Le meilleur de la Sardaigne Au Monteleone à Strasbourg


Toute la Sardaigne dans l'assiette. Ouvert depuis quatre mois, le restaurant Monteleone à Strasbourg (67) ne désemplit pas. En cuisine comme en salle, Massimo Solinas, le patron, conjugue son savoir-faire et son amour du produit avec une contagieuse bonne humeur.


L'équipe du Monteleone: Giuseppe, Thierry, Massimo et Melinda
L'équipe du Monteleone: Giuseppe, Thierry, Massimo et Melinda
« Monteleone Roccadoria, c'est là où est né mon père, Vittorio. C'est un petit village de 130 habitants construit au sommet de la montagne sur la plus belle île du monde. Car la Sardaigne est la plus belle île du monde. On est bien d'accord là-dessus, n'est-ce pas?» Impossible de contredire Massimo Solinas.

Du soleil dans la voix, du bonheur dans le sourire, une petite flamme dans les yeux et la magie opère. Sa cuisine lui ressemble : rieuse, goûteuse, charmeuse.
De temps en temps, un « O sole mio » résonne en salle. «Je pousse la chansonnette avec les clients que je connais bien», dit-il. «C'est ma passion, je joue du piano, de la guitare et j'ai toujours rêvé de devenir chanteur. »

Monteleone la salle
Monteleone la salle
Mais son père l'envoie en école d'hôtellerie. Et rapidement Massimo sort du lot. On lui propose de venir travailler à Sydney, mais l'affaire traîne, si bien que Massimo Solinas décide de tenter l'aventure à Paris. « Je pensais rester six mois en France et j'y suis depuis 11 ans. »

Il devient Chef au restaurant « Le Perron » situé dans le 7e arrondissement. Sa cuisine sarde attire les stars : Catherine Deneuve, Marcello Mastroianni, Monica Bellucci, Laetitia Casta, Umberto Eco. « C'était un tout petit restaurant avec une cuisine familiale faite à la minute ».

Massimo, le patron, est aux petits soins pour les clients avec humour et bonne humeur
Massimo, le patron, est aux petits soins pour les clients avec humour et bonne humeur
Quatre ans plus tard, Massimo décide de se mettre à son compte et ouvre le Monteleone en 2008 dans le 14e, avant de rencontrer Céline, sa future épouse alsacienne. Les racines familiales finissent par prendre le dessus et le couple décide de s'installer à Strasbourg.

Depuis le 6 janvier 2015 le Monteleone du Faubourg de Saverne à Strasbourg a ouvert ses portes. La cuisine est la même, mais Massimo a décidé de passer plus de temps en salle et de se rapprocher de la clientèle, car il a trouvé son binôme Thierry Pirat, qui tenait la pizzeria La Reginata à Olwisheim dans le Kochersberg.

Monteleone Tortino di mele sauce gianduia
Monteleone Tortino di mele sauce gianduia
« Je connais la cuisine sarde par cœur. Les clients sont très demandeurs de l'origine des produits, de leur traçabilité et bien sûr de la façon dont on les accommode», souligne le patron du restaurant Monteleone. La Sardaigne est une île riche en recettes de pâtes comme la fregola ou les mallorreddus qui n'ont plus de secret pour Massimo.

Ce dernier s'est aussi lancé dans la pizza. « A Paris, je n'en faisais pas. La base, c'est la farine, la mozzarella et la pâte. » Bien aidé en cuisine par Thierry Pirat et Giuseppe Buccheri, d'origine sicilienne, le Chef du Monteleone propose une carte de pizzas soignée, mais restreinte. Avec un petit faible pour celle à la saucisse fraîche et aux pommes de terre « comme on les fait chez nous dans la partie ouest de la Sardaigne »

Autres grands classiques : calamars farcis avec mélange de viande de bœuf et de riz blanc, lasagnes aux sardines et légumes, macaronis avec un ragout blanc de veau aux agrumes, spaghettis à l'andouille et charcuterie de Calabre pimentée, linguines sautés aux palourdes, onglet de bœuf très fin aux cèpes dressé avec des pics, osso bucco maison, seiches aux petits pois avec un pain typique de Sardaigne.

Brochette de tomates cerises et mozzarelline ciliegia
Brochette de tomates cerises et mozzarelline ciliegia
« On essaye de proposer une carte pas trop fournie pour bien travailler le produit et chaque jour nous avons des suggestions avec un accompagnement mets-vin », rappelle le patron du Monteleone.

La formule de midi, par exemple, s'affiche à 13,80€ (entrée +plat ou plat +dessert) et à 15,€ (entrée, plat, dessert). Et depuis quatre mois le bouche à oreille fonctionne à fond.

Au Monteleone, le pain est fait maison
Au Monteleone, le pain est fait maison
Après Giulia, 3 ans et demi qui apprend déjà les rudiments de la cuisine avec papa, une seconde petite fille est annoncée le mois prochain chez les Solinas. L'esprit de famille est la marque de fabrique du Monteleone. Du sourire de Melinda à la gouaille de Massimo, vous ne viendrez plus jamais par hasard dans ce restaurant qui fleure bon la Sardaigne et qui passe déjà pour devenir l'une des meilleures tables italiennes de Strasbourg.

Par Patrick Schwertz
Crédit photos ©Patrick Schwertz


Restaurant Monteleone
2bis rue du Faubourg de Saverne
67000 Strasbourg
03 88 35 79 05
Fermé le dimanche.
Salle de 50 couverts
www.monteleonestrasbourg.com









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires