L'Aigle d'Or à Osthouse : le charme discret de la cuisine bourgeoise


Une belle bâtisse alsacienne, un cadre décoré avec soin, une cuisine bourgeoise raffinée, le restaurant A l'Aigle d'Or à Osthouse (67) est une adresse authentique, mais aussi familiale. Car la saga des Hellmann promet des lendemains à faire chanter les papilles.

« Voilà 26 ans que je suis revenu à la maison ». Jean Philippe Hellmann, 47 ans, est passé par de belles adresses: l'Auberge de l'Ill à Illhauesern, chez Yves Thuriès à Cordes-sur-Ciel, le Cerf à Marlenheim auprès de Michel Husser et la Tour d'Argent à Paris. « J'aurais peut-être dû partir encore. Mais il y avait beaucoup de travail, car le restaurant ne désemplissait pas. Il fallait assurer en cuisine, mais aussi soulager ma grand-mère et les dames du village qui travaillaient avec elle. »


Jean Philippe Hellmann à L'Aigle d'Or à Osthouse
Jean Philippe Hellmann à L'Aigle d'Or à Osthouse
Pendant la période d'après-guerre, la commune d'Osthouse bat au cœur de l'Aigle d'Or. «Les réunions de pompiers, les représentations de théâtre, les mariages, tout se passait chez nous », témoigne Marie-Rose, la maman de Jean-Philippe qui donnait aussi un coup de main aux fourneaux. C'est elle au début des années 70 qui fait le tour des autocaristes pour que les touristes viennent déguster le pot au feu et la tarte flambée, les spécialités de l'établissement.

Aujourd'hui, Jean-Philippe Hellmann a apporté sa touche gastronomique. Et si l'assiette est irréprochable, on vient aussi pour l'authenticité, la convivialité et la fidélité de l'ambiance familiale, véritable ADN de L'Aigle d'Or. Marie-Rose est un peu l'intendante, son mari Jules continue de s'occuper de la carte des vins, Jean-Philippe titille les papilles et Brigitte, son épouse, est aux petits oignons pour la clientèle en gérant le service en salle de main de maître.

Et la saga des Hellmann réserve encore de belles surprises gourmandes, puisque les deux enfants, Pierre (22 ans) et Anna (20 ans) ont emprunté la même filière que papa. « Après un bac général, ils ont décidé de choisir cette voie. Pierre travaille en ce moment à l'Auberge de l'Ill et Anna suit le même cursus que son frère. Quand ils sont là, on travaille tous ensemble en cuisine. »

Du poisson de rivière aux crustacés, en passant par l'incontournable pot au feu de poissons servi en entrée le week-end (à partir du vendredi soir) avant une variation gourmande autour de la pintade aux champignons des bois, le Chef de l'Aigle d'Or aime tout cuisiner. «Des produits frais, un savoir-faire, de l'inventivité et du goût, voilà le secret. »

Une cuisine qu'il adapte à tous les goûts et à tous les budgets avec un menu du jour à 9€ (entrée + plat), une carte winstub et une offre gastronomique, où l'on retrouve du saumon soufflé à la façon Paul Haeberlin, des ravioles de langoustine, du filet de St-Pierre rôti « tel quel » à l'huile d'olive, du pojarski de pigeon au Foie d'oie, de la noisette de chevreuil ou du lièvre à la Royale, selon la saison.

Cliquer sur le visuel pour voir la recette du pigeon "façon Paul Haeberlin"
Cliquer sur le visuel pour voir la recette du pigeon "façon Paul Haeberlin"
Le restaurant d'Osthouse s'appuie sur une belle clientèle d'habitués avec des rendez-vous indémodables (Noël, Nouvel An, Pâques, Fête des Mères) et des dimanches midi à plus de 80 couverts profitant de ses salons particuliers pouvant accueillir de 8 à 60 personnes. Et parmi les clients figurent aussi ceux de l'hôtel « A la Ferme » situé quelques rues plus loin et que la famille Hellmann a ouvert en 2000. Doté d'une magnifique terrasse avec 15 chambres bien équipées, cet hôtel de charme dont l'acte de naissance est une ancienne ferme du XVIIIe siècle conjugue tradition et modernité.

Maître restaurateur, membre du Club Prosper Montagné, Jean-Philippe Hellmann a souvent été suivi par le Guide Michelin, toujours bien noté, mais jamais récompensé. « On essaye de bien faire ce que l'on sait faire », dit-il. Mais quand les trois Chefs de la famille Hellmann seront réunis au piano, peut-être que la cuisine bourgeoise raffinée de l'Aigle d'Or aura cette fois la tête dans les étoiles.

Jean Philippe Hellmann vient d'être intronisé chez les Maitres Cuisiniers de France en mars 2016, au Royal Palace à Kirrwiller.

Par Patrick Schwertz
Crédit photos © Patrick Schwertz


A l'Aigle d'Or
14, rue de Gerstheim, Osthouse
03 88 98 06 82
Fermé lundi et mardi

Hôtel A la Ferme
10, rue du Château, Osthouse
03 90 29 92 50
www.hotelalaferme.com










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 54

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires