Stella Layen ; Femme et Chef de cuisine à Strasbourg


En avril 2002, Stella et Sébastien Layen créent le restaurant l’Amuse bouche, à proximité du parc des Contades dans un quartier calme près du centre ville de Strasbourg. (67)
En 1996, ils se rencontrent au restaurant Le château de Bellinglise à Elincourt dans l’Oise lors d’un stage professionnel et depuis, ils ne se sont plus quittés
.


Stella Layen, 39 ans et maman de jumeaux, est la chef-propriétaire de l’Amuse Bouche. Ancienne élève du Lycée Hôtelier Alexandre Dumas à Illkirch, elle est diplômée d’un BTS Hôtellerie-Restauration option « Art culinaire et Art de la Table », elle effectue son premier stage au Château de Bellinglise dans l’Oise, puis en 1998 elle décroche son premier emploi en tant que commis de cuisine à l’Hôtel-restaurant  Le Grand Hôtel Anguy (un macaron Michelin) à Laguiole, déjà accompagnée de son mari. Tous les deux partent en saison au Mélézin à Courchevel, puis au Château de Fère (un macaron Michelin) dans l’Aisne, ensuite au Lièvre Gourmand (un macaron Michelin). Elle devient par la suite Chef de partie à l’Auberge des Noves (un macaron Michelin) à Noves, puis au restaurant Le Cloître des Arts à Avignon

«Lorsque qu’avec Sébastien, nous cherchions des stages "à deux" nous avions de nombreux refus, car les employeurs avaient souvent peur que si l’un parte, l’autre quitte aussi l’établissement, puis il fallait s’adapter à nos congés en binôme» déclare Stella Layen.

Sébastien Layen, lui est diplômé de l’école-hôtelière de Bergerac, il officie en salle, depuis leur rencontre en septembre 1996 au château de Bellinglise, ils ne se sont plus quittés : lui en salle et elle en cuisine.
«Nous avons deux caractères différents, mais nous sommes complémentaires et à l'écoute l'un de l'autre, ce qui est important pour la bonne harmonie au sein du couple et du restaurant. Nous avons aussi une certaine liberté » déclare le couple de restaurateurs.

Stella Layen est membre de l’Association «Femmes… chefs de cuisine» qui a pour but de promouvoir la profession auprès des jeunes filles, à les soutenir concrètement dans l'obtention de stages et organise également un concours. «Quand je recherchais un poste, j’avais des difficultés car j’étais une femme, il y a encore de la discrimination dans ce milieu très masculin » souligne la Chef de cuisine.


En 2010, Stella Layen est finaliste du trophée Henri Huck ©SandrineKauffer
En 2010, Stella Layen est finaliste du trophée Henri Huck ©SandrineKauffer
Stella Layen participe à de nombreux concours et avait remporté en 2008 la seconde édition du Trophée des Femmes… Chefs de cuisine, un concours présidé alors par Anne-Sophie Pic (3* au guide Michelin). Elle fut également finaliste de plusieurs concours professionnels : le Trophée Masse en 2008, Médaillée d’Or au «Concours Menu 3 plats» à la Foire Européenne de Strasbourg en 2008 et 2009, Finaliste du Trophée Henri Huck en en 2000 et 2012 organisé par la Fratenrelle des Cuisniers d’Alsace. L’an dernier elle avait remporté la première édition du trophée Sandhass Cook Challenge à Haguenau. « Je ne sais pas si je referai des concours dans les années qui suivent», mentionne-t-elle. «C’est beaucoup de temps de préparation, de travail et actuellement je me concentre davantage sur le restaurant.»


Avec deux jeunes enfants (des jumeaux), Stella Layen conjugue la vie de Chef-propriétaire et maman «Etre cuisinière, Chef, propriétaire et maman exige des concessions », reconnaît-elle. « Après la naissance de mes enfants, j’ai rapidement repris le travail, mais avec mon mari nous avons décidé de fermer le restaurant trois soirs dans la semaine, afin de passer davantage de moments en famille», souligne Stella Layen, épanouie.


Gambas panée, royale de chorizo et velouté mousseux de petits pois (carte printemps/été).
Gambas panée, royale de chorizo et velouté mousseux de petits pois (carte printemps/été).
D’une capacité de 20 couverts, le restaurant s’inscrit dans un cadre contemporain, sobre et intimiste avec une cuisine de saison, féminine et fine. «Ma cuisine est une vraie cuisine de femme, instinctive, sensible, originale qui mêle modernité et classicisme», explique la Chef Stella Layen.

Filet d'agneau en chapelure de persil, pomme de terre fondante et crème d'oignon doux. (carte printemps/été).
Filet d'agneau en chapelure de persil, pomme de terre fondante et crème d'oignon doux. (carte printemps/été).
À la carte en ce moment : Le foie gras de canard, mi-cuit maison, gelée et pâte de coing en entrée, en viande Noix de quasi de veau, cannelloni aux trompettes de la mort et châtaignes, purée de potimarron et en dessert le mille feuille poire et mousse au chocolat blanc.

Par Julie Jacques
Crédit photo Yves Trotzier


Restaurant l’Amuse bouche
3a rue Turenne
67000 Strasbourg
03.88.35.72.82
www.lamuse-bouche.fr
Fermeture lundi soir, mardi soir et mercredi soir et dimanche
Formule du jour à 15,50€
Menu à partir à partir de 40€


Vidéo Femmes d'exception: Stella Layen avec Caroline Boeglin en 2014


RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 52

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires