Tour de table et leçons de simplicité par Gilles Pudlowski


Revue de presse des chefs lorrains, nos voisins, originaires de notre région ou formés, entre autre, par nos chefs alsaciens.

" Le bourg, au carrefour des routes, des rails, des canaux et des forêts : on le connaît. C’est l’approche de l’Alsace vue de Moselle. Il y a la ruine romantique qu’Edmond About, enraciné à Saverne, voulait " marchander " pour ses amis Gustave Doré ou Hippolyte Taine, les demeures anciennes, les verreries et scieries. Régine Lorang, native de Dabo, tient là le Restaurant des Vosges avec sa terrasse sur l’eau, ses grandes et petites salles sur le mode vosgien.


Tour de table et leçons de simplicité par Gilles Pudlowski
Les clins d’œil décoratifs et gourmands vont davantage vers la proche Alsace que la présente Lorraine. Il faut dire que Marc Corriger, barbu souriant qui officie en cuisine, est natif de Strasbourg. Il n’y a rien à redire au saumon fumé avec sa galette de pommes de terre, à la terrine de chevreuil aux quetsches acidulées, à la truite au bleu avec son beurre clarifié et ses pommes vapeur.

Le T. bone de veau aux girolles est délectable, le pinot noir de Rolly Gassmann est vif, fin, fruité, et, en dessert, le chaud-froid à la mirabelle (glace et fruit) fait retomber pleinement dans la région. La kyrielle de menus à bons prix (y compris le végétarien à 22 € avec sa râpée de pommes de terre au munster) donne envie de prendre pension.

Au Chasseur à Birkenwald

A Birkenwald, au cœur de la Petite Suisse, Au Chasseur est la belle étape du lieu. Chambres cossues, piscine, spa, salle genre winstub sur le thème de la chasse ( Jägerstub) font bel effet. On y ajoute la cuisine soignée du fiston Yann, qui a pris la place de papa aux fourneaux, après ses classes chez Passard à L’Arpège, Westermann au Bueheriesel, Ducasse à Monaco.
Tour de table et leçons de simplicité par Gilles Pudlowski

Rallié au parti de la modestie, avec des produits au top et un doigté sans faille, il joue la gastronomie soignée à prix modérés, tantôt côté winstub, tantôt gastro, servant deux cartes dans les diverses salles et la terrasse au dehors, non loin de l’église et du château.

Les tapas maison (qui évoquent ce que sert Westermann au Drouant à Paris) proposent, en petites assiettes, quelques-uns des jolis hors d’œuvres maison : thon rouge en carpaccio, foie gras de la ferme Mochel cuit au gewurz, salade de gambas sauce aigre douce, presskopf maison font bel effet. Côté plats, classiques et modernes se donnent la main avec la quenelle de brochet, la lotte rôtie à la plancha au beurre blanc, le filet de bœuf à l’échalote qui sont du cousu main.

La carte des vins recèle de belles trouvailles en Alsace, mais aussi Bourgogne, Vallée du Rhône et Bordeaux et les desserts ( dampfnudele caramélisés et glace cannelle au café, omelette norvégienne flambée au Grand Marnier) sont superbes. Jolis menus à tous les prix, avec un à 15 € dont on ferait bien son ordinaire."


Gilles PUDLOWSKI
Article publié sur le site du Républicain Lorrain le 06/12/2009


HOTEL RESTAURANT DES VOSGES
41, rue de la Forêt Brûlée
57850 DABO LA HOUBE - FRANCE

Au Chasseur ***
7 Rue de l'Eglise - 67440 BIRKENWALD
Tél : 03.88.70.61.32










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires