Nicolas Pfirsch devient membre des Chefs d’Alsace


Le mardi 29 aout 2017, au restaurant Au Cerisier à Westhoffen se tenait une double distinction. Nicolas Pfirsch co-gérant et chef de cuisine s’est vu remettre la plaque des chefs d’Alsace par le président du Bas-Rhin des Chefs d’Alsace en présence de ses parrains ; Michel Husser et Sacha Bender. Le même jour, Yannick Weber et Nicolas Pfirsch ont également réceptionné la plaque des Maitres-Restaurateurs.


De G à D Yannick Weber, Jacques Eber, Michel Husser,  Nicolas Pfirsch et Sacha Bender
De G à D Yannick Weber, Jacques Eber, Michel Husser, Nicolas Pfirsch et Sacha Bender
Depuis décembre 2015, Nicolas Pfirsch et Yannick Weber ont ouvert leur restaurant, Au Cerisier (anciennement le MK de Marie Knoederer).

Les deux cuisiniers se sont rencontrés au Lion à Breuchwickersheim. Yannick Weber s’est formé à L’hostellerie des Châteaux à Ottrott, puis au Cygne à Gundershoffen du temps d’Annie et François Paul (2* Michelin), un détour au Mas de Pierre à St-Paul de Vence (aujourd’hui étoilé), puis il est de retour en Alsace passant par les Hortensias et le Potin à Barr, avant de prendre le poste de chef de cuisine au Lion à Breuchwickersheim, où Nicolas Pfirsch le seconde en cuisine.

Nicolas Pfirsch tient la plaque des Chefs d'Alsace, et Yannick Weber celle des Maitres-Restaurateurs. Les 2 plaques ont été remises le même jour par Jacques Eber
Nicolas Pfirsch tient la plaque des Chefs d'Alsace, et Yannick Weber celle des Maitres-Restaurateurs. Les 2 plaques ont été remises le même jour par Jacques Eber
Depuis, ils ne se quittent plus. Les liens d’amitié sont devenus familiaux (ils sont beaux-frères) puis créent leur affaire.

Quant, à Nicolas Pfirsch, intronisé chez les Chefs d’Alsace, il est passé par le Soleil à Eckbolsheim, Aux Portes du Kochersberg, Les Hortensias et le Lion.

Ensemble ils reprennent le MK, le rebaptisent du fruit emblématique du village «capitale alsacienne de la cerise » et s’engagent dans les confections de bons plats "maison" qui leur valent rapidement de décrocher le titre de Maitre-Restaurateur, remis par Jacques Eber.

Ils prônent un circuit de livraison le plus court possible, pour s'assurer des produits frais, un pain cuit sur place, dans leur propre four. Leur cuisine se veut jeune, dynamique affichée sur une carte des suggestions variant en fonction du marché. On se régale par exemple d'un foie gras servi avec son chutney cerise et brioche, un mi-cuit de saumon aux agrumes, un magret de canard jus du cerisier, d’un tartare de bœuf, d’un cordon "rouge", d’un croustillant d’agneau, mirabelles flambées glace au lait d’amande, ou une tartelette fraise-noisette.

Par Sandrine Kauffer

RESTAURANT AU CERISIER
8, rue Birris
67310 Westhoffen
09 50 62 96 37


carré de porcelet en croûte de racine de raifort.
carré de porcelet en croûte de racine de raifort.

magret de canard rôti jus réduit à la griotte.
magret de canard rôti jus réduit à la griotte.









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires