Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France

Publi-reportage


Le 19 juin 2015, madame le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de Norvège Sylvi Listhaug, S.E. Monsieur l'Ambassadeur de Norvège Rolf Einar Fife étaient officiellement invités à la signature du premier contrat d’exportation du Fenalår en France, signé entre l’association des producteurs de Fenalår de Norvège représentée par Per Berg (Gilde), Svein Andreassen (Tind) et Jan Arve Mork (Bjorli) et Monsieur Patrice Wagner président directeur général du groupe Bon Marché et Alexandre Boutoille, directeur de la Grande Epicerie à Paris, qui accueillait cet événement. Orchestré par notre partenaire Saveurs de Norvège, dirigé par Eidis W. Biehler et Tone Collomb-Rey, la signature s’est conclue en présence de Nina Sundqvist, la directrice Générale de Matmerk (équivalent de l’INAO Français en Norvège) en costume traditionnel, Eric Briffard (2* Michelin anciennement au Georges V), Jean-Jacques Massé, Meilleur Ouvrier de France qui dirige la gastronomie de la Grande épicerie. Une dégustation de l'agneau norvégien et du Fenalår s’est poursuivie chez Jérôme Gangneux, restaurant le 6 New-York à Paris, escorté du Champagne Gosset, partenaire de l’événement.


Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
La Grande Epicerie à Paris, rive gauche, l’antre des produits haut de gamme, rares, importés et sélectionnés, proposant le top de la gastronomie (25.000 références), des mets raffinés, mis en valeurs et en lumière sur 3 000 m2, où œuvrent un Meilleur Ouvrier de France à la tête de 62 artisans, s’est refaite une beauté en 2013. Le premier grand magasin au monde, Le Bon Marché né en 1852, renommé en 1978 la Grande Epicerie, se décline aux détours des allées en Epicerie du Monde, la Place du Marché, la Poissonnerie, la Boucherie, la Rôtisserie, la Fromagerie, la Pâtisserie, la Boulangerie, la Chocolaterie, les espaces Luxe, Gastronomie Italienne et Ibérique, les Thés et Cafés, la Brasserie, la Crèmerie et bien sûr la Cave. Mais dirigeons-nous vers le secteur charcuterie, où cette signature officielle a lieu.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
À 37 ans, Sylvi Listhaug, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de Norvège s’est engagée à défendre et promouvoir les produits de qualité Norvégiens et soutenir les producteurs dans leur développement. Le Fenalår un gigot d’agneau salé, séché et affiné dans la pure tradition norvégienne.

"Toutes la production de Fenalår de Norvège est certifiée par l’appellation norvégienne d’IGP (Indication Géographique protégée), basée sur son équivalent européen", souligne Eidis W. Biehler, gérante de Saveurs de Norvège.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
"Cette IGP garantit officiellement l’origine des produits qui ont une histoire et une tradition dans leur terroir. C’est assez récent que la Norvège exporte", rajoute-t-elle. "Et la présence de madame le Ministre venue assister à la signature du premier accord d’exportation du Fenalår en France est symbolique est très significatif de l’importance de ce premier contrat".

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
Un consortium de 9 producteurs, présidé par Per Berg (Gilde) s'est fédéré pour promouvoir le Fenalår. Ils ont engagé des investissements pour développer leur production et les moyens de procéder à l’exportation. Ces efforts ont été en partie subventionnés pas madame la Ministre qui s’était engagée à venir lorsque que le premier contrat serait signé. Parole tenue, tout sourire, disponible, elle s’est prêtée au jeu des photos, des discours, incarnant l’ambassadrice du Fenalår avec conviction garantissant le sérieux et le savoir-faire des producteurs de Fenalår.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
A la dégustation ; le Fenalår de Bjorli Fjellmat exulte les saveurs authentiques de la haute montagne norvégienne, salé, affiné et séché selon des processus ancestraux. Le Fenalår de Gilde est produit près de Tynset. Sa qualité est intrasèquement liée à la nature environnante et au taux optimal d’humidité. Tind Spekevarer se situe quant à lui, à Sunnmore, où les montagnes plongent dans les fjords glacés. C’est dans cette nature sauvage de l’ouest de la Norvège que sont proposées de nouvelles saveurs, des Fenalår à l'ail et au romarin..

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
Ce jour, là, outre la signature d’un contrat d’exportation avec la Grande Epicerie, Per Berg le président du Consortium a également signé deux contrats avec des distributeurs ; la société "Covin Suisse", représentée par Teodore Barrientos et Roberto Algar et Maxence Baud, distributeur à Annecy.

Basée en Alsace, Saveurs de Norvège entreprend d’ores et déjà de le faire déguster aux restaurateurs.

Le Fenalår est un mets d'origine norvégienne constitué de gigot d'agneau salé, parfumé au miel et séché. Il peut être acheté entier, en bloc ou en tranches. Il est consommé sur du pain, en particulier pendant la période de Noël. Sa préparation traditionnelle requérait un séchage durant au moins un, voire deux hivers, les pièces les plus recherchées étant âgées de cinq à six ans.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
"Nous avons en Norvège une longue tradition de salaison et de production de charcuterie qui remonte à l’époque des vikings", explique Per Berg (Gilde). "Cette tradition s‘ancre dans les montagnes et le climat norvégiens, particulièrement adaptés au séchage de nombreux produits dont la viande. 
Les agneaux broutent dehors dans la nature sauvage de Norvège de mai à septembre et leur alimentation est naturellement riche en Omega 3. Le salage, artisanal, est réalisé avec le plus grand soin (pas d’injection de sel) et le séchage dure de 5 à 9 mois. Le Fenalår de Norvège a une belle couleur rougeâtre uniforme, une texture moelleuse mais ferme et un goût salé équilibré. Dans la variante "Traditionnelle", le taux de sel est au maximum de 9% et la "perte" est d’au moins 30% (la perte représentant la différence entre le poids du gigot frais et celui du Fenalår). La variante "Affinée" présente un taux de sel inférieur à 7% et une perte de minimum 35%. Le Fenalår de Norvège peut être arômatisé avec des épices, des herbes, des baies ou du miel. Celui de Tind spécialement selectionné par la Grande Epicerie est parfumé à l’ail et au romarin. "Nous sommes très fiers aujoud'hui de pouvroir représenter l'association et signer avec Patrice Wagner, Teodore Barrientos et Maxence Baud", a témoigné Per Berg. "Nous n'avions pas imaginé que cela soit possible il y a quelques mois."

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
"1554, les historiens ont détecté les premières traces du Fenalår dans les épopées des vikings", raconte Eidis W. Biehler. "Ils ont ramené de leurs voyages des techniques de salaison apprises en Espagne, au Portugal et en France pour les associer avec leur matière première; l'agneau d'excellente qualité."

Nina Sundqvist, la directrice Générale de Matmerk (équivalent de l’INAO Français en Norvège), s'est dit ravie que la France découvre "enfin le met de nos ancêtres les vikings que nous apprécions depuis plus de 1000 ans".

"C'est une satisfaction" poursuit-elle, "car chez nous en Norvège, c'est un produit haut de gamme, qui a obtenu l'IGP Norvégienne en 2014 et nos agriculteurs se sont affairés de faire homologuer cette appellation auprès de la CEE. Cette IGP, nous la devons à madame le Ministre qui a largement soutenu la démarche et qui est présente à Paris aujourd'hui pour appuyer ces signatures." Cette IGP, nous la devons également à la France qui l’an dernier a invité la Norvège comme pays d’honneur au festival de l'AOC qui s'est déroulé en Normandie. Ce rendez-vous nous a inspiré et donner envie de faire connaître le Fenalår en France. Le résultat est visible aujourd'hui", dit-elle, "Les vikings importent le Fenalår en France, le pays le plus réputé pour sa Gastronomie", sourit-elle.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
"Nous avons fait découvrir et déguster le Fenalår pour la première fois sur le salon Sirha à Lyon en janvier 2015", évoque Tone Collomb-Rey de Saveurs et Norvège. "Nous avons testé les retours sur différentes recettes, que nous avons fait goûter aux chefs; les traditionnelles, plus salées, plus affinées ou épicées, pour définir ce qui conviendrait au goût et au palais des Français". Levant son verre pour celébrer cet instant avec son champagne Brut Grand Millésime 2004 de la Maison Gosset, elle évoque la première rencontre du gigot d’agneau séché et du Champagne Gosset sur le Sirha.

"Non loin de notre stand, nous les avions sollicités pour accompagner les dégustations et aujourd’hui ont accepté d’associer leur grande maison de Champagne à cet événement commercial; un accord permettant l'importation de 200 tonnes de Fenalår en France," souligne-t-elle ravie de ce partenariat.

Saveurs de Norvège a pour objectifs de promouvoir des spécialités culinaires haut de gamme venue du Grand Nord, assurant le succès commercial de produits uniques sur le marché en travaillant en étroite collaboration avec les producteurs et les clients professionnels (distributeurs, directeurs de magasins, chefs de cuisine) et avec la mise en place d'opérations marketing et commerciales ciblées et de qualité. Parmi ces activités, Saveurs de Norvège, représentée Eidis W. Biehler et Tone Collomb-Rey, conduit des tests de produits et des études de marché, recherche des partenaires pour des produits norvégiens, organise des rencontre par l’organisation de voyages et montent des opérations commerciales. Saveurs de Norvège fait notamment la promotion du Bolmo Prima (saumon entier et en filet), le suprême de saumon Salma, si cher à Eric Briffard, le skrei, importé et promu en France par Eidis W. Biehler, le flétan Banc de Sognefjorden et le Fenalår dont elle ont favorisé la signature du premier contrat d’importation en France et en Suisse. "Saveurs de Norvège a fait le lien entre la Norvège, la France et la Grande Epicerie de Paris. Nous sommes ravies pour nos partenaires du Consortium de toutes des signatures qui vont contribuer à faire connaitre le Fenalår en France.

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
C'est au restaurant le 6 New-York à Paris, que la rencontre des produits Norvégiens, l'agneau d'été, (équivalent du label rouge) né au mois d’avril, abattu au début de cette semaine et le Fenalår et de la cuisine française sous l'égide du chef Jérôme Gangneux, qui a été le Chef de cuisine au restaurant Apicius de Jean-Pierre Vigato (2 étoiles Michelin).

Saveurs de Norvège : promouvoir le Fenalår en France
Ouvert en 2002, le 6 New York offre un décor contemporain chic conçu dans des tonalités lumineuses, jouant sur les matières naturelles comme le bois et le cuir. Au déjeuner, la salle aux larges baies vitrées baigne dans une atmosphère sereine due aux jeux de transparences créés par des stores en voile mordoré. Changement d’ambiance au dîner : lumières tamisées et vue imprenable sur la Tour Eiffel, illuminée. Si le gibier, la truffe du Vaucluse, le Thon cru en trois façons, la Pizzaletta de langoustines vapeur, le Duo de rognon rôti et ris de veau braisé, figurent parmi ses spécialités, ce normand d'origine a joué la carte de la Norvège avec un menu spécialement élaboré pour célébré le mariage gastronomique de la France et de la Norvège.

Ganefrydere, en guise d'amuse bouche a ouvert le bal, puis les asperges blanches des Landes, oeuf mollet, copeaux de gigot d'Agneau séché salé et vinaigrette fraicheur, suivi du gigot d'agneau de Norvège, croustillant de sésame, wasibi, cocotte de courgettes avec en finale, le salade de fraises au sirop de citronnelle et gingembre, glace au fromage blanc

"Skål" (santé ! ) a lancé Nina Sundqvist avant de déguster ce menu franco-norvégien.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©SandrineKauffer


Saveurs de Norvège

Fenalår de Norvège
www.lagrandeepicerie.com/‎
www.champagne-gosset.com/
www.6newyork.com

RELIRE


cliquer sur le visuel pour voir toutes les photos










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 54

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires