Pour Elle et Lui les cuisines de l'amour


Dans notre revue de presse, les restaurateurs alsaciens déclinent leur Saint-Valentin, avec en tête Jean-Luc Wahl, qui propose le menu pour Elle et pour Lui.


Pour Elle et Lui les cuisines de l'amour
Pour la Saint Valentin, Jean-Luc Wahl (l'Hostellerie de l'Illberg à Hirtzbach) décline deux menus, pour Elle et Lui.

Véritable trublion gastronomique du grand Sud régional, il est à Hirtzbach le Serge Burckel sundgovien (celui de Serge ' Co avant Leonar'Do).

Sa grande maison de village posée en bord de départementale ne laisse pourtant rien envisager de l'intense agitation qui règne ici dans l'assiette.

Jugez par vous même : cet homme est capable de vous servir la carpe frite en fingers sauce wasabi, la choucroute à la vanille (en accompagnement), le carré d'agneau rôti en croûte de cacahuètes caramélisées, les ris d'agneau laqués au soja, etc. etc. Il s'agit ici d'une cuisine rigolote, de grand enfant qui ne se prendrait pas trop au sérieux - il en convient lui-même. Le risque serait évidemment de lasser, c'est arrivé à d'autres avant lui et, pourtant, Jean-Luc Wahl et son épouse Delphine renouvellent le genre depuis 2003 au gré d'une carte changeante - et parfois plus assagie aussi. Avec succès semble-t-il.

Affilié à Génération C, comme son ami de Kaysersberg Olivier Nasti - parti lui à la conquête de la capitale alsacienne à la tête d'un concept Flamme ' Co qui devrait y séduire les urbains pressés -,

Jean-Luc Wahl pratique en cuisine une devise qui devrait engager favorablement les amoureux : " Donner du plaisir " !

Le chef a imaginé pour eux deux menus.

L'un tout en douceur pour la Valentine (avec, entre autres, foie gras à la mangue passion, anguille fumée et caviar de poisson, tournedos de veau de lait du Sundgau aux odeurs de truffes).

L'autre plus vif pour le Valentin. Jean-Luc Wahl a choisi le tartare de veau de lait du Sundgau aux huîtres et piment d'Espelette, le consommé de noix de saint-jacques à la clémentine corse suivis d'une ligne de boeuf ' escargots au vinaigre doux de gingembre. Le dessert devrait jouer le rapprochement autour de deux moelleux au chocolat (l'un intense, l'autre doux).

Existe-t-il donc une cuisine de l'amour qui parlerait au coeur des femmes, et l'une qui répondrait davantage à l'esprit de ces messieurs, la question est posée. Éric Westermann du Buerehiesel à Strasbourg, n'est pas " certain qu'il en soit de la cuisine comme des vins ", dit-il. Les préférences seraient moins tranchées et identifiables. En revanche : "Je me rends compte d'une approche différenciée dans la manière de faire la cuisine et d'appréhender les recettes", dit le chef, qui dispense des cours au Buerehiesel : " Les hommes sont plus téméraires, sortent volontiers de la recette pour l'arranger, tandis que les femmes ont un peu plus de mal à sortir du cadre ".

Pour René Fieger de l'Umami à Strasbourg, qui pratique une cuisine fusion, " les plats de poissons et crustacés crus, les mets légers sont particulièrement appréciés des femmes " qui seraient selon l'étoilé de la rue des Dentelles plus aventurières en matière culinaire que " les hommes, un peu plus prudents et conservateurs ".
Rue du Bain aux Plantes, Mojgan Henriet le Chut à Strasbourg résume ainsi sa réponse : tout est en fait question de " générosité et de simplicité ". Et d'inattendu. Mojgan a ainsi glissé quelques surprises dans son menu du 14, qui devraient animer les conversations. Ou pas. " A la Saint-Valentin, c'est un peu particulier : plus qu'à un autre moment, les gens sont dans leur petite bulle, et ne se préoccupent pas toujours de ce qu'ils mangent ", dit-elle.

P.R.

Article publié dans le Reflet des Dernières Nouvelles d'Alsace, Edition n°281 du 13.2.2010 au 19.2.2010









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires