Jean-Paul Bostoen préside la finale de sélection du Taittinger


Jean-Paul Bostoen préside la finale de sélection France du prix culinaire international Taittinger qui fête son cinquantième anniversaire. Jean-Paul Bostoen Meilleur Ouvrier de France 2011, officiant à l’auberge de l’Ill à Illhaeusern sera le président de la finale nationale qui va se dérouler à Strasbourg au Lycée hotelierr Alexandre Dumas.

Les inscriptions sont ouvertes, les sujets annoncés. Cuisiniers à vos recettes et candidatures. Qui va succéder au Suisse Jérémy Lesbraux, vainqueur du Prix culinaire international 2015 ?


Jean-Paul Boston dans le bureau de Marc Haeberlin -photo archive ©SandrineKauffer
Jean-Paul Boston dans le bureau de Marc Haeberlin -photo archive ©SandrineKauffer
Défendre et promouvoir les principes de la grande cuisine classique française, telle est d’abord la principale vocation du "Taittinger", de son Comité d’organisation et de ses Jurys.

Jean-Paul Bostoen préside pour la première fois un concours de cette importance. « J’ai souvent été appelé dans le jury de grands concours et du Taittinger notamment », précise-t-il. Je présiderai la finale à Strasbourg le jeudi 22 septembre 2016 et Michel Roth présidera la finale à Paris le lundi 26 septembre. La finale internationale, quant à elle se déroulera le 16 novembre à Paris sous la présidence d’Emmanuel Renaut. « Je suis d’autant plus honoré que cette année fête les 50 ans de ce concours que j’ai eu la chance de remporter en 2004», ajoute-t-il et de nombreux lauréats du prix devraient être présents. Je me rappelle encore le jour où je l’ai remporté, comme je représentais la France, la Marseillaise a été jouée devant 600 personnes. J’en ai eu des frissons, presque plus d'émotions que pour le MOF » sourit-il. Sa recette pour gagner : Trois Canards Colvert et trois douzaines d’huîtres spéciales (n° 2) avec des pâtes fraîches aux Truffes surmontées d’un Oeuf de Caille poché, deux garnitures libres et un jus ou une sauce

Déroulement

Le concours nationaL
Pour l’étranger, des finales nationales sont organisées dans un certain nombre de pays où la cuisine française rayonne. Chaque finale nationale étrangère consacre un vainqueur, 1er Prix du “Taittinger” National.
En France, où le nombre de candidats est traditionnellement plus important, plusieurs finales de sélection ont lieu, chacune désignant également un 1er Prix. En France comme à l’étranger, les lauréats sont évalués sur deux épreuves distinctes :

Sujet

Chaque candidat doit proposer une recette personnelle pour 8 personnes sur le thème suivant :

Filet de bœuf entier (2.2 kg brut environ) farcie de foie gras ou farce à base de foie gras et champignons sauvages + 3 garnitures :

Cromesquis à base de moelle
Un gratin de pommes de terre et Beaufort (plat ovale Staube diamètre 24 cm) 1 garniture libre à base de carottes Dressé sur un plat rectangulaire 40X60 cm (environ)

- Les recettes dactylographiées, détaillées et explicites, les bons d’économat précis et les photos de présentation de bonne qualité sont soumis au Comité d’Organisation de façon anonyme.

- Les candidats, dont la recette a été retenue par le Jury, sont admis aux finales de sélection et sont informés par courrier des lieux, dates et heures auxquels ils doivent se présenter. Ils s’y rendent par leurs propres moyens*.

Le candidat disposera de 5 heures pour exécuter deux recettes, une libre (grâce à laquelle il a été sélectionné) et l’autre imposée par le Comité d’Organisation.
Le candidat doit exécuter une recette qui lui a été communiquée une semaine avant les épreuves et qui doit être présentée pour 8 personnes.

Pour candidate

Les candidats :
- Ils sont âgés de 24 à 39 ans, avec un minimum de 5 ans de métier, et travaillent dans un restaurant.
- Un candidat, quelle que soit sa nationalité, doit se présenter dans le pays où il exerce. S’il est sélectionné, il représente alors ce pays lors du concours international.

Les dossiers de candidatures doivent être renvoyés au plus tard avant le 19 aout 2016 à minuit
à l’adresse suivante :

Comité d’Organisation du Prix Culinaire International Le “Taittinger”
B.P.2741
F-51061 REIMS Cedex

Présidence

Le 50ème prix Taittinger sera placé sous la présidence d’honneur de Michel Comby, premier lauréat en 1967 alors qu’il officiait au Lucas-Carton, à Paris - France et qu’il a présenté un Turbotin Soufflé Mousseline de Homard

Le président international : Emmanuel Renaut, « Flocons de Sel », Megève - France : 3 étoiles au guide Michelin, Meilleur Ouvrier de France


Les nations participantes
Belgique - France (Principautés d’Andorre et de Monaco comprises) Japon Luxembourg - Pays-Bas - Royaume-Uni - Suisse

Les prix

Le vainqueur de la finale de sélection, admis au concours international à Paris, reçoit un Mathusalem de Champagne Taittinger et un chèque d’un montant de 2 400 €.


CONCOURS INTERNATIONAL À PARIS :
Chaque finaliste du concours international reçoit un trophée et un diplôme attestant sa participation aux épreuves internationales.

Premier prix :
• Un chèque d’une valeur de 10 000€.
• La Coupe des Vainqueurs sur laquelle sont gravés les noms des Lauréats. Elle est remise ultérieurement au cours d’une réception élaborée pour la Presse par le Lauréat, et qui comportera le plat lui ayant permis de remporter le Prix.
• La médaille “Prix Culinaire International Pierre Taittinger” à l’effigie de Pierre Taittinger et créée par le sculpteur Paul Belmondo.

Pus d’information et demande de dossier 03 26 85 84 03 ou prixculinaire@taittinger.fr

www.prixculinaire.taittinger.fr/

RELIRE










A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 54

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires

Nos partenaires