Le Meilleur sommelier d’Europe désigné à Strasbourg


Lundi 22 Novembre au Palais de la musique et des congrès (PMC) de Strasbourg aura lieu la finale du concours du Meilleur Sommelier d’Europe. Rendez-vous à partir de 14 h à l’auditorium Schweitzer pour soutenir le Français David Biraud, chef sommelier du Crillon à Paris. C'est le Japonais Kogaï Kazuyoshi, président de l’Association de la sommellerie internationale, qui proclamera le nom du vainqueur vers 18 h.


Serge Dubs, Meilleur sommelier d’Europe en 1988 et meilleur sommelier du monde en 1989- Archives Vanessa Meyer Wirckel
Serge Dubs, Meilleur sommelier d’Europe en 1988 et meilleur sommelier du monde en 1989- Archives Vanessa Meyer Wirckel
L’organisation du concours du meilleur sommelier d’Europe mobilise, ce week-end, l’Association des sommeliers d’Alsace et le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace. Lundi, en public, au Palais de la musique et des congrès (PMC) de Strasbourg, se disputera la finale.

Lors du dernier concours en 2008, à Sofia, en Bulgarie, Éric Zwiebel, un Alsacien installé en Angleterre, s’était classé 3 e. Le concours avait été gagné par Isa Bal, pour la Turquie.

En 2010, l’épreuve de sélection propulsera un autre Français sur scène. Il s’agit de David Biraud, chef sommelier du Crillon à Paris. En avril dernier, au Chili, il avait remporté une belle 3 e place au championnat du monde. Éric Zwiebel sera son suppléant à Strasbourg.

Pour la finale strasbourgeoise, le public sera accueilli lundi, à partir de 14 h, à l’auditorium Schweitzer du PMC (entrée libre). Le Japonais Kogaï Kazuyoshi, président de l’Association de la sommellerie internationale, proclamera le nom du vainqueur vers 18 h.

Lors du dernier concours, à Sofia, la scène avait été transformée en salle de restaurant et les candidats devaient jouer chacun un rôle imposé, comme les acteurs d’une pièce de théâtre. Chaque finaliste devait servir trois tables. Une autre épreuve consistait à déguster des vins qu’il fallait identifier par l’observation et l’analyse de leurs arômes et de leurs saveurs. Les candidats devaient aussi identifier dix eaux-de-vie dont cinq étaient présentées dans des verres opaques.

Serge Dubs, vice-président continent européen de l’Association de la sommellerie internationale, et des sommeliers alsaciens accompagneront leurs pairs venus des différents pays dans leurs périples à travers la région. Ils découvriront les bateaux de Croisi-Europe au Port du Rhin à Strasbourg, déjeuneront autour de vins d’Alsace "sigillés " à la confrérie Saint-Etienne, au château de Kientzheim, dégusteront les vins proposés par des domaines viticoles et se rendront au Royal Palace de Kirrwiller."

Par Denis Ritzenthaler

Un article paru le 20 novembre dans le journal L'Alsace









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires