La Poule Noire d'Alsace: une nouvelle Sentinelle Slow Food


La Fondation Slow Food qui oeuvre pour la Biodiversité a lancé un nouvelle Sentinelle en France: la poule noire d'Alsace. La poule noire est la race avicole par excellence de cette région du Nord-Est de la France. Elle a la particularité de n'avoir jamais été croisée avec d’autres races asiatiques ou américaines.

 La Poule noire, également appelée Elsässer Hühn ou "la belle", a été abandonnée après la seconde guerre mondiale par l’introduction de races à productivité supérieure comme les anglo-américaines Sussex, Plymouth et New Hampshire.


La poule noire d'Alsace crédit photo La Ferme Schmitt
La poule noire d'Alsace crédit photo La Ferme Schmitt
Fière et élégante sous son plumage noir aux reflets bleu-vert, la poule noire d’Alsace est la race avicole par excellence de cette région du nord-est de la France, limitrophe avec l’Allemagne. Si les premières traces de cette gallinacée remontent à 1890, les deux guerres mondiales réduisirent fortement ses effectifs qui comptaient en 2009 moins de 300 têtes.

Également appelée Elsässer Hühn ou plus affectueusement "la belle", elle est caractérisée par un corps dodu et cylindrique, une crête perlée ou frisée, des oreillons blancs en forme d’amande, des caroncules rouge écarlate et une queue large, en éventail pour les femelles et en faucille pour les mâles. Au contraire d’autres, la poule noire n’a jamais été croisée avec d’autres races asiatiques ou américaines.

À l’âge adulte, un mâle pèse entre 2 et 3 kilos, une femelle entre 2 et 2,5 kilos. Robuste et amatrice de grands espaces, elle doit être élevée en extérieur et il est courant de la voir perchée sur les arbres pour la nuit. La base de son alimentation réside dans le pâturage des enclos extérieurs et ne peut être complétée que de céréales et de soja produits à la ferme ou achetés à des revendeurs qui n’utilisent pas d’OGM. Les poussins sont élevés en poussinières avant d’être introduits dans les structures d’élevage classiques, à partir desquels ils ont l’accès libre aux enclos extérieurs. Les volatiles sont abattus à 24 semaines minimum, soit 12 semaines plus tard que les poulets fermiers et 18 de plus que les poulets élevés industriellement.

En 2009 la poule noire avait atteint moins de 300 têtes et c'était seulement grâce à l'engagement des petits éleveurs amateurs et professionnels passionnés, décidés à sauvegarder le patrimoine culturel et gastronomique local, que la poule noire a évité l'extinction.

 Amateurs et professionnels se sont réunis en 2009 au sein de l’AERPA (Association des Éleveurs de Race Poule d’Alsace, qui réunit Gilbert Schmitt de Bischoffsheim, William Girard de Grendelbruch, Francis Humann de Ernolsheim s/ Bruche, Georges Kuntz de Dachstein, Pierre Sorg de Gunstett, Hubert Spraul de Gerstheim et Nicolas Lechner de Pfettisheim) et grâce à l’aide du centre de sélection de Béchanne, ils sont parvenus en 2014 à reconstituer un cheptel de 3000 têtes dans le plus pur respect du standard de la race.



Nicolas Stamm parrain de la poule noire d'Alsace
Nicolas Stamm parrain de la poule noire d'Alsace
Nicolas Stamm chef 2* Michelin du restaurant La fourchette des Ducs à Obernai et membre des Grandes Tables du Monde, est le parrain de l'opération. Il l’intègre régulièrement à sa carte.

 "Nous soutenons la réintroduction de la poule d'Alsace parce que cette race ancienne oubliée, fait partie de notre du patrimoine alsacien."

On rappelle également qu'en 2012, la Poule Noire d'Alsace était l'ingrédient principal d'un concours de cuisine organisé par Olivier Nasti, Meilleur Ouvrier de France sur le salon Festivitas ( relire)

"La poule noire est élevée en plein air, elle a la particularité d’avoir une chair très ferme", précise Hubert Maetz chef étoilé du Rosenmeer à Rosheim et président de l’association les Étoiles d’Alsace.

La poule noire d'Alsace crédit photo La Ferme Schmitt
La poule noire d'Alsace crédit photo La Ferme Schmitt
Mais, les éleveurs de la poule noire d’Alsace doivent aujourd’hui affronter deux problèmes importants: le manque de structures adaptées à l’élevage non industriel des poules et un nombre d’éleveurs trop restreint, y compris à cause du manque de rentabilité et de perspectives d’avenir de cette filière.



L’un des objectifs de la Sentinelle Slow Food est de renforcer le réseau des producteurs, en aidant l’association dans la recherche de nouveaux membres qui permettraient de consolider les liens déjà partiellement existants avec des chefs de la région, intéressés par l’utilisation de la poule noire d’Alsace dans leur menu.

Slow Food rassemble plus d’un million d’individus passionnés et dédiés à l’alimentation bonne, propre et juste : simples amateurs, chefs, jeunes, activistes, exploitants, pêcheurs, experts et universitaires en plus de 158 pays.

Le réseau compte 100 000 membres Slow Food rattachés à 1500 antennes locales du monde entier (appelées Conviviums) qui contribuent au mouvement grâce à leurs adhésions, mais aussi aux événements et campagnes qu’elles organisent sans oublier les 2000 communautés de la nourriture Terra Madre qui produisent, à petite échelle et de manière durable, des aliments de qualité.

Si vous souhaitez rejoindre Slow Food ou obtenir plus de renseignements

www.schnaeckele.com
schnackala68.free.fr
www.slowfood.com

RELIRE


En 2013, voir le reportage d'Alsace 20 parti à la rencontre de 3 Alsaciens qui tentent de sauver cette race ancienne de poule d'Alsace. Hubert Sprohl, vice-président de l'Association des Eleveurs de Race Poule d'Alsace, Gilbert Schmitt, président de l'association et Michel Schertzinger, propriétaire de la ferme-auberge Sondernach Ried ont tous les trois la fervente volonté de redonner vie à cette race de poule trop longtemps oubliée.

Cliquer sur le visuel pour voir la vidéo











1.Posté par BROGGINI le 11/08/2015 10:11

La poule noire d'Alsace est un patrimoine qu'il faut préserver et surtout développer sans croisement, tout comme la vache de race vosgienne à robe blanche tachetée de noir !


A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 63

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires