le style de celui de Suzel quand elle était encore au cœur de la Petite France à Strasbourg. J’y allais quand j’étais jeune. Les gâteaux étaient délicieux et c’était chaleureux. J’habite le village et rien n’existait du même genre aux alentours malgré l’activité économique, je me suis donc installée ici", explique Isabelle. Ses pâtisseries sont si bonnes que très rapidement les habitués sollicitent un service plus complet.

Aujourd’hui, Un café à la Campagne n’a gardé que le nom de sa première formule. C’est devenu un véritable restaurant, ouvert de 7h30 à 14h30. Gourmandise et bon goût. Ce qu’on y mange vaut le détour. Chaque midi, un plat unique est proposé. Pas d’inquiétude, il y a toujours un plan B ! Isabelle et Emmanuelle se partagent les tâches. Celle qui ne se charge pas du salé se met à la pâtisserie et inversement selon les affinités. La tarte au citron est par exemple la spécialité d’Isabelle. Les clients en raffolent contrairement à Emmanuelle. "Or, on ne fait bien que ce que l’on aime", affirme l’intéressée. Cette dernière en revanche est championne des tourtes et des plats mijotés, en sauce ou confits comme cette inénarrable joue de bœuf cuite pendant huit heures, servie sur une purée de patates douces. Isabelle aime cuisiner le poisson et la viande façon bistrot. On se souvient des risottos et des escalopines de veau panée au parmesan ou encore du boudin cuit aux deux pommes.

Un café à la campagne ; Cuisine bourgeoise comme à la maison
Les deux chefs n’ont peut-être aucun diplôme culinaire mais leur éthique leur impose de transformer elles-mêmes d’excellents produits. Leur gourmandise leur indique les bonnes associations de saveurs. Quant à l’accueil, c’est parfait.

Les deux amies aiment faire plaisir et que leurs convives soient heureux.
Que demander de plus ? Un tarif ? 10,30 euros le plat du jour. Ici, vous y reviendrez.



Par Anita Muller
Crédit photos © B. Selke


Un café à la campagne
11, rue de la Gare
67450 Mundolsheim
Tél. : 09 63 04 10 03 ou 06 62 19 18 55.
www.uncafealacampagne.com
Soirée dégustation de vins le 29 novembre avec 7 vins et menu gastro. 40 euros. Réservation obligatoire.

Le brunch de Noël d’Isabelle et Emmanuelle

Magistral pour Noël, le brunch est le repas gourmand par excellence.
Trois mots clés : régal, simplicité et paresse ! Embellissez votre table pour faire que ce festin de "grasse mat’", soit royal.

Un café à la campagne ; Cuisine bourgeoise comme à la maison

Voici les idées d’Isabelle et d’Emmanuelle.

• Saumon Gravlax
• Foie gras aux figues sur pain d’épices
• Pain aux figues et noisettes
• Kougelopf
• Phitivier au foin
• Strudel aux pommes
• Salade d’orange à la cannelle
• Pain au sucre ou ztémelkoer
• Cake aux pommes
• Grandes meringues blanches
• Assiettes de Bredele
• Beurre et confitures
• Café• Thé chinois Grand Yunnan impérial
• Champagne Henri David-Heucq millésimé
• Pommerol Château la Conseillante


Retrouvez cet article dans le magazine "En Alsace" N° 70 , en partenariat avec le Journal de Julien Binz


RELIRE

Dossier Spécial Le Noel des Etoiles d'Alsace dans ce même numéro









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires