La Grangelière : Un duo gagnant


Notre partenaire le magazine mensuel de chasse et de nature, "La Chasse en Alsace" N°110, juin 2012 a publié un article sur La Grangelière à Eguisheim chez Fanny et Christophe Cavelier.

Une nouvelle étape gourmande nous mène à Eguisheim, berceau du vignoble alsacien. C’est au coin d’une rue traversante et d’une étroite ruelle pavée, grimpant le long de petites maisons mitoyennes au charme millénaire, que prend place le restaurant La Grangelière. Installé dans une ancienne grange rénovée en maison alsacienne, l’établissement est tenu par le couple Fanny et Christophe Cavelier. Cuisine de terroir ou créative, c’est l’une des bonnes surprises de l’année 2012.


Fanny et Christophe Cavelier  ©Boris Selke
Fanny et Christophe Cavelier ©Boris Selke
Au pays de la tradition, la décoration de La Grangelière est pour le moins originale. Petit clin d’œil à l’ancienne grange qui occupait les lieux, le coq et la poule s’affichent sur les murs. Les nappes à carreaux bleus et blancs échappent aux canons d’un ancien winstub mais le cadre reste chaleureux et rustique. Sur deux niveaux, les trois salles offrent une capacité d’une cinquantaine de couverts. La terrasse, d’une dizaine de places, offre une vue sur le vignoble. Après plusieurs années passées au restaurant étoilé Le Valet de Cœur à Ribeauvillé, lui comme chef et elle comme directrice de l’hôtel, Fanny et Christophe Cavelier avaient envie d’ouvrir leur propre adresse et de proposer une cuisine plus simple, "au goût du jour".

La Grangelière : Un duo gagnant
"Le fait d’être étoilé vous pousse sans cesse à investir et vous met une pression inutile", explique Fanny. Mais à peine plus d’un an après avoir repris La Grangelière, les voilà déjà reconnus par le Michelin qui vient de les gratifier d’un Bib Gourmand, une distinction venant récompenser un repas soigné à prix modéré. Il faut dire qu’avant de rejoindre le Valet de Cœur, le chef était déjà passé par plusieurs restaurants étoilés, entre autres chez Paul Bocuse à Collonges au Mont d’Or ou, plus proche, à l’Hostellerie de la Chenaudière, à Colroy-la-Roche.

Quant à Fanny, après un bac littéraire, elle était repartie de zéro pour se consacrer à la cuisine, avec un joli parcours, notamment auprès de Philippe Gaertner à Ammerschwhir. C’est déjà en tant qu’apprentie, au Valet de Cœur, qu’elle avait rencontré celui qui deviendrait sa moitié.

La Grangelière : Un duo gagnant
La carte est à l’image du couple, une mélodie composée en duo. Pour plaire à la clientèle de passage qui souhaite goûter à la tradition locale, elle est volontairement scindée en deux parties. Coté tradition, on trouve les joues de porc braisées au Pinot noir et ses spaetzle ou, parmi les entrées, la terrine de fois gras de canard et son confit de choucroute qui, à la manière d’un condiment, ajoute une touche de fraîcheur et de parfum.

Côté inspiration, le magret de canard aux noisettes caramélisées ou l’Omble de Chevalier et ses asperges à la pointe craquante, accompagnée de sa sauce hollandaise à l’ail des ours, viendront surprendre vos papilles.

Voir la recette du Le bœuf en deux façons en cliquant sur la photo
Voir la recette du Le bœuf en deux façons en cliquant sur la photo
Par amour des bonnes choses, la carte et les suggestions du jour font place aux produits bio, locaux et de saison. Les viandes viennent en partie de l’élevage de la Ferme Durr à Boofzheim, les légumes du marché de Kaysersberg et les asperges de Sigolsheim. Le gibier local n’est pas en reste et s’invite au menu au gré des arrivages. On pourra goûter aux grands classiques, comme la terrine de sanglier ou le civet, ou encore un délicieux filet de chevreuil en roulade de chou vert.

Petits gourmets
En véritables petits gourmets, les enfants pourront choisir une entrée, un plat et un dessert dans la carte des adultes, le tout pour 16 euros. Parmi les desserts, les plus gourmands se laisseront tenter par l'assiette de la Grangelière, une sélection de quatre petites douceurs, parmi lesquelles la tarte au fromage blanc, la crème brûlée à la fleur d’oranger ou le sorbet à la griotte.

La Grangelière : Un duo gagnant
Avec une centaine de références, dont la moitié de vins d’Alsace, la carte des vins fait bien évidemment honneur au vignoble d’Eguisheim. Une choucroute aux poissons s'accommodera à merveille d’un Riesling Les Écaillers du domaine Léon Beyer et le gibier d’un verre de Pinot noir élevé en barrique, de la maison Bruno Sorg.

Guillaume Lahaye
Crédit photos ©Boris Selke


Restaurant La Grangelière
59, rue du Rempart Sud
68420 Éguisheim
Tél. : 03 89 23 00 30
www.lagrangeliere.fr

Fermé le dimanche soir, les mercredis et jeudis toute la journée en basse saison.
Menu Terroir à 28 euros, menu Gourmand à 36 euros et menu Dégustation à 49 euros.
Menus enfants à partir de 6 euros.

Retrouvez également cet article dans le magazine " La Chasse en Alsace" N°110, juin 2012), partenaire du Journal de Julien Binz

RELIRE

Recette : Le bœuf en deux façons par Christophe Cavelier en cliquant ICI

La Grangelière, nouveau BIB gourmand 2012 en cliquant ICI

Fanny & Christophe CAVELIER ont repris "La Grangelière" en cliquant ICI









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires