L'Auberge du Parc Carola de Michaela Peters


Dans notre revue de presse, cette semaine, nous retrouvons dans notre quotidien régional, Michaela Peters, qui a quitté le rendez-vous de chasse à Colmar pour ouvrir, avec Laurent Pellegrini, l'Auberge du Parc à Ribeauvillé.
J'ai partagé les fourneaux avec la seule femme chef étoilée de la région à l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern.
Focus sur son parcours et nous lui adressons nos voeux de réussite dans cette nouvelle aventure gastronomique.


Michalea Peters et Laurent Pellegrini. Photo DNA-Julien Kauffmann.
Michalea Peters et Laurent Pellegrini. Photo DNA-Julien Kauffmann.
" Ils sont enfin chez eux. Dans leur maison. Michaela Peters et son ami Laurent Pellegrini ont repris les anciens Catalpas des Schib, à Ribeauvillé, qu'ils ont sobrement rebaptisé l'Auberge du Parc.

A la pression de l'étoile, tenue sept années durant sans faillir au Rendez-Vous de Chasse de Colmar, s'est aujourd'hui substituée une autre pression, celle de la réussite d'un projet beaucoup plus personnel, familial même. Puisque c'est en compagnie du papa de ses enfants, Laurent Pellegrini, que Michaela Peters s'est lancée dans cette nouvelle aventure, à Ribeauvillé.

C'est désormais à l'ombre des catalpas du parc de la ville, juste à côté de l'ancienne piscine Carola que se donne à voir et à goûter la cuisine fraîche et légère, concise et précise sur le mode " semi-gastro" de Michaela.

L'Auberge du Parc Carola de Michaela Peters
La carte joue ici, dans cette charmante guinguette, et sur son agréable terrasse, les consonances transalpines (l'omble chevalier d'Orbey, spaghetti de courgettes, coulis de tomates grappes) ou ibériques (cordon bleu de lotte au jambon serrano et manchego) sur le mode moderne. Ces influences méditerranéennes sans exclusive ne bornent d'aucune manière l'inspiration de ce " Kuchenmeister " saute-frontière, originaire de Munster en Westphalie, qui ne rechigne pas à utiliser le wok et revendique son inclination pour les assaisonnements à l'asiate (émincé de magret de canard sauté au wok, légumes croquants, sauce au piment par exemple).

Michaela propose ici une cuisine sapide, rafraîchissante (les gambas grillées sur une salade de choux blanc croquante, tuile de sésame noire particulièrement bienvenue par de fortes chaleurs), et spontanée sans fioritures inutiles, ce n'est pas son style.

Ancien chef de partie de Marc Haeberlin, passée chez Gaertner à Ammerschwihr pour parfaire sa connaissance de la " mythologie alsacienne ", cette jeune femme de tempérament, semble avoir trouvé ici, à l'ombre des catalpas, son petit coin de paradis".

Pascale Remy

Un article paru dans les Dernières nouvelles d'Alsace

Auberge du Parc
48 route de Bergheim à Ribeauvillé,
03 89 86 05 75.
Fermé le mardi soir et mercredi.
Déjeuner affaire à 16,50 ou 19,50 €.
Menus : 25, 42, 55 €.









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 11

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires