Julien Binz chef de cuisine quitte le Rendez-vous de Chasse à Colmar


Le 31 décembre 2014, Julien Binz chef étoilé Michelin, 3 Toques au Gault Millau et Maître Cuisinier de France a effectué son dernier service au restaurant gastronomique Le rendez-vous de chasse, au Grand Hôtel Bristol à Colmar (68).

En juillet 2014, l’établissement Le Grand Hôtel Bristol, (Hôtel 4* 92 chambres, une brasserie 100 couverts et d’un restaurant gastronomique de 50 places) appartenant depuis 40 ans à Richard Riehm, a été vendu à Jean-Pascal Scharf. De nouveaux objectifs sont annoncés par la direction.


Julien Binz ©AlexandreMartin
Julien Binz ©AlexandreMartin
Progressivement, la stratégie de commercialisation pour la partie restauration se met en place, différenciée, de celle initiée par Richard Riehm. provoquant le départ de Julien Binz.

"C’est avec regret et une vive émotion que je quitte cette belle maison", reconnaît Julien Binz. "Je remercie Monsieur Riehm pour sa confiance et d’avoir mis tout en œuvre pour que nous puissions regagner l’étoile Michelin en 2012. Un grand merci également à toute la brigade de cuisine et de salle du Rendez-vous de Chasse pour leur implication. Je leur souhaite une belle continuation".

Aujourd’hui, Julien Binz, par ailleurs consultant pour le webjournal gastronomique éponyme www.julienbinz.com, recherche un restaurant pour s’installer ou une belle place de chef. "Le plus important", souligne-t-il, "est de pouvoir continuer à faire ma cuisine, celle que j’aime, qui m’inspire, celle qui m’a permis d’être distingué dans les guides. C’est en Alsace que je souhaite poursuivre cette passionnante aventure gastronomique", conclut-il.

Mme et M. Riehm, J-M Dirwimmer et J. Binz présentent le nouveau guide Michelin 2012. ©SandrineKauffer
Mme et M. Riehm, J-M Dirwimmer et J. Binz présentent le nouveau guide Michelin 2012. ©SandrineKauffer
Élu " Jeune talent Alsace 2006 et Espoir en 2013 " par le guide Gault et Millau, ce chef de 42 ans se distingue par son parcours auprès de chefs renommés en débutant chez Didier Oudill, Pain Adour et Fantaisie à Grenade-sur-Adour et chez Philippe Gaertner Aux Armes de France à Ammerschwihr (68). Puis, il a contribué à l'obtention de la troisième étoile au guide Michelin chez Antoine Westermann au Buerehiesel à Strasbourg (de 1991 à 1995) et a secondé Marc Haeberlin à l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern (de 1995 à 2000). Ses expériences de chef de cuisine à l’auberge d’Artzenheim (2000 à 2006) et au Château d’Isenbourg (2007-2009) lui ont donné l’envie de révéler sa signature culinaire.

31 décembre 2014, dernier service au Rendez-vous de Chasse à Colmar
31 décembre 2014, dernier service au Rendez-vous de Chasse à Colmar
C’est en mai 2010 qu’il rejoint M. Riehm au Rendez-Vous de Chasse, Hôtel Bristol à Colmar. Le guide rouge sanctionne l’arrivée du nouveau chef par le retrait de l’étoile Michelin. Mettant tout en œuvre avec sa brigade, il reconquiert le macaron le 27 février 2012, soit une année seulement après la perte de celle-ci. En 2013, il est intronisé dans l'association des Maîtres Cuisiniers de France. En 2014, il obtient une troisième Toque au Gault Millau.


Par Sandrine Kauffer

RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 64

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires