Mougins 2014 : capitale de la gastronomie


Le Festival International de la Gastronomie (FIG) vient d'achever sa 9ème édition par une belle séquence émotion autour des remises de prix du Concours du Meilleur Sommelier du Sud-Est, du concours amateurs et du trophée les étoiles de Mougins.

Le duo fort, présent les trois jours, était Christelle Brua/ Frederic Anton tous deux du Pré Catelan à Paris qui ont participé à des démonstrations, présentations, conférences, signatures dédicaces, séances photos, s'immergeant sympathiquement dans les ruelles de Mougins, accessibles aux amateurs et professionnels de la gastronomie.


Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Elle, marraine de l'édition 2014 et multi-titrée, lui triplement étoilé, MOF et star de la cuisine médiatisée ont régalé le public de la complicité.

Richard Galy, Le maire de Mougins a rappelé dans une courte biographie, les circonstances de leur rencontre professionnelle et le résultat aujourd'hui de leur complémentarité créative.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Parrain de l'édition 2009, Frédéric Anton était tout aussi émue de voir sa chef pâtissière le rejoindre au panthéon des chefs de la ville de Mougins, gravant dans le marbre son nom. Une rue Christelle Brua symbolise son engagement dans cette édition. Elle entre dans l'histoire de la gastronomie de ce village pittoresque et authentique perché entre mer et montagne.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
En 2011, Mougins reçoit le label "ville et métier d'art" au titre de la gastronomie, motivée par la fréquentation des stars, des artistes et du grand cuisinier Roger Vergé venu s'y installer en 1969.

Le chef triplement étoilé du Moulin de Mougins a transmis "sa cuisine du soleil" à de nombreux chefs qui aujourd'hui atteignent les sommets des guides.

Souvenez-vous en 1992, le village de Mougins réunissait 7 macarons au guide rouge, et devenait ainsi la commune la plus étoilée de France.


Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Cette exception vaut bien une consécration et en 2006, la première édition du festival "les étoiles de Mougins" est lancé en hommage à Roger Vergé. La suite vous la connaissez, en 2007, le succès du festival est confirmé avec l'Alsacien Christian Willer, en 2008, il est "internationalisé" avec Marc Veyrat, en 2009 il consacre un second chef Alsacien Emile Jung, une 2010 un grande dame Anne Sophie Pic, en 2011 sous la présidence d'Eric Frechon, la ville reçoit le label "ville et métiers d'art au titre de la gastronomie", en 2012, Frédéric Anton assoit la médiatisation et booste une fréquentation à 28000 visiteurs, en 2013, Gérald Passédat est l'ambassadeur de Marseille "sacrée capitale de la culture".

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
En 2014, la relève est doublement assurée par un tendre duo, Christelle Brua et Philippe Conticini qui, chacun ont marqué leur génération par leur création. Mais surtout, et c'est une première le sucré est à son apogée et les pâtissiers investissent l'espace Roger Vergé, Le théâtre des chefs, la cambuse, l'allée Valrhona, la fabrique givrée avec talent et passion.


Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Quelques indicateurs chiffrés s'affolent face au quantité : 300 citrons juste pour la démonstrations des 4 mousquetaires pâtissiers de relais desserts, qui ont redoublé s'ingéniosité en proposant des recettes acidulés autour de cet agrume plein de soleil, 120 kg de sucre ont été acheté, et 150 litres de crèmes utilisés.

Dire que les festivaliers ont été toqués de sucré ne serait pas une réalité, la partie salée a été mise en scène autour de cook-show et "battles" culinaires.


Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Des légumes de la méditerrannée, aux canards du partenaire Ernest Soulard, les cours de cuisine ont été pris d'assaut par les gourmets. Mais il fallait penser à s'inscrire pour bénéficier d'un cours de cuisine en comité restreint dans un cadre estival et vacancier.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
En effet, les ruelles pavées et sinueuses, le panorama à couper le souffle, la douceur de vivre méditerranéenne installe un "théâtre du goût" à ciel ouvert, abrité par quelques voilures aux lignes design et pures.

Des tentes gourmande s'enchainent, des odeurs, des couleurs, cette année des sucettes et macarons géants jalonnent le parcours des gourmands, leur indiquant si besoin, le chemin à emprunter pour rejoindre le paradis des papilles.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Au micro, l'animateur des trois journées, n'est autre que Christophe Devé, "LE" présentateur référent du salon du chocolat depuis ses origines. Alors la partie sucrée,... il s'y connait, mais pas seulement ! C'est la cuisine globalement qui stimule ce passionné de la gourmandise, qui anime son blog "canal gourmandise" depuis 4 ans.

Témoin privilégié des démonstrations techniques et de hautes volées, des battles culinaires de chefs, de présentation de produits, il goute et raconte au public la progression des recettes.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
L'affiche est belle et citer tous les chefs ne permettrait pas de narrer une ambiance, une complicité, une proximité avec tous ces chefs venus du monde entier.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Le final, un Ice bucket challenge en direct. Le nominé Frédéric Anton, à son tour, a relevé le défi. Tous les mobiles, caméras et appareils photos du secteur étaient braqués tels des projecteurs sur la performance éclaboussante, mais ô combien engageante dans la lutte contre la maladie de charcot et au soutien sans faille aux associations qui se mobilisent.

Les folles journées des 120 chefs en démonstrations ou ateliers, et les Toques Brûlées qui ont une nouvelle fois surpris par un show improvisé mettant en scène un filet de canard à la sauce soja et wasabi, un "gambero rosso" au vinaigre de fruit de la passion ou encore un tartare de courgette à la coriandre.


La journée des enfants des écoles ou 750 petits chefs en herbe tous toqués ont pu bénéficier d’ateliers orchestrés par Philippe Conticini, Christelle Brua, Vincent Thierry, Vincent Lucas et bien d’autres…et réaliser une tarte géante de plus de 120 mètres.


Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Le talent de Matthieu QUETGLAS, tout jeune sommelier de 21 ans, qui a remporté le Concours du Meilleur Sommelier du Sud-Est, organisé en collaboration avec l’Association des Sommeliers Nice Côte d’Azur Provence après seulement 3 mois de sommelerie.

Trois épreuves chronométrées ont ponctuées le chalenge : une analyse sensorielle de quatre vins, une mise en situation avec réception du client et un service de champagne.

Mougins 2014 : capitale de la gastronomie
Un public conquis, et 25 000 passionnés , avides de découvrir les nouvelles tendances qui ont fait le déplacement.

Ni sans “ailes” comme Air France , ni le temps incertain, ni les oiseaux d’acier retenus au sol, n’ont privé de dessert un festival en apothéose. Une explosion en bouche mais aussi dans les ruelles du village colorées pour l’occasion ! Salé ou sucré tous les chefs ont gouté au succés….et tous en redemandent…

Richard Galy, le maire de la ville a d'ores et déjà donné rendez-vous au festivaliers en 2015 pour célébrer le 10ème anniversaire des étoiles de Mougins.

Par Sandrine Kauffer









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires