Julie Andrieu : marraine de "TOUS AU RESTAURANT" en 2015


Comme chaque année le mois de septembre fait la part belle à la gastronomie avec la fête nationale qui met en place de nombreuses animations partout dans la région Alsace, le grand rendez-vous de la place Broglie le samedi 26 septembre 2015, ou la semaine du Terroir organisé par les chefs d’Alsace et Alsace qualité. Pour sa 6ème année consécutive l’opération TOUS AU RESTAURANT et sa formule « votre invité est notre invité » va prolonger l’expérience gastronomique une quinzaine de jours du 21 septembre au 04 octobre 2015 et présente sa marraine Julie Andrieu. Présent à Paris lors du lancement officiel, Nicolas Stamm et Thierry Schwartz témoignent.


Alain Ducasse, initiateur de l'opération
Alain Ducasse, initiateur de l'opération
"Tous au Restaurant permet de partager, d'accueillir les clients au meilleur prix pour qu'ils passent un bon moment et qu'ils aient l'envie de revenir chez nous", souligne 
Alain Ducasse, initiateur de l’événement. Il s'agit d'ouvrir les portes et de montrer que nos lieux ne sont pas réservés à une élite, mais qu’ils sont accessibles à tous. » ,

« Aller au restaurant est une expérience de découverte, créative et artistique », s’exclame la marraine Julie Andrieu « En faciliter l’accès est une belle idée. Aussi, lorsqu’on m’a proposé d’être marraine, je ne pouvais qu’accepter. Je suis réellement séduite par cet événement qui facilite l’accès à la richesse de notre patrimoine culinaire. De plus, il aide les restaurateurs à vivre de leur métier. C’est essentiel ! Dans certaines régions, la restauration est menacée, voire sinistrée.



Julie Andries est la marraine de tous au restaurant
Julie Andries est la marraine de tous au restaurant
« En tant que chef étoilé, je trouve la démarche d'accessibilité au plus grand nombre importante », reconnait Nicolas Stamm, chef de la Fourchette des Ducs, 2* Michelin à Obernai (67). « Pour moi, ce n'est pas une démarche commerciale. On n'a pas besoin de Tous au Restaurant pour remplir nos tables à l'année. Ce que je veux, c'est informer le grand public. C'est plus un moyen de démocratiser la gastronomie. Il s'agit de montrer qu'un grand restaurant, ce n'est pas que la cuisine : ce sont aussi des petits producteurs, des métiers - comme le service -, des hommes qui essaient au quotidien de transmettre quelque chose. Cela permet aussi de montrer qu'il y a un savoir-faire dans nos maisons qui n'est pas délocalisable. »

"Pendant 15 jours, nous avons mis une centaine de couverts disponibles pour l'opération TOUS AU RESTAURANT", explique Serge Schaal. "Nous proposons notre menu dégustation Libre Emotion vendu à 150€ avec nos plats signatures et bien sur, ce tarif devient alors 150€/pour deux personnes"

Serge Schaal, Alain Ducasse, Julie Andrieu, Thierry Schwartz et Nicolas Stamm
Serge Schaal, Alain Ducasse, Julie Andrieu, Thierry Schwartz et Nicolas Stamm
Les quelques mille restaurateurs qui s’associent à «Tous au Restaurant» font avant tout un acte généreux : ils disent en substance à leurs hôtes : « votre invité sera le nôtre », et leur donne ainsi l’occasion de faire connaissance avec un univers trop souvent fantasmé et le démocratise

"Excepté le samedi, je mets toutes les tables du restaurant (35 couverts) pendant 15 jours pour l'opération TOUS AU RESTAURANT" annonce Thierry Schwartz, chef du Bistro des Saveurs à Obernai. Je réalise un menu spécial avec des plats signatures avec la tartelette de légumes, le mais bio et oseille, l'oeuf dans l'oeuf aux cèpes, la lotte au vin jaune/céréales et truffes". Ce menu est proposé à 85€/ pour deux personnes qui peuvent additionner un forfait avec des vins associés à 22€".

Du 21 septembre au 04 octobre, deux fois plus de chance de pouvoir goûter à l’excellence, de déguster la cuisine de magnifiques tables étoilées, de bistrots contemporains, de jeunes chefs talentueux ou encore de brasseries animées.

Tous au Restaurant mode d’emploi « Votre invité est notre invité »
Toute la gastronomie est à l’honneur, les chefs ont pensé un menu spécial«Votre invité est notre invité»,
Le restaurateur compose un menu spécial et en fixe le prix. Pour un menu acheté, celui de l’accompagnant est gratuit et identique. Chaque restaurateur est maître de sa prestation, de ses prix et du nombre de tables qu’il met à disposition pendant la quinzaine de Tous au Restaurant.

Par Sandrine Kauffer
Crédit photos ©SandrineKauffer


www.tousaurestaurant.com











A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 53

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires