Thierry Schwartz est décoré de l'Ordre du Mérite agricole par Pierre Hermé


Mardi 17 février 2015, de retour de Miami (USA), où Thierry Schwartz fait du consulting et signe la carte d’un restaurant l’Epicerie, le chef étoilé du Bistro des Saveurs à Obernai (67) reçoit la médaille de Chevalier dans l'Ordre du Mérite agricole (au titre de la promotion du 14 juillet 2014) remise par Pierre Hermé entouré de sa femme Hélène, son fils Oscar, de Bernard Fischer le maire d’Obernai, des restaurateurs des alentours et de ses nombreux amis.


de G à D : Hélène Schwartz, Pierre Hermé, Thierry Schwartz, Bernard Fischer et Oscar Schwartz ©SandrineKauffer
de G à D : Hélène Schwartz, Pierre Hermé, Thierry Schwartz, Bernard Fischer et Oscar Schwartz ©SandrineKauffer
Pierre Hermé, grand patissier Alsacien à la renommée internationale a accepté de lui remettre cet insigne. "Je l’ai rencontré dans son restaurant", se souvient Pierre Hermé. "C’est Christine Ferber qui m’y avait emmené et depuis chaque fois que je viens en Alsace, j’essaie de venir le saluer", confie-il. "J’adore sa cuisine, son authenticité et ce qui est rare c’est qu’un chef de cuisine choisisse personnellement les vins de sa carte et puisse si bien en parler", souligne le gourmet conquis. "C’est un grand honneur pour moi de lui remettre cette distinction, amplement méritée, surtout quand on sait avec quelle ténacité et obstination, il va rechercher, sélectionner ses producteurs. J’apprécie tout autant l’homme que le cuisinier, perfectionniste, amoureux du produit, du terroir, de sa cuisine simple et généreuse, de son envie de restituer les saveurs du producteur à l’assiette avec la célèbre "carotte" comme illustration. C’est un privilège que de lui remettre cette décoration nationale".

J'apprécie aussi bien l'homme que le cuisinier" a déclaré Pierre Hermé ©SandrineKauffer
J'apprécie aussi bien l'homme que le cuisinier" a déclaré Pierre Hermé ©SandrineKauffer
L’orateur de la soirée a ensuite narré le parcours professionnel et personnel de Thierry Schwartz devant l’assemblée.

"Thierry est né et a grand en Alsace", introduit Pierre Hermé. Diplômé du lycée hôtelier il fait des stages au Crocodile ou au Valentin Sorg, puis saisit l’opportunité de travailler chez Joël Robuchon à Paris pendant 1 an, au restaurant le Jules Verne et Laurent. Pierre Hermé cite sa première expérience au chalet du Mont d’Arbois, interrompue par le service militaire, puis retour sur site et Alexandre Faix, directeur du Mont d’Arbois, (présent lors de la soirée) lui confie le poste de chef de cuisine à la Taverne. "Tu deviendras ensuite son bras droit et fera la rencontre déterminante avec une jeune femme au doux nom d’Hélène d’origine Suisse. Et c’est le coup de foudre", sourit Pierre Hermé, jetant quelques regards complices. "Néanmoins dès ta rencontre avec Hélène, tu lui annonces d’emblée ton projet d’ouvrir un restaurant en Alsace, avec toute ta fougue et ta jeunesse.. c’est à prendre ou à laisser… ".
S’ensuivent leur mariage en 1999 et la naissance d’Oscar (aujourd’hui élève du lycée Alexandre Dumas) en 2000. En 2002, ils ouvrent le bistro des Saveurs à Obernai "Un restaurant à mi-chemin entre la Savoie et l’Alsace et en 2004 le guide Michelin attribue la première étoile".
Puis Pierre Hermé cite les entreprises développées : 2006 ouverture de la Boutique des saveurs (revendue), 2010, ouverture de la boulangerie, ouverture de Saveurs bretzel, 2012, et 2013, création du Fournil. "En 2012, tu ouvres le restaurant 1741 à Strasbourg en qualité de consultant avec l’obtention d’une étoile Michelin, un projet dont tu t’es par la suite retiré. En 2014, tu es chef référent du collège culinaire de France".


"cette médaille récompense un métier et une façon de l'exercer" ©SandrineKauffer
"cette médaille récompense un métier et une façon de l'exercer" ©SandrineKauffer
"On te décrit comme un grand sensible, authentique, fiable, sincère, convivial et loyal, qui se cache derrière sa grosse voix. Tu es aussi un père strict, pas très démonstratif de ses sentiments, mais tu es très fier qu’Oscar suive ta voie. Tu es un bon vivant qui aime partager les bons moments. Cette médaille récompense à la fois ta passion du métier, la manière dont tu l’exerces, le travail que tu mènes avec les producteurs et la ligne directrice, sans concession suivie ici au Bistro des Saveurs".

Thierry Schwartz est décoré de l'Ordre du Mérite agricole par Pierre Hermé
L’ordre du Mérite agricole est un ordre honorifique institué en France le 7 juillet 1883 pour récompenser les services rendus à l'agriculture. L'insigne représente une étoile émaillée de blanc appendue à un ruban dont la plus grande partie est verte, ce qui lui vaut le surnom de Poireau. L'Ordre comprend les grades de chevalier (environ 23 000 personnes actuellement), d'officier (5 000) et de commandeur (400).


"Ce soir nous rendons hommage et témoignons notre amour et toute notre gratitude à une famille et à une équipe professionnelle" a souligné Bernard Fischer, maire de la ville. "Il y a des aventures qui sont belles, et je salue leur volonté d’entreprendre, avec toujours le sourire", dit-il soulignant l’alchimie avec Hélène. "C’est noble de mettre en relation la grande cuisine d’un chef étoilé et la mise en valeur des produits du terroir de qualité" souligne le Maire d’Obernai, réitérant son profond respect à la famille Schwartz.

"Il est noble de mettre en relation la grande cuisine d’un chef étoilé et la mise en valeur des produits du terroir©SandrineKauffer
"Il est noble de mettre en relation la grande cuisine d’un chef étoilé et la mise en valeur des produits du terroir©SandrineKauffer
Thierry Schwartz a remercié l’ensemble de ses collaborateurs, tout aussi passionnés : Alexandre, Cyril, Damien, Guillaume, Florine, Bernard, Philippe, Kevin, Lea, Adder et Joël, annonçant l’ouverture du bar à Huître, avec dégustation des mets du Fournir, bretzels, pâté de foie gras d'oie Maréchal de Contades, fromages, tartes flambées, jambon de la ferme, cochon cuit au feu de bois et bons vins….dans un décor de marché de Noel/marché de paysans avec une insolite botte de pailles qui orne la ruelle.

"C’est une magnifique distinction qui me touche beaucoup qui récompense notre engagement et notre travail au quotidien pour le soutien et la valorisation du travail des agriculteurs, des producteurs, des maraîchers, des paysans, des artisans qui travaillent aussi dans le respect de la nature et de l’environnement qui nous apportent du goût et une qualité formidable à mettre dans nos assiettes" précise le chef étoilé.

"Pierre Hermé est un très grand ami", poursuit-il. "Nous partageons les plaisirs de la gastronomie, c’est un emblème de la pâtisserie mondiale qui a su garder une simplicité et une humilité".

L'insigne représente une étoile émaillée de blanc appendue à un ruban dont la plus grande partie est verte, ce qui lui vaut le surnom de Poireau
L'insigne représente une étoile émaillée de blanc appendue à un ruban dont la plus grande partie est verte, ce qui lui vaut le surnom de Poireau
Leur complicité et amitié sont indéniables. La soirée s’est conclue autour d’un feu de bois avec des fumets de saveurs du terroir.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©SandrineKauffer

Le Bistro des Saveurs

35 rue de Sélestat à Obernai.
Tél. : 03 88 49 90 41.


RELIRE

Thierry Schwartz a représenté la cuisine française au Japon

Obernai : Un bistrot où les produits ont une âme

Thierry Schwartz (1741) est le nouveau chef de file Alsace du Bottin Gourmand 2013

cliquer sur le visuel pour voir plus de photos










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires