Ouverture du restaurant Les Innocents à Strasbourg


Le 24 aout 2015, le restaurant Les Innocents à Strasbourg près du Tribunal a ouvert avec à sa tête deux chefs bien connus du paysage culinaire alsacien, l'ancien duo choc du restaurant Coté Lac à Schiltigheim : Thierry Bendler et Sébastien Helterlé, qui avaient décroché un Gault Millau d'or en 2011.


Thierry Bender et Sébastien Helterlé ©Thomas Helterlé
Thierry Bender et Sébastien Helterlé ©Thomas Helterlé
C'est dans l'ancien restaurant les Alsaciens que le restaurant Les Innocents installe son QG pour séduire des Gourmets recherchés. 190.000€ ont été investis pour changer la décoration du sol au plafond pour donner naissance à un nouvel univers, "coupable" de vous plaire. Le bois, le cuir, le zinc, le fer sublimé par cette cage à barreaux qui siège ostentatoirement dans la salle de restaurant, subjugue, fascine puis dévoile quelques flacons "prohibés". Sur les murs quelques portraits de bandits Australiens jadis recherchés, Ellis, Dalton, de Gracy, Stanley Moore, pour vous suspecter de gourmandise. Un décor imaginé par Les Agenceurs.

Ambiance rétro-chicago, cuisiniers mafieux, qui ne se prennent pas au sérieux dans leur costume classieux, pour vous faire découvrir leur nouvelle carte des Affranchis cuisiniers.

la salle des Innocents ©Thomas Helterlé
la salle des Innocents ©Thomas Helterlé
Les deux complices Thierry Bendler, Sébastien Helterlé s'étaient rencontrés professionnellement à l'Arsenal chez Jean-Claude Bader à Strasbourg avant de se retrouver dans les cuisines de Coté Lac à Schiltigheim.

Retour sur le parcours de Thierry Bendler, formé chez Zimmer à la Wantzenau en 1986, puis chez Anthon à Obersteinbach, chez Gilg à Mittelbergheim, à l'Arsenal, avant de faire l'ouverture de Coté Lac.
Sébastien Helterlé de son côté, signe un parcours dans des maisons étoilées de la région, formé au Cerf à Marlenheim, l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern, puis à L'Arsenal, remportant en 2004, le Trophée Henri Huck.

La cage de prison... transformée en cave à vins du jour ©Thomas Helterlé
La cage de prison... transformée en cave à vins du jour ©Thomas Helterlé
Coté cuisine, ils se disent complémentaires. "On réalise la carte ensemble. On travaille vraiment en binôme, ce qui est rare, et cela fonctionne très bien", souligne Thierry Bendler. C'est l'une des raisons pour laquelle après la vente de Coté Lac à Pierre Weller et Thomas Eggenspieler, que les deux compères, alter-ego culinaire, ont réuni leur magot, dévalisé une banque et ouvert le restaurant Les Innocents, d'une capacité de 64 couverts en salle et 20 peuvent prendre place en terrasse.


Des portraits de bandits décorent la salle des Innocents ©Thomas Helterlé
Des portraits de bandits décorent la salle des Innocents ©Thomas Helterlé
Le concept est innovant. Le midi, une formule unique Entrée-Plat tarifée à 16€ attire une clientèle des environs. Dès 17h 30 est proposée une carte apéritive avec planchette, charcuterie du pays, saucisson catalan, rillettes Maison, schneck du Birckenwald ou encore le Black Burger son pain au sésame, sa mie noire au curry, champignons, herbes, cheddar et oignons rouges vinaigrés. "Nous proposons une cuisine Bistrot, mais avec notre touche personnelle", souligne Sébastien Helterlé.

Dès 17h30, planchette rillettes Maison/lard de colonatta /saucisson du pays/Magret de canard/pickels ©SandrineKauffer
Dès 17h30, planchette rillettes Maison/lard de colonatta /saucisson du pays/Magret de canard/pickels ©SandrineKauffer
Dès 19h30, le service du soir s'active, pour servir une tête de veau vinaigrette modernisée en cocotte, un tartare de thon rouge, un filet de daurade jus bouillabaisse, un paleron de veau en blanquette cuit en basse température, une poitrine de cochon caramélisée et ses dampfdnudel pour finir avec une belle tartelette au citron meringuée ou un savarin gourmand de raisins arrosés.


Poitrine de cochon caramélisée et joue confite, légumes pickels et dampfnudeln ©SandrineKauffer
Poitrine de cochon caramélisée et joue confite, légumes pickels et dampfnudeln ©SandrineKauffer
Quelques plats phares de Coté Lac sont à nouveau à la carte pour les aficionados à l'instar du foie gras à la fève de tonka ou la bombe Dominicaine.


La bombe au chocolat de la République Dominicaine, glace pistache ©SandrineKauffer
La bombe au chocolat de la République Dominicaine, glace pistache ©SandrineKauffer
Leur cuisine audacieuse, créative dans l'ère du temps était "Wanted" depuis un certain temps.


Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©Les Agenceurs


Les Innocents
4 rue Paul Muller Simonis
Strasbourg
09 53 03 91 98

RELIRE

Diner avec "vue sur la "prison à vins" ©SandrineKauffer
Diner avec "vue sur la "prison à vins" ©SandrineKauffer









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 64

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires