Passion vin : Les coups de coeur de Jean-Baptiste Klein


Jean-Baptiste Klein est le chef sommelier du restaurant 64° chez Olivier Nasti, Meilleur Ouvrier de France 2007, 2* Michelin au Chambard à Kaysersberg, Relais & Châteaux. L’Alsacien est de retour sur sa terre natale après avoir officié à la Verte Vallée à Munster, sous la direction de Romain Iltis, au Chabichou à Courchevel, à L’Espérance à Saint-Père-sous-Vézelay, avant d'intégrer la brigade du Moulin de Mougins, puis celle du Clos des Sens à Annecy-le-Vieux.

A 30 ans, le Meilleur Jeune Sommelier de France-Trophée Duval-Leroy en 2011, finaliste du Master of Port 2015, par deux fois finaliste du concours du Meilleur sommelier de France, Jean-Baptiste Klein a déjà apposé sa signature sur les cartes des vins du restaurant étoilé et de la Winstub. «Il faut qu’il y ait une cohérence entre les deux cartes des vins», souligne celui qui a été élu Meilleur Jeune Sommelier de l’année par le Guide Gault&Millau 2017. «J’ai pour objectif de faire inscrire de jeunes vignerons et de faire découvrir la quintessence des vins naturels».
Un article paru dans le Passion Vin supplément des DNA N°17 (automne 2017) en collaboration avec les Nouvelles gastronomiques d'Alsace.


Jean-Baptiste Klein est le chef sommelier du Chambard chez Olivier Nasti ©SandrineKauffer
Jean-Baptiste Klein est le chef sommelier du Chambard chez Olivier Nasti ©SandrineKauffer

Coup de Cœur Sylvaner :Sylvaner "Z" La Petite tête au Soleil" Philippe Kubler à Soulzmatt

Un vin lumineux récolté sur les pentes du Grand Cru Zinkoepflé au coeur de la Vallée Noble à Soulzmatt. Philippe Kubler réalise un travail formidable pour redonner ses lettres de noblesse à ce cépage devenu au fil des années le parent pauvre du vignoble Alsacien.

Le 2013 est actuellement merveilleux d'équilibre et d'intensité. J’aime la précision et la rigueur de Philippe, il fait partie depuis longtemps de mes amis vignerons. Il m'accompagne depuis mes débuts en Sommellerie, et a donc naturellement souvent été présent sur mes cartes des vins.

Coup de Cœur Pinot Noir : Pinot Noir Anima Jean-Marc Dreyer 2015 à Rosheim

Après quelques heures de dégustation, nous voilà autour de cette table, le temps et les vins défilent. Ce pinot nous interpelle ; vinification en grappes entières, macération longue et douce pour produire un jus pur et savoureux. On arrête de cracher. Quelle rencontre ce jour-là ! Jean-Marc est heureux et partage son bonheur à faire ses vins naturels. Encore un vigneron paysan comme je les aime ! Il cultive également des variétés anciennes de céréales ainsi que des pommes de terre.


Coup de Cœur Muscat : Muscat Pet Nat Domaine de l'Envol 2016 à Ingersheim

J’aime découvrir les talents de demain en arpentant le vignoble, et mon petit doigt me dit que ces deux-là on bien fait de prendre leur Envol. Catherine HIRSINGER et Raphaël MARCHAL signent leur première vendange en 2016. J'ai été séduit et amusé par cette version de Muscat vinifié en Pétillant Naturel. La bulle est fine, on croque le raisin bien mûr et une subtile douceur apporte ce qu'il faut de gourmandise. Et pour ne rien gâcher le domaine est déjà en Agriculture biologique !  C'est notre rôle de sommelier d'encourager les vignerons de demain en les mettant en valeur sur nos cartes des vins.

Coup de Cœur Riesling : Riesling Grand Cru "Frankstein" Florian Beck Hartweg 2015 à Dambach-La-Ville

Un jeune vigneron bourré de talent que je suivais du coin de l'œil depuis un petit moment déjà. Florian Beck-Hartweg a désormais sa place sur la carte des vins du Chambard. J'aime son sens de la dégustation et son écoute du terroir. La petite production due à ces rendements infimes, donne des vins concentrés et vibrants. Cultivées en biodynamie, ses vignes du Grand Frankstein respirent la vie et les jus qu'il en tire en 2015 sont vibrants. Un vin pur et cristallin ciselé par le granit. J'adore ! C’est un futur grand vigneron !
Jean-Baptiste Klein a été élu Meilleur Jeune Sommelier de l’année par le Guide Gault&Millau 2017 ©Sandrine Kauffer
Jean-Baptiste Klein a été élu Meilleur Jeune Sommelier de l’année par le Guide Gault&Millau 2017 ©Sandrine Kauffer

Coup de Cœur Gewurztraminer : Gewurztraminer Vendanges Tardives Grand Cru Furstentum, Domaine Weinbach 2015 à Kaysersberg.

C'est une grande histoire d'amitié entre la famille Faller et le Chambard, à laquelle je prends désormais part sans bouder mon plaisir. Que ce soit à notre table ou à quelques centaines de mettre de là, au domaine, nous aimons partager la compagnie de Cathy. J'étais chez elle il y a quelques jours et un peu privilégié, je l'avoue. J'ai eu la chance de goûter les divines vendanges tardives réalisées en 2015. Le Furstemtum est un modèle d’équilibre et de raffinement taillé pour une grande garde

Coup de Cœur Pinot Gris : Pinot Gris Grand Cru Vorbourg Macération Pierre Frick 2015 à Pfaffenheim

J'ai enfin rencontré Jean-Pierre à mon retour en Alsace et je regrette presque que cette rencontre n'ait pas eu lieu plutôt dans ma carrière. Il y a tout de suite une compréhension entre nous, loin de l'étiquette dogmatique que l'on ma présentée. J'aime la sagesse et la philosophie de Jean-Pierre, qui lui permettent de réaliser des vins vivants et singuliers capables de plaire à tous. Ayant une passion pour les vins oranges, j’ai été immédiatement séduit par cette cuvée qui allie la puissance et la majesté du terroir Vorbourg, au caractère profond et la texture si particulière de cette vinification

Coup de Cœur Crémant d’Alsace : Crémant "Clos Liebenberg" Domaine Valentin Zusslin à Orschwihr 

Jean-Paul et Marie Zusslin continue à merveille le travail magnifique initié par leur père Valentin. Ils nous offrent ici un Crémant de Terroir, issu du Clos Liebenberg, non loin du célèbre grand cru Pfingsberg, monopole du domaine. Une notion de terroir et d'identité malheureusement encore trop rare pour les crémants dans notre vignoble. Les vignes conduites en byodinamie confèrent à cette cuvée une minéralité bien particulière. Les bulles sont affinées par un élevage long sur lattes. Une cuvée ambitieuse à faire pâlir certains Champagnes. 

Coup de Cœur Découverte : Christophe Lindenlaub à Dorlisheim

Avec une joie de vivre communicative et un bel accent bas-rhinois, Christophe est un personnage haut en couleur ! Ma première visite chez lui fut un grand moment. Tout se construit à la vigne chez Christophe, suivie d’une surveillance méticuleuse à la cave, où il produit un jus sincère vif et plein de liberté. Les étiquettes sont modernes et poétiques et les prix doux. Une de mes plus belles découvertes depuis mon retour en Alsace. Sa cuvée Riesling A Griffes Acérées est savoureuse avec ses subtiles notes exotiques. Un régal.

Coup de Cœur Domaine : Emile Beyer à Eguisheim

Valérie et Christian Beyer sont un couple attachant de vignerons plein d’avenir et d’ambition pour leur domaine, mais également pour notre belle région. Ils nous offrent une gamme de vins cohérente et juste, n’hésitant pas faire des choix judicieux quand la nature est moins généreuse. Ils vinifient parmi les plus belles définitions des terroirs réputés d'Eguisheim, le Pfersigberg et le Eichberg. Passionnés et professionnels, c'est un bonheur de collaborer avec eux. J’aime ces moments, où l’on partage sur l’Alsace viticole de demain. 



Coup de Cœur Caviste : Au Fil du Vins Livre -Jean Walch

Mon adresse incontournable à Strasbourg, lorsque je pousse la porte d'un caviste, j'aime fouiner, dénicher les pépites introuvables, des vins que je ne connais pas, des adresses que j'avais oubliées, etc.. Bref, j'aime repartir les bras chargés de nouvelles découvertes. Chez Jean, c'est la caverne d'Ali Baba ! C 'est un dénicheur de talents hors-pair, qui met en scène l’apparence d’un joyeux désordre des caisses et des casiers pour notre plus grand bonheur. Bien entendu, la sélection s'oriente surtout vers des vins naturels, vivants et entiers… ce qui n'est pas pour me déplaire.

Coup de Cœur Rapport Qualité/Prix : André Durrmann à Andlau

A la recherche d'un domaine moins connu en Alsace, il y a quelques années, je suis allé rencontrer André, un vigneron passionnant, rêveur mais surtout fervent défenseur du monde paysan. Adepte de l'agro-foresterie, il plante des arbres au milieu des vignes, pour lutter contre le dérèglement climatique et l'hiver, c'est son troupeau de moutons qui investit la vigne. Bref il va au bout de sa démarche jusqu'à son mode de vie. C'est désormais Yann son fils, qui s'occupe de la vigne des plus beaux terroirs d’Andlau, nous offrant des vins honnêtes et identitaires

Télécharger la page du magazine


RELIRE










Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires