L'Alsacien Xavier Koenig participe à la saison Top CHEF 2015


Lundi 26 janvier 2015, la sixième saison de Top Chef, le concours culinaire professionnel diffusé par M6, a redémarré.

Pour cette nouvelle saison, du sang neuf à la table du jury puisque Philippe Etchebest, Michel Sarran et Hélène Darroze rejoignent Jean-François Piège.
Mais la grande nouvelle et la fierté des Chefs d’Alsace, c’est la sélection de Xavier Koenig de l'Auberge Saint Laurent à Sierentz (68), chez Laurent Arbeit 1* Michelin. Entretien réalisé par Moana Blum.


L'Alsacien Xavier Koenig participe à la saison Top CHEF 2015
Entretien avec Xavier Koenig publié le 24 janvier 2015 sur Chefs d'Alsace.

Chefs d’Alsace : Xavier, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

XK : Je m’appelle Xavier, j’ai 19 ans et je suis originaire de Thann. La cuisine a toujours été une passion pour moi, une évidence. Tout petit, j’étais en cuisine avec ma mère pour observer ce qu’elle faisait. J’ai également d’autres passions, comme la pêche et la marche en forêt, cela me permet de me ressourcer entre chaque concours.

Chefs d’Alsace : Pourquoi avoir choisi le monde de la cuisine ? Quel a été votre parcours ?

XK : J’ai choisi la cuisine car c’est ma passion depuis toujours. J’ai démarré mon apprentissage en CAP à l’Hôtel de France de Thann où j’ai pu réaliser la sélection MAF régional. Ensuite, j’ai rejoint le Chambard à Kaysersberg, aux côtés d’Olivier Nasti pour parfaire ma formation. Là-bas, j’ai passé mon BP puis remporté la finale nationale du Meilleur Apprenti de France en cuisine. J’ai également été sélectionné pour la finale nationale des Olympiades des Métiers à Strasbourg.

Xavier Koenig (MAF) et Olivier Nasti (MOF) dans la cuisine du Chambard ©SandrineKauffer
Xavier Koenig (MAF) et Olivier Nasti (MOF) dans la cuisine du Chambard ©SandrineKauffer
Chefs d’Alsace : Actuellement, dans quel établissement travaillez-vous ? Quel poste occupez-vous en cuisine ?

XK : Actuellement je travaille à l’Auberge Saint-Laurent (Sierentz) où je tiens le poste de commis au garde-manger avec un apprenti.

Chefs d’Alsace : De quelle manière « Top Chef » est venu à vous ?

XK : Top Chef est venu vers moi grâce à l’émission « Objectif Top Chef » que j’ai remporté.

Chefs d’Alsace : Qu’est ce que la période « Objectif Top Chef » vous a apporté ?

XK : Cette période a été très enrichissante. Elle m’a permis de rompre avec ma timidité et de m’ouvrir, j’ai également beaucoup appris sur moi, ma rapidité de travail et mes limites…

Chefs d’Alsace : Appréhendez-vous l’aventure « Top Chef » à venir ?

XK : Oui, j’appréhende un peu cette nouvelle aventure car je vais me retrouver face à des professionnels expérimentés "qui en ont sous la pédale" alors que moi je ne suis qu’un jeune qui débute ! rires

Finale Olympiades des Métiers Xavier Koenig en cuisine ©SandrineKauffer
Finale Olympiades des Métiers Xavier Koenig en cuisine ©SandrineKauffer
Chefs d’Alsace : Imaginons (nous vous le souhaitons !), vous remportez Top Chef ! Et après ? Avez-vous déjà une idée de ce que vous feriez ensuite ?

XK : Si par chance, je devais remporter Top Chef, je continuerai à avancer et à me former. 19 ans, c’est un peu jeune pour se mettre a son compte… Je vais surtout continuer à me dépasser et faire des concours, afin de progresser un maximum et pourquoi pas … voyager !

Chefs d’Alsace : Quelles sont vos forces pour gagner ?

XK : Mes forces pour gagner sont sûrement ma rapidité de travail. Et puis l’avantage d’être passé par la case « Objectif Top Chef » c’est que j’ai maintenant l’habitude des caméras … Sinon, j’ai un mental d’acier et je pense que cela me permettra également d’avancer !

Chefs d’Alsace : Quelles sont vos faiblesses ?

XK : Mes faiblesses sont sûrement mon manque d’expérience et mon jeune âge …cela pourrait être une lacune dans Top Chef. Après je suis quelqu’un d’assez sanguin, ce qui me joue parfois de mauvais tours … mais je travaille sur moi ! rires

Chefs d’Alsace : Votre âge est selon vos une force ? une faiblesse ?

XK : Mon âge est à la fois une force et une faiblesse… une force car je suis jeune, donc « plus en forme », plus réactif et créatif, mais l’âge est aussi un défaut car j’ai moins d’expérience que d’autres candidats plus expérimentés, moins d’années de travail derrière moi et ça me fait un peu peur…

Propos recueillis par Moana Blum

Un entretien publié sur le site www.chefs-alsace.fr

RELIRE


la famille Arbeit entoure Laurent nommé chef de l'année par Gilles Pudlowski
la famille Arbeit entoure Laurent nommé chef de l'année par Gilles Pudlowski









A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 55

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires