Philippe Byot " Chef de cuisine restaurateur d'Alsace"


Dans notre revue de presse, retrouvez Martin Fache, président de la fédération des "Chefs de cuisine restaurateurs d'Alsace", Philippe Byot, chef du restaurant "Au Moulin", de Mertzen et ses deux parrains : Pieter Harens de l'"Auberge des Trois-Vallées" à Hirsingue et Frédéric Stantina du " Restaurant de la Gare-Muntzenberger" à Hirtzbach.


Philippe Byot tenant le panonceau, entouré du président de la fédération des
Philippe Byot tenant le panonceau, entouré du président de la fédération des
Philippe Byot, du restaurant "Au Moulin " de Mertzen, a été gratifié de l'appellation "Chef de cuisine restaurateur d'Alsace". Le panonceau justifiant cette nomination lui a été remis par Martin Fache, président de la fédération des "Chefs de cuisine restaurateurs d'Alsace" qui compte 140 membres.

A l'occasion de cette remise, le restaurateur de la vallée de la Largue était entouré de ses deux parrains sundgauviens, Pieter Harens de l'"Auberge des Trois-Vallées" à Hirsingue et Frédéric Stantina du "Restaurant de la Gare-Muntzenberger" à Hirtzbach.

Ce panonceau à la porte du restaurant d'un des membres de la fédération garantit "un accueil par un professionnel ravi de recevoir ses clients et de leur faire partager sa passion culinaire, leur réservant un agréable moment de convivialité".

Martin Fache, restaurateur à Munster à l'enseigne " A l'Agneau d'Or" souligne que "sous ce label sont rassemblés les cuisiniers de métier, diplômés, justifiant d'une excellente expérience professionnelle et ayant un établissement depuis un minimum de six ans, achetant et transformant des produits frais de qualité et travaillant quotidiennement aux fourneaux. Pas obligé d'être un restaurant gastronomique, cela peut être un restaurant de village, ou encore une Winstuba".

Cet emblème, gage de qualité, certifie aussi que les plats sont préparés avec des produits du terroir et ne sont pas réchauffés. En outre, la fédération prépare un livre ou chaque membre peut faire connaître ses recettes.

Philippe Byot, originaire du Doubs, 54 ans, a une longue carrière professionnelle derrière lui. Jeune, il rêvait d'être cuisinier a très logiquement fréquenté l'école hôtelière. A la sortie, avec un bon bagage, il se lance dans le métier : Salins-les-Bains, Arbois, Besançon, le service militaire dans les cuisines. Et c'est enfin le Sundgau. Il est chef de cuisine à Lutter, à l'"Auberge Paysanne", puis prend la gérance du " Restaurant à l'Ange" à Mooslargue.
En 1992, avec Carola, son épouse, il acquièrt le "Restaurant au Moulin de Mertzen".

A force de persévérance, Philippe Byot, maître en sa cuisine et Carola en salle, avec son légendaire sourire, entourés de quelques apprentis, mettent les installations aux normes, rajeunissent les salles et ont su étendre la notoriété du restaurant bien au delà des frontières sundgauviennes. Le client s'y sent bien, installé dans un décor de charme, avec parmi les nombreux plats proposés sur la carte, la friture de carpe avec ou sans arêtes.


Un article publié Dernières Nouvelles d'Alsace le 28/07









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires