Spécial Colmar :"Un art de vivre gourmand" par Jean-Loup Reverier


Dans notre revue de presse, pour compléter le carnet gourmand de Gilles Pudlowski, consacré aux bonnes adresses de Colmar, publié dans magazine le Point, voici un second article, qui met en lumière les atouts qui valorisent et entretiennent la réputation gastronomique de Colmar

" Riche d'une histoire à rebondissements et d'un patrimoine à la beauté exceptionnelle qui en font la destination la plus prisée d'Alsace, Colmar a accueilli 3,5 millions de visiteurs l'an passé."


Le duo mythique et gastronomique s'est réuni à la foire aux vins de Colmar 2010
Le duo mythique et gastronomique s'est réuni à la foire aux vins de Colmar 2010
Une attractivité que le maire s'efforce de soutenir au fil de l'année et où la gastronomie tient une large place." Chaque saison a son événement, souligne Gilbert Meyer. Le plus important, notre marché de Noël, fort de ses six marchés thématiques, attire 1,2 million de touristes. On a multiplié la fréquentation par dix pendant cette période. Très appréciée, la valorisation du patrimoine par des jeux de lumière, que j'ai mise en place en 1997, nous a valu un grand prix national.


L'été, la Foire aux vins connaît un succès croissant (voir page VIII). Bien qu'il ne remonte qu'à 2007, le marché de Pâques est désormais le grand rendez-vous du printemps. Et, fin septembre, nous allons organiser la première Fête des récoltes(lire encadré page VIII) pour mettre en valeur les produits régionaux de l'automne.
Ainsi, dans une ville gourmande telle que la nôtre, l'année est rythmée par des événements qui entretiennent la convivialité populaire, à laquelle je suis très attaché. "


Colmar peut par ailleurs se flatter d'avoir vu naître un certain nombre de personnalités très célèbres, comme le général Rapp, Bartholdi, Camille Sée et l'incontournable Hansi. " Anti-boche " épidermique, ce patriote passionné a laissé une oeuvre prolifique dont témoignent les superbes enseignes commerciales, riches de symboles, devant certains commerces de la vieille ville. Dans ce pays aux brasseurs traditionnellement protestants et aux vignerons catholiques, les spécialités culinaires ont toujours été conçues autour de la bière et du vin.

Le safran d'Hervé Barbisan est si pur et si parfumé qu'on peut en mettre deux fois moins que d'habitude
Le safran d'Hervé Barbisan est si pur et si parfumé qu'on peut en mettre deux fois moins que d'habitude
Safran d'Alsace.

Tout en perpétuant les grands classiques, de jeunes chefs comme Julien Binz - Au Rendez-vous de chasse (1 étoile Michelin) - s'emploient cependant à innover. Ainsi propose-t-il avec le foie gras un chutney d'abricot au gingembre où entre un soupçon de safran. Superbe !
Et, contre toute attente, même ce safran vient d'Alsace. Julien Binz l'achète à Saint-Hippolyte (Haut-Rhin), à Hervé Barbisan, qui en produit en biodynamie 5 kilos sur 2 hectares." C'est cher, admet le jeune chef,puisque je le paie 30 euros le gramme. Mais il est si pur et si parfumé qu'on peut en mettre deux fois moins que d'habitude. "


Retrouvez actuellement Hervé Barbisan à la foire européenne de Strasbourg jusqu'au 13 septembre 2010.

Pour préparer la cuisine et l'apprécier en bonne compagnie, l'Alsace dispose d'une large panoplie d'arts de la table - les poteries de Soufflenheim et de Betschdorf, la vaisselle en faïence Obernai-Loux de Niederwiller et de Saint-Clément, ou les verres Römer. Chaque foyer alsacien en est équipé. Tout comme il se doit de posséder des nappes, serviettes et torchons en kelsch. Autant de produits typiques d'un art de vivre dont quelques boutiques de Colmar se sont fait une spécialité, telle Arts et Collections d'Alsace (www.arts-collections-alsace.fr). Remarquablement approvisionnée, cette maison de la vieille ville permet de boucler la boucle en ajoutant au bien-boire et bien-manger le bien-vivre à l'alsacienne."

Un article signé Jean-Loup Reverier

Publié le 02/09/2010 sur Le Point.fr
Article publié sans photo.

RELIRE

Colmar, carnet gourmand de Gilles Pudlowski


Foire aux vins 2010

Hubert Maetz et Simone Morgenthaler : le public leur dit merci !

Gilles Pudlowski, les Alsaciens sont assis sur un tas d'or et ne s'en rendent pas compte

Philippe Bohrer, rédacteur en chef de la Foire aux Vins

55è banquet du club Prosper Montagné










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires