Le restaurant S’Musauer Stuebel poursuit son évolution

Publi-reportage


Cela fait 6 ans que Christophe Fischer et Marco Heimlich se sont installés à la S’Musauer Stuebel, s’établissant une solide réputation gourmande dans un cadre enchanteur, véritable écrin aux confins de Strasbourg. C’est l’adresse confidentielle (nichée dans une impasse à Strasbourg-Neudorf) la plus connue et reconnue que ce soit pour son accueil, sa belle terrasse estivale qui vient d’être réaménagée, la décoration soignée signée Marco Heimlich, qui met en beauté des fleurs fraîches quotidiennement dans le restaurant, et la cuisine généreuse et bistronomique du chef Christophe Fischer, qui ne tarit pas d’éloge sur son bras droit derrière les fourneaux Christophe Helmstetter.
Chaque année, ils apportent davantage de confort à leur clientèle. 70.000€ viennent d’être investis.


Christophe Helmstetter et Marco Heimlich (sur le banc). Christophe Fischer (debout) ©SandrineKauffer
Christophe Helmstetter et Marco Heimlich (sur le banc). Christophe Fischer (debout) ©SandrineKauffer
En salle, toutes les tables sont parées de nappes blanches et de serviettes en tissu midi et soir et en terrasse. "Quand je vais au restaurant, j’aime bien le tissu alors nous voulions également offrir cette qualité de service à nos clients", s’exclame Christophe Fischer. "La salle paraît plus lumineuse", reconnaît Marco Heimlich, allumant les bougies dès leur arrivée.

"Les nappes et serviettes en tissu sont dressés midi et soir et également en terrasse et c’est une nouveauté", se réjouit-il. La salle intime, bercée par une douce luminosité, brille d’une nouvelle vaisselle, couverts et verrerie.

Nappes et serviettes en tissu en salle comme en terrasse ©SandrineKauffer
Nappes et serviettes en tissu en salle comme en terrasse ©SandrineKauffer
Décorateur doté d’une sensibilité raffinée, Marco Heimlich est également missionné pour créer des ambiances florales et décoratives chez d’autres restaurateurs de la région, à l’instar du Relais de la Poste, Umami, La Boulangerie Cassoret‎, La Boucherie Jean-Luc Hoffmann à Haguenau et le salon de coiffure Yannick Kraemer rue du jeu des enfants à Strasbourg. Objets chinés, détails charmants, sujets courtois sont disposés, exposés jusque sur les hauteurs du mobilier.

Marco Heimlich signe les arrangements floraux ©SandrineKauffer
Marco Heimlich signe les arrangements floraux ©SandrineKauffer
Passionné par l'Art floral, chaque jour il dépose des fleurs fraîches et vient de renforcer la terrasse de nouvelles plantes ; buis, hortensias, graminées ou des lauriers.


Un petit coin salon au coeur de la terrasse ©SandrineKauffer
Un petit coin salon au coeur de la terrasse ©SandrineKauffer
Dans cet écrin de verdure, bucolique et paysagé, la détente est de mise. "Nous avons l'impression d'être au cœur de la nature", commente Marco Heimlich. "Et pour apporter plus de douceur de vivre, respirer un air de vacances, au milieu des deux Oliviers, un petit coin salon a été installé au coeur de la terrasse.



La terrasse est encadrée "par la nature" ©SandrineKauffer
La terrasse est encadrée "par la nature" ©SandrineKauffer
Bancs garnis de coussins comme à la maison, pour déguster l'apéritif ou le café digestif en toute convivialité. "C’est un côté sud-chic qui nous plait", rajoute Christophe Fischer "On s’y sent bien surtout au déjeuner ombragé sous de larges parasols."

Le restaurant S’Musauer Stuebel poursuit son évolution
La grande nouveauté du début de l’année, c’est la mise en conformité des toilettes avec les nouvelles normes PMR. 30.000€ ont permis de métamorphoser ce que Christophe Fischer nommait "des W-C ultra-vintage". Vous ne serez pas punis d’aller au petit coin, mais agréablement surpris par le cachet, qui lui a été alloué. Les toilettes sont chics, avec des carreaux de ciment au sol, des boiseries murales dans des tonalités chromatiques en continuité avec le restaurant et le gîte à l’étage supérieur; blanc et gris anthracite. "Ce sont des sanitaires Haut de gamme", sourit le chef. "Ils ont complètement été réagencés, avec l’électricité refaite, l’allumage automatique, nous avions fermé 10 jours au mois de janvier pour réaliser ces travaux."

Le restaurant S’Musauer Stuebel poursuit son évolution
La cuisine se pare également de nouveau matériel "haut de gamme", précise Christophe Fischer. Une nouvelle plonge et un nouveau piano à induction (Schneider à Drusenheim) renforce l’équipement.

L’évolution de la maison à la "musau" se poursuit dans les assiettes avec des nouvelles recettes signées Christophe Helmstetter, le bras droit culinaire. En cuisine, deux "Christophe" travaillent en parfaite complémentarité, formant un trio de choc avec Marco Heimlich. Ils partagent la meme vision de l’avenir de la S’Musauer Stuebel.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©JulienBinz


S’Musauer Stuebel
11 Rue Murbach
67000 Strasbourg
03 88 39 39 98

Voir l'album photos en cliquant ICI

RELIRE

S’Musauer Stubel; Un souffle nouveau à la "Musau"

S’Musauer Stuebel : deux chefs en cuisine

cliquer sur le visuel pour voir l'album photos











1.Posté par wurtz adrienne le 22/05/2015 11:44

je fréquente ce charmant établissement depuis deux ans : aucun bémol, juste magnifique.


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires