Les armes de Philippe (Bohrer) par Gilles Pudlowski


Dans notre revue de presse cette semaine, Gilles Pudlowski publie dans le Point un article sur Philippe Bohrer, l'homme d'affaire, repreneur du restaurant "Aux Armes de Strasbourg"


LE CARNET GOURMAND DE GILLES PUDLOWSKI

" Philippe Bohrer, étoilé à Rouffach et propriétaire d'une quinzaine de tables entre Illzach et Strasbourg (le nouveau "Croco", c'est lui), a repris cette brasserie populaire avec ses fresques de Wagner, ses banquettes, son service prompt, redynamisant l'équipe et soignant les produits.

Le jeune Irénée Fischer, qui tient les fourneaux avec fermeté, régale son monde à coups de harengs marinés sauce rémoulade, tête de veau vinaigrette, onglet à l'échalote superbe et tendre boeuf gros sel servi avec pommes sautées. Les desserts (mousse au chocolat, kouglof glacé, crème caramel maison) sont à retomber en enfance.

Aux armes de Strasbourg (Zuem Stadtwappe), 9, place Gutenberg. 03.88.32.85.62.
Menus : 19,50, 28, 33€ "

Par Gilles Pudlowski

Publié le 04/12/2009 N°1941 Le Point

Philippe Bohrer en quelques Mots ( extrait du site )

Philippe Bohrer D.R.
Philippe Bohrer D.R.
Philippe Bohrer, un homme de goût et de terroir en phase avec l’esprit du Crocodile

Originaire de Colmar, Philippe Bohrer est un homme de goût et de terroir qui cultive au quotidien l’amour des produits nobles.

Il témoigne de son appétit de découvrir et d’apprendre à travers un parcours rythmé d’expériences exceptionnelles aux côtés des plus Grands Chefs de France.

Paul Bocuse, Bernard Loiseau et Jacques Lameloise ont été les maîtres qui l’ont initié à l’art culinaire et à ses subtilités.

Une halte de deux ans au Palais de l’Elysée en tant que cuisinier personnel des Présidents Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand lui confère une approche particulière.
Avide de conquête, il aime choisir les meilleurs ingrédients pour réaliser des recettes originales à la croisée de la tradition et de la modernité.

Une certaine idée de la cuisine : tradition et créativité

Fils de cette Alsace généreuse, Philippe Bohrer en est le reflet singulier, avec un petit "plus ".

Naturel et respectueux des traditions, il aime également la modernité et l’action. En mouvement comme notre époque, il cherche, invente et créée en conjuguant avec talent saveurs, tours de main, épices et modes de cuisson pour surprendre et régaler ses convives gourmets et gourmands.



Si son cœur est chargé de la richesse du passé, sa vision est tournée vers l’avenir.

Créateur dans l’âme, ce qu’il aime plus que tout, c’est revisiter les grands classiques et les sublimer en y ajoutant quelques soupçons d’audace et de modernité ; cela sans jamais en trahir l’âme.

Ses fumets hument bon le patrimoine, ses plats ont la couleur du soleil, ses textures chuchotent l’authenticité…

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici deux exemples de plats signés Philippe Bohrer :
Foie de Canard poêlé, Raviole ouverte et Rave rouge au Blanc de Céleri
Mignon de Veau aux herbes fraîches, Truffe noire, Cannelloni d'oignons à la sauge, Sauce Albuféra


Philippe Bohrer en quelques dates :

1961 : Naissance à Colmar.

1979 : Major de sa promotion à la sortie de l’Ecole Hôtelière de Guebwiller.

1979/1980 : Restaurant Paul BOCUSE à Collonges au Mont d’Or.

1980/1981 : Service militaire au Palais de l’Elysée. Cuisinier privé des Présidents de la République :
Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand.

1982 : Restaurant Jacques Lameloise à Chagny.

1983 : Restaurant Bernard Loiseau à Saulieu.

1984 : Ouverture du Restaurant "A La Ville de Lyon" à Rouffach.

1989 : Remarqué par Gilles Pudlowski et Marc De Champérard et classé parmi les 25 espoirs de la cuisine française.

1991 : Création du Restaurant "Philippe BOHRER" à Rouffach.
Découverte de l’Île Maurice : consultant en marketing et gastronomie du fameux "Domaines Les Pailles" à Port Louis.

1992 : 1ère étoile au Guide Michelin.

1995 : Etoile au Bottin Gourmand.

1996 : Création de l’EURL Epicure, société de conseil en gastronomie et développement.

2009 : Lancement du Vin "Philippe Bohrer" en collaboration avec la Cave Wolfberger.

2009 : Philippe Bohrer reprend le très réputé restaurant "Au Crocodile" à Strasbourg tenu jusqu’alors par Emile Jung (2 macarons Michelin). Il devient membre des Etoiles d'Alsace


Extrait du le site du crocodile


Julien Binz
contact@julienbinz.com
La Nouvelle salle du crocodile de Philippe Bohrer
La Nouvelle salle du crocodile de Philippe Bohrer









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires